Connaissances factuelles

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher


Dans l'approche d'Anderson et al. (2001), les connaissances factuelles font partie des connaissances déclaratives. Ce sont des connaissances qui peuvent être considérées comme des éléments ou des morceaux d'information qui sont stabilisés dans un domaine particulier et qui visent en premier lieu à faciliter la communication et l’utilisation des connaissances conceptuelles et procédurales dans ce domaine.
Ces éléments sont indépendants de leur contexte d’utilisation, autrement dit, s’appliquent tels quels quel que soit le contexte. Ils se distinguent des connaissances conceptuelles par le fait qu’ils n’entrent pas ou peu en relation avec d’autres connaissances du domaine et ont une certaine valeur « en soi ». Ce sont des « étiquettes » mais leur maîtrise peut être jugée essentielle pour faciliter la communication et l’utilisation d’autres connaissances. Les connaissances factuelles consistent notamment en :

  • Connaissances de la terminologie, soient des symboles verbaux et autres qui servent principalement à communiquer de façon efficace et univoque dans un champ des connaissances : termes scientifiques, termes utilisés dans une profession, abbréviations, acronymes, termes conventionnelles de la représentation graphique, etc. Par exemple : les lettres désignant les éléments chimiques dans le tableau de classification périodique des éléments; les lettres grecques utilisées en mathématiques, les acronymes utilisés en informatique, les symboles utilisés dans les cartes géographiques, etc.


  • Connaissances des détails et des éléments spécifiques dans un champ donné : des événements, des lieux, des personnes, des dates, des sources d'information, etc. Il peut s’agir des informations très précises et spécifiques, telles que la date exacte de l'événement, ou l'ampleur exacte du phénomène, tout comme des informations approximatives, comme la période de temps dans laquelle un événement a eu lieu ou l'ordre général de grandeur d'un phénomène. Il s’agit des faits précis qui peuvent être isolés comme des éléments discrets, contrairement à ceux qui ne peuvent être connus que dans un contexte plus large. En effet, dans chaque champ de connaissances, il existe des événements, des lieux, des personnes, des dates et autres détails que les spécialistes de ce champ connaissent et considèrent comme importants. Ces connaissances comprennent également celles sur les sources d’information dans un champ des connaissances ou une discipline scientifique, par exemple les livres, les écrits et d’autres sources d'information. Par exemple, les connaissances des faits principaux relatifs à la santé, les connaissances des pays et des capitales, les connaissances des principaux événements historiques, culturels et sociaux, les connaissances de noms, des lieux, et des événements de l'actualité, les connaissances des principaux produits exportés par un pays, etc.


Notes et références

Voir aussi : types des connaissances, connaissances conceptuelles, connaissances procédurales, connaissances métacognitives, compétences.

Anderson, L. W., Krathwohl, D. R., Airasian, P. W., Cruikshank, K. A., Mayer, R. E., Pintrich, P. R., Raths, J., & Wittrock, M. C. (2001). A Taxonomy for learning, teaching, and assessing : A Revision of Bloom’s taxonomy of educational objectives. New York, NY : Longman.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter