Discussion:Pratique réflexive : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(La pratique réflexive est-elle une stratégie de formation ? : nouvelle section)
Ligne 6 : Ligne 6 :
  
 
--[[Utilisateur:Bpudelko|Béatrice Pudelko]] ([[Discussion utilisateur:Bpudelko|discussion]]) 2 mars 2021 à 15:51 (EST)Bonjour Karine, je vous remercie pour votre contribution au Wiki-TEDia. Votre texte sur la pratique réflexive est très intéressant. Pensez-vous que la "pratique réflexive" telle que vous l'avez décrite pourrait faire partie de la Banque des stratégies de formation, à titre d'une fiche de stratégie ? Autrement dit, comment vous voyez la relation entre la « pratique réflexive » telle que vous l’avez décrite et le concept de stratégie de formation tel qu’utilisé dans la Banque des stratégies, et, plus précisément, les différents types de stratégies. Selon votre compréhension, la « pratique réflexive » constitue-t-elle une stratégie de formation (oui, non, partiellement…. pourquoi ?), et, si oui,  de quel type de stratégie s’agit-il ?
 
--[[Utilisateur:Bpudelko|Béatrice Pudelko]] ([[Discussion utilisateur:Bpudelko|discussion]]) 2 mars 2021 à 15:51 (EST)Bonjour Karine, je vous remercie pour votre contribution au Wiki-TEDia. Votre texte sur la pratique réflexive est très intéressant. Pensez-vous que la "pratique réflexive" telle que vous l'avez décrite pourrait faire partie de la Banque des stratégies de formation, à titre d'une fiche de stratégie ? Autrement dit, comment vous voyez la relation entre la « pratique réflexive » telle que vous l’avez décrite et le concept de stratégie de formation tel qu’utilisé dans la Banque des stratégies, et, plus précisément, les différents types de stratégies. Selon votre compréhension, la « pratique réflexive » constitue-t-elle une stratégie de formation (oui, non, partiellement…. pourquoi ?), et, si oui,  de quel type de stratégie s’agit-il ?
 +
 +
---Selon moi, la pratique réflexive pourrait faire partie de la banque des stratégies de formation. Cette pratique vient guider le formateur dans sa façon de structurer son enseignement. Elle pourrait être une macrostratégie, car elle peut permettre d’organiser en partie ou la globalité de la démarche d’enseignement-apprentissage. Elle pourrait même être la macrostratégie pour un programme de formation en entier. Je crois qu’elle peut aussi être utilisée comme une microstratégie lorsque nous voulons faire réfléchir l’apprenant sur ses actions, et que pour différentes raisons nous ne pouvons l’appliquer qu’à un seul moment. Cependant, comme le mentionne Hensler, Garant et Dumoulin (2001), l’idéal est de l’utiliser comme macrostratégie, car c’est une approche itérative et évolutive, et que le raisonnement pédagogique augmente en qualité et en complexité tout au long de la démarche. Donc, lorsque l’on fait le choix de la mettre en application, elle doit être présente un peu partout, peu importe les microstratégies utilisées.

Version du 3 mars 2021 à 17:25

--Béatrice Pudelko (discussion) 5 janvier 2021 à 14:15 (EST)Proposition de ressource :

La pratique réflexive est-elle une stratégie de formation ?

--Béatrice Pudelko (discussion) 2 mars 2021 à 15:51 (EST)Bonjour Karine, je vous remercie pour votre contribution au Wiki-TEDia. Votre texte sur la pratique réflexive est très intéressant. Pensez-vous que la "pratique réflexive" telle que vous l'avez décrite pourrait faire partie de la Banque des stratégies de formation, à titre d'une fiche de stratégie ? Autrement dit, comment vous voyez la relation entre la « pratique réflexive » telle que vous l’avez décrite et le concept de stratégie de formation tel qu’utilisé dans la Banque des stratégies, et, plus précisément, les différents types de stratégies. Selon votre compréhension, la « pratique réflexive » constitue-t-elle une stratégie de formation (oui, non, partiellement…. pourquoi ?), et, si oui, de quel type de stratégie s’agit-il ?

---Selon moi, la pratique réflexive pourrait faire partie de la banque des stratégies de formation. Cette pratique vient guider le formateur dans sa façon de structurer son enseignement. Elle pourrait être une macrostratégie, car elle peut permettre d’organiser en partie ou la globalité de la démarche d’enseignement-apprentissage. Elle pourrait même être la macrostratégie pour un programme de formation en entier. Je crois qu’elle peut aussi être utilisée comme une microstratégie lorsque nous voulons faire réfléchir l’apprenant sur ses actions, et que pour différentes raisons nous ne pouvons l’appliquer qu’à un seul moment. Cependant, comme le mentionne Hensler, Garant et Dumoulin (2001), l’idéal est de l’utiliser comme macrostratégie, car c’est une approche itérative et évolutive, et que le raisonnement pédagogique augmente en qualité et en complexité tout au long de la démarche. Donc, lorsque l’on fait le choix de la mettre en application, elle doit être présente un peu partout, peu importe les microstratégies utilisées.

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter