Différences entre versions de « Discussion:Remue-méninges »

De Wiki-TEDia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(libéré espace pour Discussion de la fiche)
 
(12 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
ET501092 est l'auteur de l'ébauche de la fiche ci-dessous.
 
Intégrez ensuite le contenu dans les sections appropriées de la Page.
 
Bonne rédaction ! --[[Utilisateur:Et497744|François]] ([[Discussion utilisateur:Et497744|discussion]]) 27 novembre 2021 à 15:20 (EST)
 
  
=== '''Appellation en anglais''' ===
+
__FORCETOC__
Brainstorming
+
 
 +
== Évaluation globale ==
 +
 
 +
== Commentaires détaillées par section ==
 +
 
 +
=== Appellation en anglais ===
 +
 
 +
=== Résumé introductif ===
 +
 
 +
 
 +
=== Stratégies apparentées ===
 +
 
 +
 
 +
=== Type de stratégie ===
 +
 
 +
 
 +
=== Type de connaissances ===
 +
 
 +
=== Description ===
  
=== '''Autres appellations''' ===
 
 
   
 
   
cogitation collective.
+
=== Conditions favorisant l’apprentissage ===
  
remue-méninge.
 
  
=== '''Description''' ===
+
=== Niveau d’expertise des apprenants ===
Le remue-méninges est une technique de réflexion et de créativité de groupe qui est avant tout une activité de divertissement qui permet de lever des blocages et de produire des idées qui sont ensuite mises à la disposition du groupe.
 
Développé en 1940 par l’américain Alex Faickney Osborn dans son ouvrage intitulé « Applied Imagination: Principles and Procedures of Creative Problem Solving », son raisonnement constructiviste de recherche de groupe idéal repose sur quatre points qui font parti des règles à respecter par les membres du groupe, afin de rendre le groupe plus productif:
 
- Tout apprenant donne ses idées comme ça lui vient
 
- On ne juge ni ne classe les idées émises
 
- Il y a pas d’ordre à respecter pour émettre une idée
 
- L'idée d’un apprenant peut inspirer un autre
 
L’approche cognitive du remue-méninges repose ainsi sur la collaboration les membres du groupe et leur réactivité (Anderson & Bower, 1973). Dans le cadre d’une activité d’apprentissage, le Brainstorming aide les apprenants à sortir de leur cadre de référence et à s'ouvrir dans un climat souvent plus détendu, et dans lequel les apprenants se parlent, se confient, changent l'idée qu'ils ont les uns des autres. Un cadre de réflexion où jaillissent les idées des précédentes: c’est la théorie des “noeuds cognitifs” (Anderson & Bower, 1973), ou “la technique d’association d’idées” (Galtier et Delacroix, 2005).
 
  
=== '''Stratégies apparentées''' ===
 
Ne pas confondre avec la Tempête des cerveau, le remue-méninges est une stratégie de résolution des problèmes à partir de la technique de collaboration de groupe qu’on retrouve dans les strategies suivantes: 
 
- [[Apprentissage coopératif]]
 
- [[Télématique]]
 
- [[Forum]]
 
- [[Tempête d'idées collaborative]]
 
- [[Écriture collaborative]]
 
  
=== '''Type de stratégie''' ===
+
=== Type de guidage ===
      La technique du remue-méninges est une microstratégie et peut être considérée comme macrostratégie dans le cadre des activités ayant plusieurs objectifs ou centres d’intérêt.
 
  
=== '''Types de connaissances''' ===
 
      Le remue-méninges est base sur la théorie constructiviste. À partir des connaissances préalables et des aptitudes des apprenants, le Brainstorming tout comme l’apprentissage collaboratif: “s’appuie sur les propositions psychocognitives pour élaborer des démarches d’apprentissage mieux adaptées au fonctionnement cognitif des apprenants, des démarches qui respectent les étapes de l’apprentissage et qui sont calquées sur le processus de traitement de l’information » (Henri et Lundgren-Cayrol, 2000, p.16). Il est généralement utilisé dans les entreprises commerciale et de marketimg lors des ateliers de formation et de mise à niveau, afin d’amener les apprenants à proposer des éléments de réponses sur la base des réponses précédentes et des connaissances antérieures. Les connaissances ainsi visées sont de type conceptuel.
 
  
=== '''Conditions favorisant l’apprentissage''' ===
+
=== Type de regroupement des apprenants ===
Le renue-méninges remplit les conditions suivantes permettant de favoriser l’apprentissage:
 
Activer les connaissances: le renue-méninges est une technique qui permet l’activation des connaissances antérieures. Comme le mentionnent Anderson & Bower (1973), le renue-méninges permet de les activer. Les recherches réalisées par Brown, Tumeo, Larey, & Paulus, (1998); Connolly et al., (1993); Nagasundaram & Dennis, (1993); Paulus et al., (2000) ont permis de démontrer que: “Le fait d'entendre les idées des autres membres du groupe peut activer ou rendre plus accessible des idées qui, sans un indice extérieur, n'auraient pas été activées.”
 
  
Motiver les apprenants: Le fait que l’apprenant est actif dans son apprentissage en écoutant les idées des autres membres du groupe influence positivement sa motivation. Il sera prêt à trouver des idées afin de les proposer, ce sera pour lui une sorte de jeu (Pinsonneault, Barki, Gallupe, & Hoppen, 1999).
 
  
Intégrer les connaissances: La divergence des idées des membres du groupe dans le renue-méninges permet d’intégrer les nouvelles connaissances (Lamm & Trommsdorff, 1973; Larey & Paulus, 1999).
+
=== Milieu d’intervention ===
  
=== '''Niveau d’expertise des apprenants''' ===
 
          Le renue-méninges étant une activité nécessitant un effort cognitif dans la collaboration des membres du groupe. Ces derniers doivent avoir les capacités et le niveau requis pour ce type d’activité, ce qui garantirait leur compréhension et leur motivation pendant l’apprentissage
 
  
=== '''Type de guidage''' ===
+
=== Conseils pratiques  ===
  
    Cette activité de groupe qui nécessite une capacité de réflexion étendue et de participation active des membres du groupe sous le guidage l’enseignant.
 
 
  
=== '''Type de regroupement des apprenant''' ===
+
=== Bibliographie et webographie ===
Le renue-méninges peut être considéré comme une microstratégie qui détend, libère les esprits des participants formés en groupes de 6, 8 ou 10, et dont la base raisonnement repose sur les points suivants:
+
:: Il est obligatoire de compléter la liste de références des sources utilisées ou disponibles pour décrire cette stratégie.--[[Utilisateur:Bpudelko|Béatrice Pudelko]] ([[Discussion utilisateur:Bpudelko|discussion]]) 21 décembre 2021 à 08:13 (EST)
  
=== '''Milieux d’intervention''' ===
+
=== Veille informationnelle ===
      En entreprise tout comme en stage de formation ou de mise à niveau, le renue-méninges peut être utilisé afin d’amener les apprenants à s’exprimer en toute quiétude et sans réserves sur un cas d’exercice. L’objectif n’est pas de créer la solution à un problème, mais à partir des idées précédentes, qu’on puisse déboucher à la résolution du cas.
 

Version actuelle datée du 21 décembre 2021 à 17:15


Évaluation globale

Commentaires détaillées par section

Appellation en anglais

Résumé introductif

Stratégies apparentées

Type de stratégie

Type de connaissances

Description

Conditions favorisant l’apprentissage

Niveau d’expertise des apprenants

Type de guidage

Type de regroupement des apprenants

Milieu d’intervention

Conseils pratiques

Bibliographie et webographie

Il est obligatoire de compléter la liste de références des sources utilisées ou disponibles pour décrire cette stratégie.--Béatrice Pudelko (discussion) 21 décembre 2021 à 08:13 (EST)

Veille informationnelle