Animation interactive

De Wiki-TEDia
Révision datée du 18 janvier 2021 à 11:42 par Bpudelko (discussion | contributions) (ceci est une ébauche)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Attention : c'est une ébauche !


Appellation en anglais

Animation/Activities

Stratégies apparentées

Identifier les stratégies similaires, notamment en ce qui concerne les domaines d’apprentissage et les conditions d’apprentissage visées. Préciser, au besoin, les similitudes et les différences. Identifier les synonymes s’il y a lieu.

Type de stratégie

Déterminer si la stratégie est une microstratégie ou une macrostratégie ou les deux.

Types de connaissances

Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée.

Description

L’animation est un terme polyvalent. Le terme est utilisé dans plusieurs circonstances et sert parfois afin d’inclure plusieurs stratégies en une même activité. Selon le Larousse, l’animation se distingue par la création de mouvement, d’implication, de participation du groupe ou d’un acteur. Tel qu’indiqué dans le texte de Daniel Faulx (2008), pour plusieurs, l’animation est un dérivé des formations « expérientielles » ou encore dites « actives ». L’animation aurait vu le jour vers la moitié du XXe siècle dans l’essor des « pédagogies libératrices ». On en retrouve dans pratiquement tous les domaines. En effet, plusieurs professionnels se doivent d’acquérir des compétences d’animation de groupe dans leur milieu de travail. Lorsqu’il est question d’animateur ou de formateur-animateur, ceux-ci sont perçus comme des professionnels qui utilisent l’énergie du groupe comme levier. L’animateur doit donc être en mesure de faciliter les échanges, permettre l’implication de chacun et l’expression de soi. Selon Roland Arpin (1973), l’animation se distingue sous deux principes. Le principe cathartique qui se développe en quatre axes fondamentaux soit : l’acquisition du sens des responsabilités, le besoin de prendre la parole, l’implication et le désir de participer.


M. Arpin (1973), reprends un tableau qui avait été produit par M. André l’Heureux. Celui-ci montre les champs d’action de l’animation. En partant du principe que l’animation vise l’expression de soi et l’épanouissement des participants l’activité d’apprentissage, l’acquisition de connaissance de base n’est pas tout à fait indiquée. En effet, on parlera beaucoup plus de connaissance de soi, d’apprentissage social, de s’autoévaluer.

Conditions favorisant l’apprentissage

Identifier, expliquer et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.

Niveau d’expertise des apprenants

Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou avancés dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.

Type de guidage

Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.

Type de regroupement des apprenants

Décrire le type de regroupement préconisé par la stratégie et comment on peut le réaliser. Donner des exemples.

Milieu d’intervention

Décrire dans quel milieu éducatif la stratégie a été utilisée. Donner des exemples.

Conseils pratiques

Dans la mesure du possible, fournir des conseils, des « trucs » ou des « astuces » en lien avec des exemples issus de la pratique « réelle » de cette stratégie.

Bibliographie

Arpin R. (1973) L'ANIMATION Réflexion dans l'axe d'une activité éducative mouvante et fondamentale Article revue Prospectives, Volume 9, Numéro 4. http://www.cdc.qc.ca/prospectives/9/arpin-9- 973

FAULX, D. (2008) ENJEUX ET PROPOSITIONS AUTOUR D'UN NOUVEAU CHAMP DE RECHERCHE : L'ANIMATIQUE DES GROUPES, Numéro 78 | pages 95 à 103, https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-internationaux-de-psychologiesociale-2008-2-page-95.htm

Webographie

Veille informationnelle (ressources disponibles pour améliorer la fiche)