Discussion:Résolution de problèmes

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher


Historique des modifications de la catégorisation de la fiche

Indiquer ici tout changement de la sous-catégorie de la fiche, dans l'ordre antéchronologique (le plus récent en en haut) selon le format suivant :

Nouveau statut : nom de la sous-catégorie (par ex. à commenter) + signature automatique. Au besoin, inscrire les motifs de cette modification.

Bonjour! Juste une petite note pour vous aviser que j'ai pris la liberté de modifier le statut de la fiche: le statut "à commenter" figurait bien dans l'en-tête de la fiche, mais la fiche se trouvait dans la catégorie "à compléter" et non à "à commenter". C'Est pour cela qu'on ne la voyait pas dans les fiches de cette catégorie d'avancement. Je me suis permis aussi de créer un lien direct dans le fil "actualité" pour faciliter l'accès la fiche (en insérant deux crochets ([ [) au début de la fiche et deux à la fin.

Bonne continuation! --Bruno Vaillancourt 29 mai 2015 à 12:09 (EDT)

Appréciation globale

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:51 (EDT)Bonjour ! Vous avez réalisé une ébauche de cette fiche importante, ce qui est une contribution précieuse à la banque des stratégies. Pour bien décrire cette stratégie il faut comprendre la façon dont elle est abordée en psychologie cognitive, ce qui n'est pas facile. En effet, la résolution de problèmes est une tâche cognitive très étudiée en psychologie cognitive dès la proposition de General Problem Solver de Simon et Newell. Le problème qui est vite apparue est que les heuristiques ou procédures générales de résolution de problèmes "vides de contenu conceptuel", "ne fonctionnent pas... Les humains ne raisonnent pas dans le vide, mais sur les objets symboliques (connaissances) qui ont une signification pour eux. Un exemple : on peut enseigner une procédure générale de diagnostic médical, mais elle "ne fonctionnera pas" si elle ne peut pas utiliser les connaissances conceptuelles sur les maladies, le fonctionnement du corps humain, etc. C'est la question importante qui est à traiter dans cette fiche, par des contributeurs courageux ! Une autre question reliée est celle de "transférabilité" des procédures générales de résolution de problèmes à des situations ou domaines différents. Enfin, la théorie de la charge cognitive a été élaborée directement en réaction à la "résolution de problème" en tant que stratégie d'apprentissage, et donc il faudrait en discuter également. Je propose plusieurs commentaires plus détaillées dans les sections ci-dessous.

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:51 (EDT)Il y a un problème majeur dans la fiche : la section "conditions favorisant l'apprentissage" est absente... et apparemment, elle a toujours manqué à l'appel, pour des raisons inexpliquées. Je vais l'ajouter dans la page principale.

Appellation en anglais

Stratégies apparentées

Il serait intéressant ici de comparer, peut-être avec des exemples, les différentes stratégies: qu'est-ce qui distingue la résolution de problème de l'étude de cas par exemple. --Bruno Vaillancourt 28 mai 2015 à 22:16 (EDT)

Type de stratégie

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:01 (EDT) Vous avez catégorisé la résolution de problème comme "modèle". Pourquoi ?

Types de connaissances

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:09 (EDT)Vous avez justifié la catégorisation des connaissances (procédurales) en citant Corbett et Anderson. C'est une justification correcte, mais pourquoi ne pas avoir eu recours à la typologie des connaissances de l'approche cognitive telle que proposée dans le cours et dans le wiki ? (voir la page sur les connaissances procédurales).

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:58 (EDT) Est-ce que les connaissances procédurales sont les seules connaissances visées lorsqu'on propose aux apprenants de résoudre des problèmes ?

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:09 (EDT) La question des "règles procédurales générales" est assez complexe. Durant la résolution des problèmes, s'agit-il de faire acquérir des connaissances procédurales liées à un domaine des connaissances (par exemple, résoudre des problèmes en physique dans l'application des lois de Newton) ou s'agit-il de faire acquérir des "méthodes générales de résolution de problèmes", qui seraient indépendantes du domaine d'application ? En d'autres termes s'agit-il des connaissances procédurales ou des connaissances métacognitives (le recours à la description de ces deux types des connaissances dans le wiki vous aurait permis de faire la distinction).

Description

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:25 (EDT) Votre description laisse croire que n'importe laquelle séquence d'opérations cognitives constitue une résolution de problème. Mais suivre une séquence d'opérations bien connues du sujet ce n'est pas résoudre un problème, c'est juste "appliquer une procédure connue". Résoudre un problème suppose qu'on n'a pas de plan d'action prédéterminé pour arriver au but. Même, dans certains cas, il faut élaborer le but : se représenter en quoi consiste l'état final désiré. Par exemple, si je vous dis que votre tâche est de construire un vercors, ce sera un problème, car vous ne savez pas ce que c'est un "vercors". Donc, pour résoudre ce problème, il faut d'abord élaborer une représentation du produit désiré et ensuite on peut trouver, dans le stock de nos actions disponibles (et des connaissances sur les actions) une façon, plus ou moins optimale, d'y parvenir...

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:25 (EDT) Votre recours aux écrits de Gagné est intéressant, mais ici aussi vous auriez pu mieux relier vos arguments aux ressources proposées dans le cours et dans le wiki.

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:55 (EDT)Je pense qu'il faut porter attention à distinguer la résolution de problème en tant que "capacité" visée dans l'enseignement (être capable de résoudre des problèmes de conception pédagogique), et la résolution de problèmes en tant que microstratégie : une façon de se pratiquer à appliquer, de façon autonome, les connaissances procédurales, conceptuelles et métacognitives à élaborer une solution et une façon de procéder dans une situation concrète.

Conditions favorisant l’apprentissage

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 14:59 (EDT) J'ai ajouté cette section manquante dans la fiche et j'y ai déménagé une partie du contenu de la section "milieu". Mais évidemment, cette section est à compléter.

Niveau d’expertise des apprenants

--Béatrice Pudelko (discussion) 11 mai 2018 à 15:01 (EDT)Dans cette section et dans les sections suivantes, les écrits sur la théorie de la charge cognitive seront très utiles pour discuter du niveau d'expertise et du type de guidage.

Type de guidage

Type de regroupement des apprenants

Milieu d’intervention

Y'a-t-il une raison pourquoi cette approche ne pourrait pas être utilisée en milieu de travail? J'ai un peu de difficulté à distinguer cette stratégie de l'étude de cas: ne pourrait-on pas former un conseiller en service à la clientèle à partir de la résolution de problèmes? --Bruno Vaillancourt 28 mai 2015 à 22:13 (EDT)

Conseils pratiques

Références

Indiquez ici :

  • les ressources informationnelles qui sont citées dans le texte de la fiche, mais qui ne figurent pas dans les références bibliographiques,
  • les ressources informationnelles douteuses ou incomplètes.


Il vaut mieux faire directement dans le texte de la fiche (à l'endroit approprié) les actions suivantes concernant les références

  • suppressions,
  • ajouts,
  • corrections (italiques, orthographe, style APA...),
  • déplacements (dans les autres sections des références).

Suggestions de ressources pour améliorer la fiche

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter