Discussion:Enseignement réciproque : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(Conditions favorisant l’apprentissage)
(Niveau d’expertise des apprenants)
Ligne 68 : Ligne 68 :
 
''Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.''
 
''Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.''
 
Cette section est une bonne ébauche mais peut être mieux expliquée.--[[Utilisateur:Bpudelko|Bpudelko]] 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)
 
Cette section est une bonne ébauche mais peut être mieux expliquée.--[[Utilisateur:Bpudelko|Bpudelko]] 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)
 +
 +
J'ai reformulé quelque peu mes propos. --[[Utilisateur:Et424038|DGrenier]] 29 mai 2014 à 17:11 (EDT)
  
 
== Type de guidage ==
 
== Type de guidage ==

Version du 29 mai 2014 à 16:11

Cette fiche est complétée de façon préliminaire. N'hésitez pas à écrire vos commentaires à propos du contenu et de la clarté des idées. Bonjour!

J'aimerais vous féliciter pour le beau travail concis et détaillé. Pour approfondir vos réflexions (tout en réfléchissant à vos écrits et à cette stratégie) une idée m'est venue. Selon vous, est-ce que cette stratégie peut être une stratégie apparentée à l'enseignement efficace? Voici une ressource que j'ai consulté en ligne http://www.atelier.on.ca/edu/resources/guides/GEE_Lecture_M_3.pdf

Au plaisir

Bonne journée

--Et412184 14 mai 2014 à 11:53 (EDT)

Conseils à tous les rédacteurs en vue de l'amélioration de cette fiche qui est une bonne ébauche.


Stratégies apparentées

Bonjour, vous avez bien identifié les stratégies apparentées notamment en ce qui concerne le modelage, enseignement explicite et tutorat par les pairs. Vous avez mis les hyperliens vers ces stratégies dans le wiki, c'est bien ! Notamment, les liens avec l'enseignement explicite et l'enseignement efficace devront être précisés (voir notamment la ressemblance des étapes : modelage, pratique guidée, pratique autonome). Toutefois, résumé, questions etc. ne semblent apparentées qu'en partie, car ces microstratégies ne remplissent pas le même but qui est celui de l'enseignement réciproque, soit celui d'organiser l'ensemble de la progression pédagogique dans un cours. (relisez au besoin les définitions de micro- et macrostratégie).--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

Les liens avec l'enseignement efficace et l'enseignement explicite ont été brièvement expliqués sans trop entrer dans les détails pour ne pas dédoubler les fiches de ces deux stratégies. --DGrenier 29 mai 2014 à 16:59 (EDT)

Type de stratégie

Je suis d'accord avec vous que c'est une macrostratégie. Mais la justification que vous proposer pourrait inclure le critère "fonctionnel" : c'est une macrostratégie car elle permet au concepteur ou à l'enseignant d'organiser la progression pédagogique de façon cohérente dans un cours en proposant un ensemble structuré des activités d'enseignement-apprentissage dans le but de... (etc.)--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

J'ai modifié la justification.--DGrenier 29 mai 2014 à 17:00 (EDT)

Domaine d’apprentissage

Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée. Vous avez bien détaillé les connaissances visées, mais il faudrait mieux relier ces types de connaissances à la catégorisation proposée dans le wiki (et mettre les hyperliens appropriés). Ainsi, s'agit-il principalement des connaissances métacognitives ? Vérifiez et expliquez selon la conceptualisation proposée dans le wiki. L'information sur les connaissances factuelles est également pertinente, mais je me demande s'il s'agit des connaissances factuelles en langue (vocabulaire) et en mathématiques ou alors des connaissances métacognitives en mathématiques (stratégies de régulation etc.)? Ce serait bien de vérifier.

Ce passage pourrait être utilisé pour expliquer pourquoi il s'agit des connaissances métacognitives. Mais j'éviterai de parler de "pédagogie métacognitive" ou "constructiviste" car ce sont des formulations trop générales. Le fait qu'elle se passe en petits groupes n'est pas lié, à priori, à l'enseignement-apprentissage des connaissances métacognitives.

En effet, cette stratégie correspond à une pédagogie métacognitive car elle est constructiviste,  
interactive (les élèves apprennent en contexte d'échanges et en petits groupes), elle a un effet   
positif sur la motivation et stimule la réflexion des élèves sur le fonctionnement de leur processus   
d'apprentissage (Martin, 1991, cité dans Cohen, 2000).

--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

J'ai modifié cette section pour faciliter les liens avec les types de connaissances décrits dans le Wiki. J'ai notamment modifié le fait que la stratégie touche particulièrement des connaissances procédurales plutôt que métacognitives et j'ai fait un lien avec le développement de la compétence de lecture. --DGrenier 29 mai 2014 à 17:02 (EDT)

Description

La description pourrait être améliorée sur plusieurs points, en utilisant d'autres sources d'informations que TFO & MEO, 2014, notamment l'article princeps de Palinscar, A. S., & Brown, A. L. (1984) et l'article de Baudrit (2010). Ces articles sont disponibles via la Bibliothèque à distance de la Téluq( voir périodiques en ligne, en vous connectant avec vos codes étudiant, ou alors sur Google scholar...).

Il n'est pas clair quelles sont les étapes a cette macrostratégie finalement ? Comment s'articulent les microstratégies "prédire, questionner...etc " et les étapes : modelage, pratique guidée et pratique autonome ? Il faudrait comparer la stratégie telle qu'elle est présentée dans le texte original de Palincsar et Brown et dans d'autres textes (par ex. celui de Rosenshine et Meister, 1994) pour comprendre comment et pourquoi cette macrostratégie a été conçue et adaptée jusqu'à prendre sa forme actuelle...--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

La description a été largement retravaillée en utilisant surtout l'article de Palinscar, A. S., & Brown, A. L. (1984) et quelques idées de Baudrit (2010) bien que ce dernier utilisait beaucoup l'article de Palinscar et de Brown. J'ai donc préféré m'en tenir à la première source. Aussi, j'ai repositionné certains éléments pour mieux démontrer l'évolution de la stratégie. Par contre, je crois qu'on pourrait en écrire encore beaucoup sur cette dite évolution. Or, j'ai voulu m'en tenir davantage à l'origine et à l'utilisation plus actuelle de l'enseignement réciproque telle qu'elle est décrite dans des ressources plus récentes telles que sur la plateforme web de TFO & MEO (2014).--DGrenier 29 mai 2014 à 17:06 (EDT)

Conditions favorisant l’apprentissage

Identifier, expliquer et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.

C'est un bon début de la description des conditions d'apprentissage suivantes : activer les connaissances antérieures et structurer les connaissances (par contre cette catégorie n'est pas cochée).

La catégorie "pratiquer" est cochée, ce qui est correct (étant donné la pratique guidée et autonome), mais n'est pas expliquée dans cette section (pourquoi et comment "pratiquer" favorise l'appprentissage ?) Même chose pour "motiver".

La condition suivante semblent également s'appliquer : démontrer (via le modelage).

De façon générale, la description des preuves empiriques de la stratégie est insuffisante et devra être complétée. --Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

Je n'ai pas beaucoup retouché à cette section, mis à part le fait de cocher les bonnes conditions. Je considère que les ajouts faits dans la description de la stratégie notamment en lien avec Vygotsky (l'efficacité du dialogue) et la démarche de recherche et d'études de Palinscar & Brown explique déjà mieux pour quelles raisons cette stratégie est valable au niveau des apprentissages. J'aurais eu l'impression de dédoubler l'information. Or, peut-être quelqu'un pourrait-il intégrer ici des récentes études démontrant toujours l'efficacité de l'enseignement réciproque. --DGrenier 29 mai 2014 à 17:11 (EDT)

Niveau d’expertise des apprenants

Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples. Cette section est une bonne ébauche mais peut être mieux expliquée.--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

J'ai reformulé quelque peu mes propos. --DGrenier 29 mai 2014 à 17:11 (EDT)

Type de guidage

Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.

Ici également, le type de guidage peut être précisé, une fois que l'on aura précisé les étapes de la stratégie dans la description. En effet, si l'on considère que les étapes de modelage et de pratique autonome font partie de la stratégie, alors la stratégie est guidée par l'enseignant aussi et il faudrait le décrire et le prendre en considération dans la catégorisation.--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)


Type de regroupement des apprenants

Décrire le type de regroupement préconisé par la stratégie et comment on peut le réaliser. Donner des exemples. C'est bien décrit, mais dans la phrase suivante :

 L'apprentissage social est nécessairement au cœur de cette stratégie et correspond au principe de 
 Vygotsky qui postule que «tout apprentissage est le fruit d'un processus d'internalisation progressive     
 de comportements initialement exécutés en situation sociale» (Gurtner et al., 199, p.4, cité dans 

ne devrait-on pas remplacer "l'apprentissage social" par "modelage"  ?

--Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)  

Conseils pratiques

Dans la mesure du possible, fournir des conseils, des « trucs » ou des « astuces » en lien avec des exemples issus de la pratique « réelle » de cette stratégie.

Bien. Par contre, il y est question de l'objectivation, or, on ne retrouve pas cette étape dans la description de la stratégie me semble-t-il ? Il faudrait clarifier. --Bpudelko 26 mai 2014 à 15:52 (EDT)

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter