Discussion:Apprentissage collaboratif

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher


Historique des modifications de la catégorisation de la fiche

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) Nouveau statut : bon début (améliorations souhaitées).

Évaluation globale

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT)Bonjour, c'est un bon début de la description d'une stratégie qui n'est pas facile à cerner ! La fiche dans son ensemble devra maintenant être améliorée et précisée. Je propose quelques commentaires à cet effet plus bas. Merci pour cette contribution !


Commentaires détaillées par section

Appellation en anglais

Stratégies apparentées

Type de stratégie

Type de connaissances

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 11:51 (EDT) Il serait utile de mieux relier les informations dans cette partie aux "types des connaissances" selon l'approche cognitive utilisée pour construire cette banque (quelles sont les connaissances visées ? conceptuelles, etc. ?) . Cette phrase est tellement générale qu'on n'en voit pas l'intérêt ici (c'est le but de toute stratégie pédagogique : favoriser l'apprentissage).

Avec l’apprentissage collaboratif, les apprenants sont en mesure de construire les connaissances par rapport au contenu. Ce processus fait que les apprenants engagés dans un apprentissage collaboratif amène les apprenants à des niveaux plus élevés d’acquisition et d’apprentissage au niveau des connaissances (Jeonghyum et Jisu, 2014).

--M Toupin, étudiant TED6210 (discussion) 14 octobre 2017 à 12:57 (EDT) Je souhaite développer autour du premier commentaire de Mme Pudelko (celui de 11h51). Son commentaire m'amène à deux constats (que vous pouvez invalider):

  1. l'apprentissage collaboratif implique davantage de ressources cognitives (au sens large, i.e émotion, attitude...) que l'apprentissage coopératif. J'imagine comme un diagramme (Venn ?) pour assister cette distinction. J'anticipe que ce diagramme incluerait une large part des connaissances acquises lors de la coopération dans la sphère des connaissances de la collaboration ou que le niveau de connaissance est plus élevé avec la collaboration qu'avec la collaboration.
  2. La taxonomie de Bloom peut servir à qualifier une large part des connaissances et distinguer les deux types de stratégies. Il se peut qu'une distinction plus précise implique d'aller chercher dans d'autres taxonomies pour les émotions et les conflits cognitifs.

La contributrice ou le contributeur tenté par cette exploration peut trouver des informations dans les ressources informationnelles que j'ai ajoutées pour améliorer la fiche.

--Béatrice Pudelko (discussion) 20 octobre 2017 à 20:55 (EDT)C'est une proposition très intéressante. A priori je serai aussi d'avis que la macrostratégie de l'apprentissage collaboratif est plus exigeante que celle de l'apprentissage coopératif. Peut-être en raison de l'intensité plus élevée de l'interaction entre les apprenants alors que les étapes de la macrostratégie sont moins spécifiées par l'enseignant (en termes d'objectifs à atteindre, du travail à faire, etc.). À approfondir donc...

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT)La description des "principes" serait mieux placée dans la section "description"...

Description

--M Toupin, étudiant TED6210 (discussion) 15 janvier 2018 à 09:37 (EST) La bibliographie mentionne Lebow (1991). Celle-ci inclut un lien à une source publié en 1993 tandis que la référence dans la description mentionne Lebow (2001). La source de 1993 fait effectivement références aux sept valeurs tirées du constructivisme. SVP réviser et rendre homogène.

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) La description reste très générale... En quoi consiste cette stratégie lorsqu'elle constitue une macrostratégie vs microstratégie ? (étapes, activités, etc.)

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) J'ai supprimé la proposition disant que l'apprentissage collaboratif et coopératif sont semblables. Elle était contradictoire avec la proposition et le tableau présentant les différences. Selon Henri et Lundgren-Cayrol, la distinction entre les deux est essentielle. Cette distinction peut être utilisée d'ailleurs pour décrire plus en détail la stratégie de l'apprentissage collaboratif.

Conditions favorisant l’apprentissage

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) Quelles sont les preuves empiriques de l'efficacité  ? Cette section devra être enrichie.

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT)La phrase suivante semble plutôt concerne le déroulement de la stratégie (il faut distinguer entre conditions d'apprentissage "internes" et conditions "externes" c'est-à-dire la façon dont la stratégie est réalisée (activités, etc.) :

C’est à ce moment que l’apprenant doit présenter les connaissances.

Niveau d’expertise des apprenants

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) Le niveau d'expertise décrit ici concerne principalement le degré de l'autorégulation et de l'autonomie des apprenants et non pas leurs connaissances dans un domaine. Il serait utile de reformuler ou de déplacer (au moins une partie) dans la section sur le guidage (les capacités d'autonomie et de l'autorégulation sontune condition préalable d'une stratégie "autoguidée" ou "guidée par les pairs"). Est-ce qu'on doit en conclure que l'apprentissage collaboratif s'adresse uniquement aux adultes ? C'est toute la problématique de l'apprentissage collaboratif qui semble être résumée ici ;-)

Type de guidage

Type de regroupement des apprenants

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) Le tableau serait mieux placé dans la section "Description". Son contenu peut être utilisé comme fondement d'une description plus détaillée de la stratégie, dans les différentes sections d'ailleurs... Par exemple, on aurait pu en extraire les parties sur la composition des groupes etc. et placer ces informations dans cette section. Autrement dit, il aurait été préférable de "décomposer" et "analyser" les informations contenues dans le tableau pour alimenter la description des différentes sections de la fiche.

Milieu d’intervention

--Béatrice Pudelko (discussion) 9 août 2017 à 12:26 (EDT) Cette proposition aurait été mieux placée dans la section "type de guidage" :

Dans ce contexte, le groupe joue un rôle actif de soutien » (Henri & Lundgren-Cayrol, 2000, p.6). Les apprenants travaillent activement au sein du groupe (échanges, travaux de groupe, discussion, partage, négociation et validation de nouvelles connaissances) 

Conseils pratiques

Références

Indiquez ici :

  • les ressources informationnelles qui sont citées dans le texte de la fiche mais qui ne figurent pas dans les références bibliographiques,
  • les ressources informationnelles douteuses ou incomplètes.


Il vaut mieux faire directement dans le texte de la fiche (à l'endroit approprié) les actions suivantes concernant les références

  • suppressions,
  • ajouts,
  • corrections (italiques, orthographe, style APA...),
  • déplacements (dans les autres sections des références).
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter