Organisateur graphique : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(Appellation en anglais)
m (Plusieurs coquilles orthographiques et de ponctuation corrigées. Quelques très petites sections de textes manquaient de clarté pour des raisons linguistiques. Modifications mineures apportées en ce sens.)
 
(74 révisions intermédiaires par 6 utilisateurs non affichées)
Ligne 7 : Ligne 7 :
  
 
== Stratégies apparentées ==
 
== Stratégies apparentées ==
Identifier les stratégies similaires, notamment en ce qui concerne les types de connaissances et les conditions d’apprentissage visées. Préciser, au besoin, les similitudes et les différences. Identifier les synonymes s’il y a lieu.
+
[[Carte conceptuelle]] : Les cartes conceptuelles sont un type d'organisateur graphique. Leur principale particularité est qu'elles incluent des mots ou expressions qui représentent la relation entre deux concepts (Novak, 2008).
 +
 
 +
[[Carte de connaissances]]
 +
 
 +
Réseau sémantique
  
 
== Type de stratégie ==
 
== Type de stratégie ==
microstratégie
+
[[microstratégie]]
  
 
== Types de connaissances ==
 
== Types de connaissances ==
Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée.
+
Cette stratégie est bien adaptée pour les [[connaissances conceptuelles]] et [[Connaissances factuelles|factuelles]]. C'est une stratégie d'organisation qui permet de faire des liens entre les différentes connaissances conceptuelles et factuelles. L'apprenant peut donc organiser et hiérarchiser les connaissances, ce qui lui permet de relier différents concepts et faits entre eux (DiCecco et Gleason, 2002).
 +
 
 +
Elle est utilisée pour aider des étudiants à mieux retenir l'information suite à la lecture de textes.
 +
 
 +
Pour les [[connaissances procédurales]], les organisateurs graphiques permettent d'illustrer un processus de décision par l'utilisation d'un diagramme de flux.
 +
 
 +
[[Fichier:Exemple_diagramme_de_flux.png|center|400px]]
 +
<center>Exemple d'organisateur graphique sous forme de diagramme de flux représentant une procédure.</center>
  
 
== Description ==
 
== Description ==
Décrire la démarche d’enseignement-apprentissage proposée par la stratégie, notamment :  la problématique et les origines de conception de cette stratégie, ses principales étapes, les conditions de la mise en oeuvre, les médias qui peuvent être utilisés pour supporter la stratégie.
+
 
 +
L'organisateur graphique consiste en un moyen d'organiser de l'information textuelle de façon visuelle. Cette organisation prend la forme d'un schéma contenant des concepts et présentant des liens entre ceux-ci. La définition d'organisateur graphique est générale et englobe plusieurs autres concepts tels que ''[[carte conceptuelle]]'' et ''[[carte de connaissances]]''.
 +
 
 +
 
 +
[[Fichier:Exemple Cmap.png|center|400px]]
 +
<center>Un exemple de carte conceptuelle</center><br/><br/><br/>
 +
[[Fichier:Exemple mindmap.png|center|400px]]
 +
<center>Un exemple de carte de connaissances</center><br/><br/><br/>
 +
[[Fichier:Exemple GO.png|center|400px]]
 +
<center>Un exemple d'organisateur graphique</center><br/><br/><br/>
 
   
 
   
 +
 +
Utilisé comme [[microstratégie]], l'organisateur graphique permet de classer des relations hiérarchiques ou d'expliciter les relations entre les concepts clés provenant d'une activité ou d'une tâche d'apprentissage (Cartier, 2007). La représentation de l'information peut être construite ou fournie aux étudiants comme aide d'étude qui accompagne le texte (Strangman, Hall et Meyer, 2003).
 +
 +
Les organisateurs graphiques ont principalement été étudiés en prenant en compte le potentiel d'organisation de l'information qu'ils offrent aux apprenants. Différentes stratégies d'organisation de l'information ont prouvé leur efficacité à ce jour. Puisque les organisateurs graphiques sont des outils qui permettent d'organiser en créant du sens entre différents concepts, c'est dans cette optique qu'ils sont utilisés et étudiés (Reed, 1999). Ils ont fait l'objet de plusieurs recherches qui ont démontré leur efficacité pour améliorer la compréhension et la rétention d'information de textes informatifs (Strangman, Hall et Meyer, 2003).
 +
 +
Au départ, les recherches visaient à vérifier si l'utilisation d'un organisateur graphique pouvait permettre d'améliorer l'acquisition de nouveaux savoirs en rattachant ceux-ci aux connaissances antérieures de l'apprenant (Merkeley et Jeffries, 2001). Par la suite, des recherches ont souhaité valider différentes hypothèses reliées à l'utilisation de l'organisateur graphique avant, pendant et après la lecture de textes.
 +
 +
Pour bâtir un canevas d'organisateur graphique qui peut être utilisé par les apprenants pour promouvoir la lecture active d'un texte, Merkeley et Feffries (2001) proposent la démarche suivante:
 +
 +
1. ''Analyser la tâche d'apprentissage en trouvant les mots et concepts importants que l'apprenant doit être en mesure de comprendre.''<br />
 +
2. ''Illustrer schématiquement l'interrelation ou l'organisation de ceux-ci.''<br />
 +
3. ''Évaluer la clarté des liens, la simplicité et l'efficacité visuelle l'organisateur
 +
graphique.''<br />
 +
4. ''Substituer certains mots par des cases vides qui seront remplies par les apprenants lors de la lecture d'un texte.''<br />
 +
 +
Différents outils peuvent être utilisés pour bâtir ou faire bâtir des organisateurs graphiques. Par exemple, des papillons adhésifs (appelés aussi ''post-it'') peuvent aider les apprenants à mettre sur papier les concepts importants pour ensuite les organiser. De nombreux outils informatiques existent pour aider à la création d'organisateurs graphiques.
 +
 
== Conditions favorisant l’apprentissage ==
 
== Conditions favorisant l’apprentissage ==
Identifier, expliquer  et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.
+
 
 +
Cette stratégie permet d'intégrer et de structurer les connaissances. Plusieurs recherches ont démontré l'efficacité de cette stratégie pour améliorer l'intégration des connaissances contenues dans des textes (Cartier, 2007; DiCecco et Gleason, 2008; Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998). En effet, la sélection d'informations dans un texte et l'organisation de celles-ci permet à l'apprenant de mieux intégrer les connaissances vues.
 +
 
 +
La microstratégie de l'organisateur graphique peut également être bâtie par un enseignant et utilisée pour présenter de l'information à un groupe. Par contre, les recherches ne montrent pas clairement l'efficacité de cette façon de faire. Il ne semble pas y avoir de grands avantages à présenter de l'information schématisée. De façon à ce que la microstratégie soit efficace, les apprenants doivent construire les organisateurs graphiques eux-mêmes. Ils ne doivent pas seulement avoir à interpréter et traiter les informations schématisées à l'intérieur d'une présentation (Casteleyn, Mottart et Valcke, 2013).
 +
 
 +
Cette microstratégie peut être utilisée pendant, avant et après la lecture d'un texte. Lorsqu'elle est utilisée avant une tâche d'apprentissage, elle permet de rappeler et d'organiser les connaissances antérieures de l'apprenant (Cartier, 2007). Les recherches montrent que l'utilisation de cette stratégie est efficace lorsqu'elle sert d'outil pour présenter des informations tout juste avant un apprentissage. Ces informations contextuelles aident l'apprenant à appréhender et retenir de nouvelles informations. Les organisateurs graphiques ont également prouvé leur efficacité lorsqu'ils sont utilisés après un apprentissage pour organiser l'information reçue (Strangman, Hall et Meyer, 2003).
  
 
== Niveau d’expertise des apprenants ==
 
== Niveau d’expertise des apprenants ==
Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.
+
 
 +
Cette microstratégie est adaptée aux apprenants de tous les niveaux. Elle a démontré son efficacité entre autres auprès d'élèves en difficultés d'apprentissage dès la fin du primaire (Cartier, 2006), de même qu'auprès d'élèves n'ayant pas ce type de difficultés (Strangman, Hall et Meyer, 2003). Notons tout de même que selon une étude de Moore et Readence (1984), l'effet le plus grand des organisateurs graphiques sur l'apprentissage de textes a été rapporté dans la population universitaire (Strangman, Hall et Meyer, 2003).
 +
 
 +
C'est par la conception par l'individu d'un organisateur graphique que cette stratégie est réellement efficace. Pour pouvoir en construire, l'apprentissage et l'entrainement à la construction d'organisateurs graphiques sont essentiels. Il est donc nécessaire de fournir aux apprenants des ressources ou des outils : canevas, marche à suivre, etc. (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998).
  
 
== Type de guidage ==
 
== Type de guidage ==
Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.
+
 
 +
Pour améliorer les capacités des apprenants à bien traiter l'information qui est à leur disposition, ils doivent maîtriser certaines stratégies d'apprentissage. L'organisateur graphique est une stratégie qui leur permet d'organiser et de structurer les contenus. Pour qu'ils soient en mesure de bien l'appliquer, la stratégie doit être rendue explicite et ils doivent avoir l'opportunité de la mettre en œuvre. L'enseignant doit donc faciliter l'apprentissage de la stratégie en fournissant différentes ressources qui respectent le niveau d'expertise d'utilisation de l'organisateur graphique (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998). Par exemple, l'enseignant pourrait offrir d'abord un canevas complet pour un premier texte, un canevas à compléter pour un deuxième pour finalement faire construire un organisateur graphique en entier par les apprenantsau troisième texte.
 +
 
 +
Le principal avantage de faire construire des organisateurs graphiques par les apprenants est de leur permettre de traiter d'information et de créer des liens entre les différents types de connaissances. Par exemple, pendant la construction d'un organisateur graphique qui suit la lecture d'un texte, l'apprenant ne retient pas seulement les faits, mais organise l'information et dégage la structure du texte. Ces informations créent donc plus de sens pour lui (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998).
 +
 
 +
Lors d'activités d'apprentissage, l'information est généralement livrée de façon orale et écrite. Les informations sont donc linéaires. Représenter graphiquement les informations permet à l'apprenant de passer d'une organisation linéaire à une organisation graphique. Règle générale, celle-ci permet de mieux retenir et retrouver l'information en mémoire (Bean, Singer, Sorter, et Frazee, 1986).
  
 
== Type de regroupement des apprenants ==
 
== Type de regroupement des apprenants ==
Décrire le type de regroupement préconisé par la stratégie et comment on peut le réaliser. Donner des exemples.
+
 
 +
Il n'y a pas de groupement à préconiser lors de l'utilisation de cette stratégie. Par contre, des apprenants peuvent collaborer en équipe à bâtir un organisateur graphique. Dans ce cas, il a été observé qu'ils sont alors en mesure de faire davantage de liens, d'organiser plus d'informations et de mieux performer lors de post-test (Casteleyn, Mottart et Valcke, 2013).<br />
 +
 +
Pour ce faire, l'enseignant peut utilisé la démarche suivante:<br />
 +
 
 +
# Faire travailler les apprenants en équipes et laisser ceux-ci écrire sur des papillons adhésifs différents concepts.  
 +
# Les équipiers décident de l'organisation et des liens à faire.
 +
# Les apprenants peuvent finalement juger de l'organisation et au besoin compléter l'organisateur graphique s'ils trouvent de nouveaux liens entre les connaissances inscrites.
  
 
== Milieu d’intervention ==
 
== Milieu d’intervention ==
Décrire dans quel milieu éducatif la stratégie a été utilisée. Donner des exemples.
+
La stratégie a été utilisée au '''niveau primaire, secondaire et universitaire''' (Strangman, Hall et Meyer, 2003).
 +
 
 +
Plusieurs recherches ont été faites auprès d'élèves aux prises avec des difficultés d'apprentissage. Elles ont démontré l'efficacité de la stratégie de l'organisateur graphique avec ce type de clientèle (Cartier, 2007).
  
 
== Conseils pratiques  ==
 
== Conseils pratiques  ==
Dans la mesure du possible, fournir  des conseils, des « trucs »  ou des « astuces » en lien avec des exemples issus de la pratique « réelle » de cette stratégie.
 
  
== Bibliographie ==
+
Les organisateurs graphiques peuvent servir de stratégie d'enseignement en tant qu'outil de présentation de l'information. Le logiciel ''Prezi'' peut entre autres être utilisé à cette fin.
Casteleyn, J., Mottart , M. & Valcke , M. (2013). The impact of graphic organisers on learning from presentations. ''Technology, Pedagogy and Education, 22,''  283-301.<br />
+
 
 +
L'usage idéal de cette stratégie implique toutefois que l'organisateur graphique soit conçu par l'apprenant lui-même (Merkley et Jefferies, 2001). Il est par contre important d'entrainer l'apprenant à la conception d'un organisateur graphique. Des études montrent qu'il n'y a pas d'effet notable sur la compréhension si les apprenants ne sont pas préparés à utiliser la méthode des organisateurs graphiques (Strangman, Hall et Meyer, 2003). Les organisateurs graphiques peuvent être enseignés par [[modelage]] dans le cadre d'un [[enseignement explicite]].
 +
 
 +
== Ressources informationnelles utilisées dans la fiche ==
 +
Ici figurent toutes les ressources informationnelles qui ont été lues et utilisées par les contributeurs successifs pour rédiger la fiche. Ces ressources sont puisées dans celles qui ont été prédéterminées ci-dessous, dans la section : Ressources informationnelles disponibles. Toutefois, chaque contributeur peut choisir d'utiliser d'autres ressources, du moment qu'elles sont pertinentes pour la thématique traitée, crédibles et présentant un contenu de qualité.
 +
 
 +
Les références utilisées doivent être placées dans la bonne section : soit dans la  bibliographie (articles, livres, chapitres) soit dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).
 +
 
 +
=== Bibliographie ===
 +
 
 +
Dans cette section figurent les articles des revues (y compris les revues en ligne, les livres ou les chapitres de livres (y compris ceux qui sont disponibles en ligne). L'hyperlien peut être indiqué si possible. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour ce faire, utilisez le guide suivant : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm
 +
 
 +
Bean, T.W., Singer, H., Sorter, J., Frazee, C. (1986). The Effect of Metacognitive Instruction Outlining and Graphic Organizer Construction on Student's Comprehension in a Tenth-Grade World History Class. ''Journal of Reading Behavior, 18''(2), 153-169.
 +
 
 +
Casteleyn, J., Mottart , M. & Valcke , M. (2013). The impact of graphic organisers on learning from presentations. ''Technology, Pedagogy and Education, 22,''  283-301.
 +
 
 +
Cartier, S. C. (2007). ''Apprendre en lisant au primaire et au secondaire'', Anjou, Canada : Les éditions CEC.
 +
 
 +
DiCecco, V. M., Gleason, M. M. (2002) Using graphic organizers to attain relational knowledge from expository text, ''Journal of leraning disabilities'', Vol. 35, #4, 306-320.
 +
 
 +
Merkley, D. M., & Jefferies, D.  (2001). Guidelines for implementing a Graphic Organizer. ''The Reading Teacher, 54''(4), 350-357
 +
 
 +
Novak , J. D., & Cañas, A. J. (2006). The Theory Underlying Concept Maps and How to Construct and Use Them. Technical Report IHMC CmapTools 2006-01 Rev 01-2008. Repéré à http://cmap.ihmc.us/Publications/ResearchPapers/TheoryUnderlyingConceptMaps.pdf
  
 
Robinson, D. H., Katayama, A. D., Dubois, N. F., & DeVaney, T. (1998). Interactive effects of graphic organizers and delayed review on concept acquisition. ''Journal of Experimental Education, 67'', 17-31.
 
Robinson, D. H., Katayama, A. D., Dubois, N. F., & DeVaney, T. (1998). Interactive effects of graphic organizers and delayed review on concept acquisition. ''Journal of Experimental Education, 67'', 17-31.
  
== Webographie ==
+
Strangman, S., Hall, T., Meyer, A. (2003). ''Graphic organizers and implications for universal design for learning: Curriculum enhancement report'', National Center on Accessing the Genaral Curriculum.
http://www.eslpartyland.com/graphic-organizers-help-esl-students.html
+
 
 +
Reed, S. K. (1999). ''Cognition'', Bruxelles, Belgique : De Boeck Université.
 +
 
 +
=== Webographie===  
 +
Placez dans cette section des ressources informationnelles complémentaires disponibles sur le web. Chaque ressource doit être décrite brièvement. Indiquez l'hyperlien (bien évidemment)et la date de consultation. Tâchez de citer vos ressources selon les normes APA. Pour y parvenir, utilisez le guide du professeur Couture, notamment cette section du guide en ligne : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm
 +
 
 +
''Graphic Organizers Help ESL Students'': http://www.eslpartyland.com/graphic-organizers-help-esl-students.html
 +
 
 +
== Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche ==
 +
 
 +
Ici figurent  les références sélectionnées sur la stratégie dont traite la fiche et, éventuellement, des sujets plus généraux, mais liés de près à la thématique de la fiche. Si vous utilisez ces ressources pour rédiger votre contribution, vous devez les citer dans votre texte et, de plus, les déplacer dans la section " Ressources informationnelles utilisées". Vous pouvez aussi, comme tout autre contributeur au Wiki-TEDia, ajouter ici toutes les ressources informationnelles que vous connaissez, que vous avez trouvées sur le web ou en lisant d'autres écrits, même si vous ne les utilisez pas. '''Cette section fait donc office de veille sur la thématique couverte par la fiche.'''
 +
 
 +
Veillez à placer les ressources proposées dans la bonne section : soit dans la  bibliographie (articles, livres, chapitres) ou dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).
 +
 
 +
=== Bibliographie ===
 +
 
 +
Placez dans cette section les articles des revues (y compris les revues en ligne, les livres ou les chapitres de livres (y compris ceux qui sont disponibles en ligne). Indiquez l'hyperlien si possible. Citez vos ressources selon les normes APA. Pour ce faire, utilisez le guide suivant : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm
 +
 
 +
 
 +
=== Webographie===
 +
Dans cette section figurent des ressources informationnelles complémentaires disponibles sur le web. L'hyperlien doit être indiqué, de même que  la date de consultation. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour cela, utilisez le guide du professeur Couture, notamment cette section du guide en ligne : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm
  
 +
[[Catégorie:Intégrer]]
 +
[[Catégorie:Structurer]]
 +
[[Catégorie:Milieu_de_travail]]
 +
[[Catégorie:Préuniversitaire]]
 +
[[Catégorie:Universitaire]]
 +
[[Catégorie:École_primaire]]
 +
[[Catégorie:École_secondaire]]
 +
[[Catégorie:Avancés]]
 +
[[Catégorie:Débutants]]
 +
[[Catégorie:Intermédiaires]]
 +
[[Catégorie:Autoguidée/autorégulée]]
 +
[[Catégorie:Guidée/soutenue_par_les_experts/enseignants]]
 +
[[Catégorie:Grand_groupe]]
 +
[[Catégorie:Individuel]]
 +
[[Catégorie:Petit_groupe]]
 
[[Catégorie:Microstratégie]]
 
[[Catégorie:Microstratégie]]
 +
[[Catégorie:Connaissances_conceptuelles]]
 +
[[Catégorie:Connaissances_factuelles]]
 +
[[Catégorie:Connaissances_procédurales]]
 
[[Catégorie:Toutes_les_fiches]]
 
[[Catégorie:Toutes_les_fiches]]
 
[[Catégorie:À_compléter]]
 
[[Catégorie:À_compléter]]

Version actuelle en date du 17 décembre 2018 à 21:03

ÉBAUCHE


Appellation en anglais

Graphic organizer

Stratégies apparentées

Carte conceptuelle : Les cartes conceptuelles sont un type d'organisateur graphique. Leur principale particularité est qu'elles incluent des mots ou expressions qui représentent la relation entre deux concepts (Novak, 2008).

Carte de connaissances

Réseau sémantique

Type de stratégie

microstratégie

Types de connaissances

Cette stratégie est bien adaptée pour les connaissances conceptuelles et factuelles. C'est une stratégie d'organisation qui permet de faire des liens entre les différentes connaissances conceptuelles et factuelles. L'apprenant peut donc organiser et hiérarchiser les connaissances, ce qui lui permet de relier différents concepts et faits entre eux (DiCecco et Gleason, 2002).

Elle est utilisée pour aider des étudiants à mieux retenir l'information suite à la lecture de textes.

Pour les connaissances procédurales, les organisateurs graphiques permettent d'illustrer un processus de décision par l'utilisation d'un diagramme de flux.

Exemple diagramme de flux.png
Exemple d'organisateur graphique sous forme de diagramme de flux représentant une procédure.

Description

L'organisateur graphique consiste en un moyen d'organiser de l'information textuelle de façon visuelle. Cette organisation prend la forme d'un schéma contenant des concepts et présentant des liens entre ceux-ci. La définition d'organisateur graphique est générale et englobe plusieurs autres concepts tels que carte conceptuelle et carte de connaissances.


Exemple Cmap.png
Un exemple de carte conceptuelle



Exemple mindmap.png
Un exemple de carte de connaissances



Exemple GO.png
Un exemple d'organisateur graphique




Utilisé comme microstratégie, l'organisateur graphique permet de classer des relations hiérarchiques ou d'expliciter les relations entre les concepts clés provenant d'une activité ou d'une tâche d'apprentissage (Cartier, 2007). La représentation de l'information peut être construite ou fournie aux étudiants comme aide d'étude qui accompagne le texte (Strangman, Hall et Meyer, 2003).

Les organisateurs graphiques ont principalement été étudiés en prenant en compte le potentiel d'organisation de l'information qu'ils offrent aux apprenants. Différentes stratégies d'organisation de l'information ont prouvé leur efficacité à ce jour. Puisque les organisateurs graphiques sont des outils qui permettent d'organiser en créant du sens entre différents concepts, c'est dans cette optique qu'ils sont utilisés et étudiés (Reed, 1999). Ils ont fait l'objet de plusieurs recherches qui ont démontré leur efficacité pour améliorer la compréhension et la rétention d'information de textes informatifs (Strangman, Hall et Meyer, 2003).

Au départ, les recherches visaient à vérifier si l'utilisation d'un organisateur graphique pouvait permettre d'améliorer l'acquisition de nouveaux savoirs en rattachant ceux-ci aux connaissances antérieures de l'apprenant (Merkeley et Jeffries, 2001). Par la suite, des recherches ont souhaité valider différentes hypothèses reliées à l'utilisation de l'organisateur graphique avant, pendant et après la lecture de textes.

Pour bâtir un canevas d'organisateur graphique qui peut être utilisé par les apprenants pour promouvoir la lecture active d'un texte, Merkeley et Feffries (2001) proposent la démarche suivante:

1. Analyser la tâche d'apprentissage en trouvant les mots et concepts importants que l'apprenant doit être en mesure de comprendre.
2. Illustrer schématiquement l'interrelation ou l'organisation de ceux-ci.
3. Évaluer la clarté des liens, la simplicité et l'efficacité visuelle l'organisateur graphique.
4. Substituer certains mots par des cases vides qui seront remplies par les apprenants lors de la lecture d'un texte.

Différents outils peuvent être utilisés pour bâtir ou faire bâtir des organisateurs graphiques. Par exemple, des papillons adhésifs (appelés aussi post-it) peuvent aider les apprenants à mettre sur papier les concepts importants pour ensuite les organiser. De nombreux outils informatiques existent pour aider à la création d'organisateurs graphiques.

Conditions favorisant l’apprentissage

Cette stratégie permet d'intégrer et de structurer les connaissances. Plusieurs recherches ont démontré l'efficacité de cette stratégie pour améliorer l'intégration des connaissances contenues dans des textes (Cartier, 2007; DiCecco et Gleason, 2008; Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998). En effet, la sélection d'informations dans un texte et l'organisation de celles-ci permet à l'apprenant de mieux intégrer les connaissances vues.

La microstratégie de l'organisateur graphique peut également être bâtie par un enseignant et utilisée pour présenter de l'information à un groupe. Par contre, les recherches ne montrent pas clairement l'efficacité de cette façon de faire. Il ne semble pas y avoir de grands avantages à présenter de l'information schématisée. De façon à ce que la microstratégie soit efficace, les apprenants doivent construire les organisateurs graphiques eux-mêmes. Ils ne doivent pas seulement avoir à interpréter et traiter les informations schématisées à l'intérieur d'une présentation (Casteleyn, Mottart et Valcke, 2013).

Cette microstratégie peut être utilisée pendant, avant et après la lecture d'un texte. Lorsqu'elle est utilisée avant une tâche d'apprentissage, elle permet de rappeler et d'organiser les connaissances antérieures de l'apprenant (Cartier, 2007). Les recherches montrent que l'utilisation de cette stratégie est efficace lorsqu'elle sert d'outil pour présenter des informations tout juste avant un apprentissage. Ces informations contextuelles aident l'apprenant à appréhender et retenir de nouvelles informations. Les organisateurs graphiques ont également prouvé leur efficacité lorsqu'ils sont utilisés après un apprentissage pour organiser l'information reçue (Strangman, Hall et Meyer, 2003).

Niveau d’expertise des apprenants

Cette microstratégie est adaptée aux apprenants de tous les niveaux. Elle a démontré son efficacité entre autres auprès d'élèves en difficultés d'apprentissage dès la fin du primaire (Cartier, 2006), de même qu'auprès d'élèves n'ayant pas ce type de difficultés (Strangman, Hall et Meyer, 2003). Notons tout de même que selon une étude de Moore et Readence (1984), l'effet le plus grand des organisateurs graphiques sur l'apprentissage de textes a été rapporté dans la population universitaire (Strangman, Hall et Meyer, 2003).

C'est par la conception par l'individu d'un organisateur graphique que cette stratégie est réellement efficace. Pour pouvoir en construire, l'apprentissage et l'entrainement à la construction d'organisateurs graphiques sont essentiels. Il est donc nécessaire de fournir aux apprenants des ressources ou des outils : canevas, marche à suivre, etc. (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998).

Type de guidage

Pour améliorer les capacités des apprenants à bien traiter l'information qui est à leur disposition, ils doivent maîtriser certaines stratégies d'apprentissage. L'organisateur graphique est une stratégie qui leur permet d'organiser et de structurer les contenus. Pour qu'ils soient en mesure de bien l'appliquer, la stratégie doit être rendue explicite et ils doivent avoir l'opportunité de la mettre en œuvre. L'enseignant doit donc faciliter l'apprentissage de la stratégie en fournissant différentes ressources qui respectent le niveau d'expertise d'utilisation de l'organisateur graphique (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998). Par exemple, l'enseignant pourrait offrir d'abord un canevas complet pour un premier texte, un canevas à compléter pour un deuxième pour finalement faire construire un organisateur graphique en entier par les apprenantsau troisième texte.

Le principal avantage de faire construire des organisateurs graphiques par les apprenants est de leur permettre de traiter d'information et de créer des liens entre les différents types de connaissances. Par exemple, pendant la construction d'un organisateur graphique qui suit la lecture d'un texte, l'apprenant ne retient pas seulement les faits, mais organise l'information et dégage la structure du texte. Ces informations créent donc plus de sens pour lui (Robinson, Katayama, Dubois et DeVaney, 1998).

Lors d'activités d'apprentissage, l'information est généralement livrée de façon orale et écrite. Les informations sont donc linéaires. Représenter graphiquement les informations permet à l'apprenant de passer d'une organisation linéaire à une organisation graphique. Règle générale, celle-ci permet de mieux retenir et retrouver l'information en mémoire (Bean, Singer, Sorter, et Frazee, 1986).

Type de regroupement des apprenants

Il n'y a pas de groupement à préconiser lors de l'utilisation de cette stratégie. Par contre, des apprenants peuvent collaborer en équipe à bâtir un organisateur graphique. Dans ce cas, il a été observé qu'ils sont alors en mesure de faire davantage de liens, d'organiser plus d'informations et de mieux performer lors de post-test (Casteleyn, Mottart et Valcke, 2013).

Pour ce faire, l'enseignant peut utilisé la démarche suivante:

  1. Faire travailler les apprenants en équipes et laisser ceux-ci écrire sur des papillons adhésifs différents concepts.
  2. Les équipiers décident de l'organisation et des liens à faire.
  3. Les apprenants peuvent finalement juger de l'organisation et au besoin compléter l'organisateur graphique s'ils trouvent de nouveaux liens entre les connaissances inscrites.

Milieu d’intervention

La stratégie a été utilisée au niveau primaire, secondaire et universitaire (Strangman, Hall et Meyer, 2003).

Plusieurs recherches ont été faites auprès d'élèves aux prises avec des difficultés d'apprentissage. Elles ont démontré l'efficacité de la stratégie de l'organisateur graphique avec ce type de clientèle (Cartier, 2007).

Conseils pratiques

Les organisateurs graphiques peuvent servir de stratégie d'enseignement en tant qu'outil de présentation de l'information. Le logiciel Prezi peut entre autres être utilisé à cette fin.

L'usage idéal de cette stratégie implique toutefois que l'organisateur graphique soit conçu par l'apprenant lui-même (Merkley et Jefferies, 2001). Il est par contre important d'entrainer l'apprenant à la conception d'un organisateur graphique. Des études montrent qu'il n'y a pas d'effet notable sur la compréhension si les apprenants ne sont pas préparés à utiliser la méthode des organisateurs graphiques (Strangman, Hall et Meyer, 2003). Les organisateurs graphiques peuvent être enseignés par modelage dans le cadre d'un enseignement explicite.

Ressources informationnelles utilisées dans la fiche

Ici figurent toutes les ressources informationnelles qui ont été lues et utilisées par les contributeurs successifs pour rédiger la fiche. Ces ressources sont puisées dans celles qui ont été prédéterminées ci-dessous, dans la section : Ressources informationnelles disponibles. Toutefois, chaque contributeur peut choisir d'utiliser d'autres ressources, du moment qu'elles sont pertinentes pour la thématique traitée, crédibles et présentant un contenu de qualité.

Les références utilisées doivent être placées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) soit dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).

Bibliographie

Dans cette section figurent les articles des revues (y compris les revues en ligne, les livres ou les chapitres de livres (y compris ceux qui sont disponibles en ligne). L'hyperlien peut être indiqué si possible. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour ce faire, utilisez le guide suivant : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm

Bean, T.W., Singer, H., Sorter, J., Frazee, C. (1986). The Effect of Metacognitive Instruction Outlining and Graphic Organizer Construction on Student's Comprehension in a Tenth-Grade World History Class. Journal of Reading Behavior, 18(2), 153-169.

Casteleyn, J., Mottart , M. & Valcke , M. (2013). The impact of graphic organisers on learning from presentations. Technology, Pedagogy and Education, 22, 283-301.

Cartier, S. C. (2007). Apprendre en lisant au primaire et au secondaire, Anjou, Canada : Les éditions CEC.

DiCecco, V. M., Gleason, M. M. (2002) Using graphic organizers to attain relational knowledge from expository text, Journal of leraning disabilities, Vol. 35, #4, 306-320.

Merkley, D. M., & Jefferies, D. (2001). Guidelines for implementing a Graphic Organizer. The Reading Teacher, 54(4), 350-357

Novak , J. D., & Cañas, A. J. (2006). The Theory Underlying Concept Maps and How to Construct and Use Them. Technical Report IHMC CmapTools 2006-01 Rev 01-2008. Repéré à http://cmap.ihmc.us/Publications/ResearchPapers/TheoryUnderlyingConceptMaps.pdf

Robinson, D. H., Katayama, A. D., Dubois, N. F., & DeVaney, T. (1998). Interactive effects of graphic organizers and delayed review on concept acquisition. Journal of Experimental Education, 67, 17-31.

Strangman, S., Hall, T., Meyer, A. (2003). Graphic organizers and implications for universal design for learning: Curriculum enhancement report, National Center on Accessing the Genaral Curriculum.

Reed, S. K. (1999). Cognition, Bruxelles, Belgique : De Boeck Université.

Webographie

Placez dans cette section des ressources informationnelles complémentaires disponibles sur le web. Chaque ressource doit être décrite brièvement. Indiquez l'hyperlien (bien évidemment)et la date de consultation. Tâchez de citer vos ressources selon les normes APA. Pour y parvenir, utilisez le guide du professeur Couture, notamment cette section du guide en ligne : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm

Graphic Organizers Help ESL Students: http://www.eslpartyland.com/graphic-organizers-help-esl-students.html

Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche

Ici figurent les références sélectionnées sur la stratégie dont traite la fiche et, éventuellement, des sujets plus généraux, mais liés de près à la thématique de la fiche. Si vous utilisez ces ressources pour rédiger votre contribution, vous devez les citer dans votre texte et, de plus, les déplacer dans la section " Ressources informationnelles utilisées". Vous pouvez aussi, comme tout autre contributeur au Wiki-TEDia, ajouter ici toutes les ressources informationnelles que vous connaissez, que vous avez trouvées sur le web ou en lisant d'autres écrits, même si vous ne les utilisez pas. Cette section fait donc office de veille sur la thématique couverte par la fiche.

Veillez à placer les ressources proposées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) ou dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiés en ligne doivent être placés dans la bibliographie).

Bibliographie

Placez dans cette section les articles des revues (y compris les revues en ligne, les livres ou les chapitres de livres (y compris ceux qui sont disponibles en ligne). Indiquez l'hyperlien si possible. Citez vos ressources selon les normes APA. Pour ce faire, utilisez le guide suivant : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm


Webographie

Dans cette section figurent des ressources informationnelles complémentaires disponibles sur le web. L'hyperlien doit être indiqué, de même que la date de consultation. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour cela, utilisez le guide du professeur Couture, notamment cette section du guide en ligne : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uquebec.ca/~mcouture/apa/Presentation.htm

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter