Apprentissage par le service

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
Ébauche


Appellation en anglais

Préciser les termes anglais utilisés pour nommer cette stratégie.

Service-Based Learning

Community-Based Learning

Community-Based Education

Place-Based Education

Place-Based Learning

Stratégies apparentées

Apprentissage expérientiel

Type de stratégie

L’apprentissage par le service est une macrostratégie, car il concerne l’organisation des activités d’apprentissage.

Types de connaissances

Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée.

Description

Dès 1902, John Dewey présente les bienfaits d’une éducation progressive, c’est-à-dire «an education where thought and action come together in classroom and real life setting.» Cependant, cette idée n’a pas été acceptée tout de suite. Grâce à certains programmes comme VISTA et Peace Corps, les principes de Dewey ont refait surface dans les année 1960. Par la suite, sa popularité diminue durant les années 1970, mais revient au cours des années 1980 (Mooney et Edwards, 2001).

Janet S. Eyler, professeur de l’Université Vanderbilt et récipiendaire du «Thomas Ehrlich Faculty Award for Service Learning» en 2003, et Dwight E. Giles Jr. définissent l’apprentissage par le service comme :

«a form of experiential education where learning occurs through of a cycle of action and reflection as students… seek to achieve real objectives for the community and deeper understanding and skills for themselves. In the process, students link personal and social development with academic and cognitive development… experience enhances understanding; understanding leads to more effective action.» (Bandy, 2015)

Grâce à cette stratégie, les élèves peuvent apprendre dans des contextes réels, développer des compétences d’engagement communautaires ainsi qu’offrir leur aide aux partenaires communautaires pour répondre à leurs besoins (Bandy, 2015).

L’apprentissage par le service peut être réalisé à l’aide de 4 approches (Community-based Learning, 2014):

1. Instructional connections : L’enseignant fait des liens explicites entre ce qui est enseigné en classe et des problèmes, des contextes ou des concepts de la communauté locale. L’apprentissage se fait donc dans la classe, mais les liens avec la communauté viennent améliorer la compréhension et l’engagement des élèves.
Exemple : Un concept scientifique est expliqué à l’aide d’un habitat ou d’un écosystème où les élèves vivent.

2. Community integration : L’enseignant invite des experts à venir dans la classe pour donner une présentation, participer à des tables rondes ou pour servir de mentor à un élève. L’apprentissage se fait dans la classe, mais les ressources de la communauté viennent améliorer l’apprentissage.
Exemple : Une firme donne son aide pour développer un programme de robotique à l’école.

3. Community participation : L’apprentissage se fait en participant activement à la communauté. L’apprentissage se fait donc à l’intérieur et à l’extérieur de la classe en connectant l'expérience de collaboration de l’élève avec le programme d’étude.
Exemple : L’élève réalise un projet de recherche en lien avec sa communauté en collaboration avec un scientifique.

4. Citizen action : Les élèves apprennent grâce à leur communauté et à leur participation à celle-ci, mais ils utilisent cet apprentissage pour influencer, changer ou redonner à la communauté. La communauté bénéficie donc de l’apprentissage des élèves.
Exemple : L’élève réalise une recherche sur un problème environnemental de la communauté et présente les résultats au conseil municipal.

Étapes pour planifier et mettre en place la stratégie (Facing the Future, 2005):

  • Identifier les éléments d’apprentissage
  • Choisir un projet
  • Choisir des buts et des objectifs
  • Connecter avec le programme scolaire
  • Planifier le projet
  • Préparer des activités de réflexion avant et après le projet
  • Préparer une évaluation
  • Réaliser le projet
  • Planifier une activité pour présenter ce qui a été appris et réalisé

Conditions favorisant l’apprentissage

La phase d’action permet aux élèves d’apprendre et de pratiquer dans des contextes réels en aidant la communauté (Bandy, 2015).

La phase de réflexion permet aux élèves de réfléchir à propos de leur expérience, de comprendre la complexité de celle-ci afin de réaliser un transfert des apprentissages, de mettre à l’épreuve leurs préjugés, leurs assomptions et leurs croyances ainsi que d’augmenter leur sensibilisation aux problèmes de la communauté (Bandy, 2015). Grâce à la réflexion, les élèves passent de la participation à une compréhension plus profonde. Ils pourront réfléchir à ce qu’ils ont réalisé durant le projet, mais aussi à la façon dont cette expérience se rapporte à leur vie et aux décisions qu’ils prendront à l’avenir. (Facing the Future, 2005).

L’évaluation permet de constater si les objectifs ont été atteints. Elle contribue également à assurer le succès des prochaines expériences. L’évaluation devrait être réalisée en consultant la communauté et les élèves (Bandy, 2015).

Niveau d’expertise des apprenants

Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou experts dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.

Type de guidage

Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.

Type de regroupement des apprenants

Tout dépendamment de l’approche choisie, l’apprentissage par le service peut se réaliser à l’aide de différents types de regroupement : seul, en petit groupe ou en grand groupe. Exemples (Community-Based Learning, 2014):

  • Seul : L’élève réalise un projet de recherche en lien avec sa communauté en collaboration avec un scientifique.
  • En groupe : Un concept scientifique est expliqué à toute la classe à l’aide d’un habitat ou d’un écosystème où les élèves vivent.

Milieu d’intervention

Le milieu d’intervention variera grandement en fonction des besoins de la communauté et des objectifs d’apprentissage. L’apprentissage peut d’ailleurs se réaliser à l’intérieur de l’école comme à l’extérieur de celle-ci. L’endroit extérieur dépendra de la communauté choisie. Par exemple, le milieu d’intervention peut être la classe si l’expert vient réaliser une présentation directement à l’école. Par contre, si l’élève réalise une activité de bénévolat dans un organisme sans but lucratif, le milieu d’intervention devient donc la communauté où le bénévolat s’effectue (Community-based Learning, 2014).

Conseils pratiques

Voici certains points à tenir compte pour la phase de préparation (Bandy, 2015):

  • Choisir la bonne organisation ou partenaire
  • Choisir des buts et des objectifs clairs
  • Considérer les éléments de logistique (quand, où et comment rencontrer la communauté)

Voici certains points à tenir compte lorsque vous réalisez votre projet (Bandy, 2015)

  • Fournir des horaires aux élèves et à la communauté
  • Fournir des formations aux élèves
  • Réaliser des évaluations du développement des projets
  • Maintenir un contact régulier avec la communauté
  • Réaliser des réflexions et des évaluations formatives tout au long du cours

Ressources informationnelles utilisées dans la fiche

Ici figurent toutes les ressources informationnelles qui ont été lues et utilisées par les contributeurs successifs pour rédiger la fiche. Ces ressources ont être puisées dans celles qui ont été prédéterminées ci-dessous, dans la section : Ressources informationnelles disponibles. Toutefois, chaque contributeur peut choisir d'utiliser d'autres ressources, du moment qu'elles sont pertinentes pour la thématique traitée, crédibles et présentant un contenu de qualité.

Les références utilisées doivent être placées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) soit dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).

Bibliographie

Mooney, L. A. et Edwards, B. (2001). Experiential Learning in Sociology: Service Learning and Other Community-Based Learning Initiatives. Teaching Sociology, 29(2), 181-194.

Webographie

  • Guide présentant la stratégie, ses avantages, les différentes approches ainsi que les manières d’intégrer la stratégie dans l’enseignement universitaire, avec des références à des ressources complémentaires. Bandy, J. (2015). What is Service Learning or Community Engagement? Récupéré le 17 avril 2015 du site du Center for Teaching, Vanderbilt University : http://cft.vanderbilt.edu/guides-sub-pages/teaching-through-community-engagement/


  • Présentation de la stratégie, des différentes approches possibles, de ses avantages et des débats qu’elle peut susciter. Community-based Learning (2014, 3 mars). Dans S. Abbott (dir.), The glossary of education reform. Récupéré le 17 avril 2015 de http://edglossary.org/community-based-learning/


Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche

Ici figurent les références sélectionnées sur la stratégie dont traite la fiche et, éventuellement, des sujets plus généraux, mais liés de près à la thématique de la fiche. Si vous utilisez ces ressources pour rédiger votre contribution, vous devez les citer dans votre texte et, de plus, les déplacer dans la section " Ressources informationnelles utilisées". Vous pouvez aussi, comme tout autre contributeur au Wiki-TEDia, ajouter ici toutes les ressources informationnelles que vous connaissez, que vous avez trouvées sur le web ou en lisant d'autres écrits, même si vous ne les utilisez pas. Cette section fait donc office de veille sur la thématique couverte par la fiche.

Veillez à placer les ressources proposées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) ou dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).

Bibliographie

Alt, M. N. (1997). How Effective an Educational Tool Is Student Community Service?. Nassp Bulletin, 81(591), 8-16. Disponible via Google Scholar


Bielefeldt, A. R., Paterson, K. G., & Swan, C. W. (2010). Measuring the value added from service learning in project-based engineering education. International Journal of Engineering Education, 26(3), 535-546. Disponible via Google Scholar

Bringle, R. G., Hatcher, J. A., & Muthiah, R. N. (2010). The role of service-learning on the retention of first-year students to second year. Michigan Journal of Community Service Learning, 16(2). Disponible via Google Scholar

Bringle, R. G., & Hatcher, J. A. (2009). Innovative practices in service‐learning and curricular engagement. New directions for higher education, 147, 37-46. Disponible via Google Scholar

Brown, K. A. (2000). Developing project management skills: A service learning approach. Project Management Journal, 31(4), 31. Disponible via Google Scholar

Burnett, J. A., Hamel, D., & Long, L. L. (2004). Service learning in graduate counselor education: Developing multicultural counseling competency. Journal of Multicultural Counseling and Development, 32(3), 180-191.

Crump, J. R. (2002). Learning by doing: Implementing community service-based learning. Journal of Geography, 101(4), 144-152.

Furco, A., & Billig, S. H. (Eds.). (2002). Service learning: The essence of the pedagogy. IAP.

Mooney, L. A. et Edwards, B. (2001). Experiential Learning in Sociology: Service Learning and Other Community-Based Learning Initiatives. Teaching Sociology, 29(2), 181-194. Disponible via Google Scholar


Petkus Jr, E. (2000). A theoretical and practical framework for service-learning in marketing: Kolb’s experiential learning cycle. Journal of Marketing Education, 22(1), 64-70.

Roessingh, H. (2012). Service learning and student engagement: A dual language book project with young English language learners and the Faculty of Education. Revue canadienne de l’éducation, 35(4), 284-307, En ligne : http://www.cje-rce.ca/index.php/cje-rce/article/view/896/1390

Vogelgesang, L. J., & Astin, A. W. (2000). Comparing the effects of community service and service-learning. Michigan Journal of Community Service Learning, 7(1).

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter