Ligne éditoriale de la Banque de stratégies

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

Une ligne éditoriale est un ensemble d’idées orientant, plus ou moins explicitement, la forme et le contenu des publications, quel que soit leur support médiatique (papier, web, télévision, etc.). Ces idées peuvent concerner les objectifs, la portée, les limites d’un projet de publication et préciser les moyens considérées comme adéquats pour faire progresser le projet.

À quoi sert une ligne éditoriale ?

Sur le blogue Écrire pour Internet, le rédacteur (non identifié) précise qu' « en désignant le thème, le public et le but d’une publication, la ligne éditoriale apporte une cohésion globale à un ensemble de contenus », qu'elle « permet d’arbitrer le choix et la hiérarchisation des sujets » mais peut aussi « déterminer le ton, le choix des angles et du traitement des sujets ».

Une ligne éditoriale permet donc de guider le travail d’écriture de tous les contributeurs d’une publication en ligne, aussi bien sur le plan du contenu que de la forme.

Ligne éditoriale de la Banque de stratégies: composantes, recommandations et ressources

La Banque de stratégies est un projet de constitution d’une base de connaissances de type encyclopédique et ce, de façon collaborative. La ligne éditoriale élaborée pour ce projet est décrite sous forme des principales composantes (thème, orientation, forme textuelle etc.), des recommandations quant aux actions à privilégier dans le cadre de chaque composante et des ressources disponibles.

Le thème

Description de la composante La Banque de stratégies est une encyclopédie thématique. L'étendue des connaissances présentées dans la Banque de stratégies de formation est circonscrite à l'approche cognitive de l'enseignement-apprentissage. Ces connaissances sont diffusées dans de très nombreuses sources d'information scientifique dites primaires, qui sont constituées par des articles originaux de recherche publiés dans les revues scientifiques et dans les ouvrages (livres, rapports de recherche) destinés à des spécialistes du domaine.
Recommandations Chaque contribution devra s’inscrire dans le thème de la Banque des stratégies.

Pour décrire et expliquer les stratégies de formation, il est important de privilégier :

  • les textes et les lectures recommandées dans les cours associés au Wiki-TEDia;
  • les ressources primaires crédibles et pertinentes.

Il est obligatoire de mentionner toutes les sources informationnelles utilisées dans la section « Ressources informationnelles utilisées dans la fiche » en utilisant les normes APA.

Ressources À compléter

Le public

Description de la composante Les articles constituant la Banque de stratégies s'adressent à un public francophone large: ils peuvent être consultés par tout un chacun sur le web. Toutefois, on peut penser qu'ils intéresseront surtout des personnes qui travaillent ou étudient dans le domaine éducatif, sans que l'on puisse déterminer à l'avance leur niveau de connaissances sur le thème couvert par la Banque des stratégies ou sur une stratégie particulière.
Recommandations En considérant que le contenu de la Banque de stratégies constitue pour les lecteurs des connaissances nouvelles, le contributeur peut favoriser leur compréhension de plusieurs façons :
  • "se mettre à la place du lecteur" : chaque contributeur peut se considérer comme un représentant du public potentiel; par conséquent, il peut envisager toute production écrite comme un travail consistant à expliquer à soi-même (auto-explication) les informations lues dans les textes en les mettant en relation avec les connaissances qu'il a déjà;
  • prendre en considération le point de vue des autres contributeurs-lecteurs : une lecture attentive et sympathique des commentaires formulés par les contributeurs favorise la décentration et le repérage des points faibles du texte produit;
  • anticiper d'éventuelles difficultés de compréhension des lecteurs, notamment au plan du vocabulaire scientifique : le contributeur devra définir les termes scientifiques ou les reformuler dans un langage accessible.
  • utiliser des hyperliens renvoyant vers la définition ou la conceptualisation d'un terme proposée le cadre de Wiki-TEDia ou dans les cours associés. Cela permet, d'une part, d'améliorer la cohérence et la cohésion du contenu, et, d'autre part, offre au lecteur la possibilité d'approfondir certains aspects du contenu, de rappeler ou de relier les connaissances.
Ressources À compléter


La modularité

Description de la composante Chaque fiche constitue une "brique" (un module) de savoir constitué autour d'un sujet unique : une stratégie de formation. L'unité du sujet doit être préservée tout au long du texte, autrement dit : une fiche décrit une stratégie particulière. Chaque fiche est structurée de la même façon au moyen d'un gabarit commun qui doit être respecté. L'unité du sujet doit également être préservée à l'intérieur de chaque section de la fiche, car même si ces sections présentent divers aspects d'une stratégie, ils sont tous reliés pour offrir une représentation cohérente du sujet traité.
Recommandations
  • Opérer un tri et une sélection des informations dans les ressources consultées (articles, chapitres etc.) pour ne retenir que celles qui traitent directement du sujet de la fiche, soit la stratégie identifiée.
  • Centrer la rédaction du contenu sur les informations sur la stratégie particulière en la situant à la lumière des connaissances plus générales et non pas l’inverse.
  • Éviter les informations hors sujet : trop générales, portant sur d'autres stratégies, etc. Utiliser les catégories et les hyperliens pour situer les informations spécifiques dans le cadre de l'approche cognitive.
  • Veiller à la cohérence du contenu présenté dans différentes sections de la fiche.
  • Favoriser l’unité thématique par les procédés stylistiques de reprise de l’information.
  • Respecter les marqueurs organisationnels de la fiche (titres) et en proposer d'autres au besoin.
Ressources Les bases des procédés stylistiques de reprise de l'information.

La page du wiki Gabarit précise le contenu à décrire dans chaque section de la fiche.


L'organisation

Description de la composante La constitution des fiches réunit les opérations de recension et d'organisation des connaissances. En effet, un ouvrage de type encyclopédique ne consiste pas uniquement à accumuler des "briques" de savoir, mais bien à les organiser selon la logique sous-jacente à un domaine de connaissances, qu'il s'agit donc de rendre explicite aux contributeurs et aux lecteurs. La Banque des stratégies propose deux types de structurations : l'arborescence par classification des stratégies en catégories et des sous-catégories et le réseau (les renvois par hyperliens internes et externes). La classification des catégories et les sous-catégories traduit les principes de l’approche cognitive de la conception pédagogique et de l’apprentissage, prédéterminés par l'analyse préalable du domaine. Cette classification offre un schème conceptuel favorisant la construction d'une représentation de l'ensemble du domaine. Pour les contributeurs, les opérations de classification visent à favoriser l'acquisition d'un "modèle mental" général des variables structurant l'approche cognitive des stratégies pédagogiques. Les hyperliens représenter les liens transversaux enrichissant ce modèle mental.
Recommandations
  • Favoriser la cohérence de la Banque de stratégies en classant chaque stratégie de formation à l’aide de l’arborescence des catégories et des sous-catégories proposée.
  • Justifier la pertinence des opérations de la catégorisation effectuées dans les sections de la fiche correspondantes à la catégorie, à l'aide des arguments puisés dans les ressources informationnelles des cours associés et dans les ressources externes crédibles et pertinentes.
Ressources À compléter

La forme textuelle

Description de la composante Les fiches des stratégies réunissent deux formes textuelles : le texte informatif et le texte explicatif. Ainsi, la section Description nécessite plutôt la production d'un texte informatif, tandis que les autres sections nécessitent plutôt la production d'un texte explicatif. Dans les deux types de texte, il est nécessaire de décrire de façon synthétique, en confrontant diverses sources d'information et en utilisant un vocabulaire dénotatif l'état des connaissances sur la stratégie de formation qui constitue le sujet de la fiche (le "quoi"). Cependant, le texte explicatif présente un degré de difficulté plus grand, car il nécessite de démontrer les "causes" ou les "raisons" qui permettent au contributeur de proposer qu'une stratégie donnée remplit les conditions qui permettent de la classer dans une sous-catégorie particulière (par exemple, il faut expliquer pourquoi (sur quelles bases théoriques, selon quels résultats des recherches empiriques) on propose qu'une telle stratégie permet de favoriser la motivation chez les apprenants). Dans ces deux types de textes, étant donné la diversité des ressources informationnelles utilisées, étant donné le caractère collaboratif et évolutif de la fiche, il faut viser la synthèse des documents, c'est-à-dire relier, selon le sujet traité et la forme textuelle souhaitée, les informations provenant des sources diverses dans un même texte. Ces informations peuvent constituer aussi bien les idées principales communes à divers auteurs (qui peuvent s'opposer), soit les idées secondaires qui peuvent enrichir, soutenir ou illustrer ces idées principales.
Recommandations La principale recommandation dans l'écriture de ce type de texte et dans le contexte collaboratif est la suivante : il est toujours possible d'améliorer le texte. Vous êtes invités à reformuler, reformuler et encore reformuler ... en respectant les contraintes des formats textuels demandés (texte descriptif et texte explicatif) et les informations contenues dans les sources utilisées. Ce travail de réécriture réalisé dans le respect de de la Ligne éditoriale constitue votre principale garantie anti-plagiat et le rempart contre la solution facile, celle du "copier-coller".
Ressources Qu'est-ce qu'un texte informatif/explicatif ? Si vous ne vous souvenez vraiment pas, alors il peut être utile de consulter ces informations de base (niveau secondaire), "Le texte informatif et le texte explicatif" sur le site de Allô prof ?

ou "Chartrand, S.G. (1995). Lire et écrire des textes explicatifs au secondaire. Québec français, 98, 26-29.

"Lire un texte informatif" : cette ressource disponible sur le site de l'UQTR présente les caractéristiques d'un texte informatif dans une perspective de lecture, mais qui s'applique également à l'écriture.

Lecture/écriture

Description de la composante La contribution à la Banque des stratégies est un processus récursif et conjoint de la lecture et de l'écriture. La lecture est omniprésente et constitue un atout indispensable dans la tâche d'écriture. La qualité de l'écriture et de la réécriture dépend en grande partie de la qualité de la lecture.
Recommandations
  • S'approprier l'idée de la relation étroite entre la lecture et l'écriture. Une façon d'y parvenir est d'utiliser les objectifs de son projet de contribution à la Banque des stratégies pour choisir et planifier ses lectures : les informations sur le projet de Wiki-TEDia, les textes des cours, les fiches des stratégies, les articles sur la stratégie choisie, etc.
  • S'inspirer dans son projet d'écriture des exemples disponibles dans la Banque des stratégies. Pour cela, on peut analyser la façon dont sont écrites d'autres fiches et examiner les commentaires qui ont été formulées dans les pages de discussion.
  • Prendre en considération, lors de la réécriture de sa fiche, les commentaires formulés dans la page de discussion.
Ressources À compléter
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter