Neuf événements (Gagné) : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(Appellation en anglais)
(Type de stratégie)
Ligne 12 : Ligne 12 :
  
 
== Type de stratégie ==
 
== Type de stratégie ==
Déterminer si  la stratégie est une microstratégie ou une macrostratégie ou les deux.
+
macrostratégie
  
 
== Type de connaissances==
 
== Type de connaissances==

Version du 3 octobre 2014 à 15:34

Avancé


Appellation en anglais

Nine events of instruction

Stratégies apparentées

Identifier les stratégies similaires, notamment en ce qui concerne les types de connaissances et les conditions d’apprentissage visées. Préciser, au besoin, les similitudes et les différences. Identifier les synonymes s’il y a lieu.

Type de stratégie

macrostratégie

Type de connaissances

Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée.

Description

La macrostratégie de "Neuf événements d'enseignement" a été développée par le psychologue américain Robert Mills Gagné (1916-2002), fondateur de l'approche Conditions-based learning ou Conditions of Learning(COL) (Richey, 2011, Smith et Ragan, 2005).
En se basant sur la théorie cognitiviste de traitement d'information, Gagné a proposé de relier les "événements" externes d'enseignement (donc les actions d'enseignement) aux conditions internes d'apprentissage (donc les processus cognitifs d'apprentissage). Autrement dit, il a élaboré, à partir d'un modèle descriptif de l'apprentissage (qui décrit comment s'effectue l'apprentissage), un modèle prescriptif de l'enseignement (qui propose une façon d'enseigner pour favoriser l'apprentissage). Il a présenté pour la première fois cette macrostratégie (appelée habituellement "modèle") en 1965, dans son livre intitulé The Conditions of Learning and Theory of Instruction.

Considérée aujourd'hui comme « l'ancêtre » des théories de l’enseignement de type COL (Conditions-based theory ou Conditions of Learning theory), cette macrostratégie a fait l'objet de ré-élaboration théorique dans les éditions ultérieures de ce livre. Elle est considérée aujourd'hui, aussi bien par les chercheurs que par les praticiens, comme une des plus populaires dans le domaine de la conception pédagogique.

Le tableau ci-dessous présente la correspondance entre les processus d'apprentissage, tels que Gagné a repéré dans la théorie cognitiviste élaborée à cette époque et les "événements d'enseignement" qu'il a proposé pour favoriser ces processus.

Il faut souligner que l'ordre dans lequel les "événements d'enseignement" sont proposés, n'est pas figé, autrement dit, ces actions d'enseignement ne doivent pas obligatoirement être exécutées séquentiellement. Dans la pratique, certains événements (par exemple, la présentation des objectifs) font cependant habituellement partie des activités d'introduction dans la progression pédagogique élaborée (dans un scénario donné), tandis que d'autres font habituellement partie des activités de conclusion (par exemple, l'évaluation globale sous forme d'évaluation sommative. Le choix et l'importance accordée à ces divers "événements d'enseignement", de même que l'ordonnancement des événements qui forment le "corps" du scénario proposé, relèvent de la décision du concepteur (enseignant).

Processus cognitifs impliqués dans l’apprentissage Événements d'enseignement favorisant ces processus
1. Porter attention aux stimuli environnementaux. 1. Gagner l’attention des apprenants.
2. Activer les processus d’anticipation de l’action, de contrôle et de guidage 2. Informer les apprenants de l'objectif visé dans la situation d'apprentissage.
3. Activer les connaissances stockées en mémoire à long terme. Cette activation a lieu dans la mémoire de travail. 3. Faire rappeler les connaissances préalables liées aux nouvelles informations. Rendre saillants les liens entre les nouvelles informations et les connaissances préalables.
4. Sélectionner et gérer l’information pertinente en fonction des buts et des attentes. 4. Présenter les nouvelles informations pertinentes et cohérentes par rapport aux objectifs visés. Présenter les caractéristiques distinctives et saillantes du contenu
5. Interpréter l’information à l’aide des connaissances stockées en mémoire à long terme. 5. Guider la compréhension des informations nouvelles; favoriser la structuration et l’intégration des nouvelles informations.
6. Utiliser les connaissances nouvelles pour produire une réponse (agir) 6. Demander aux apprenants d’accomplir des actions nécessitant d’utiliser les nouvelles connaissances en variant les conditions d’action (pratique).
7. Percevoir et interpréter les informations sur les actions pour les modifier en fonction des connaissances sur les buts visés. 7. Fournir aux apprenants des informations permettant d’interpréter la qualité des actions réalisées et leurs effets (feedback).
8. Évaluer l’atteinte des buts 8. Évaluer la performance globale des apprenants.
9. Consolider la rétention des connaissances nouvelles en mémoire à long terme 9. Favoriser l’intégration des nouvelles connaissances et leur utilisation dans d’autres situations (transfert).

Conditions favorisant l’apprentissage

Identifier, expliquer et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.

Niveau d’expertise des apprenants

Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.

Type de guidage

Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.

Type de regroupement des apprenants

Décrire le type de regroupement préconisé par la stratégie et comment on peut le réaliser. Donner des exemples.

Milieu d’intervention

Décrire dans quel milieu éducatif la stratégie a été utilisée. Donner des exemples.

Conseils pratiques

Dans la mesure du possible, fournir des conseils, des « trucs » ou des « astuces » en lien avec des exemples issus de la pratique « réelle » de cette stratégie.

Ressources informationnelles utilisées dans la fiche

Ici figurent toutes les ressources informationnelles qui ont été lues et utilisées par les contributeurs successifs pour rédiger la fiche. Ces ressources ont être puisées dans celles qui ont été pré-déterminées ci-dessous, dans la section : Ressources informationnelles disponibles. Toutefois, chaque contributeur peut choisir d'utiliser d'autres ressources, du moment qu'elles sont pertinentes pour la thématique traitées, crédibles et présentent un contenu de qualité. Les références utilisées doivent être placées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) soit dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiées en ligne doivent être placées dans la bibliographie).

Bibliographie

Gagné, R.M. (1985). The conditions of learning and theory of instructions. New Yordk : Holt, Rinehart and Winston.

Richey, R. C., Klein, J. D., & Tracey, M. W. (2011). Conditions-based theory. In R. C. Richey, J. D. Klein & M. W. Tracey (Eds.), The instructional design knowledge base : Theory, research and practice (pp. 104-128). New York, NY : Routledge.

Smith, P. L., & Ragan, T. J. (2005). A framework for instructional strategy design. In P. L. Smith, & T. J. Ragan (Eds.), Instructional design (3rd ed., pp. 127-150). New York, NY : Wiley & Sons.

Webographie

Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche

Ici figurent les références sélectionnées sur la stratégie dont traite la fiche et, éventuellement, des sujets plus généraux mais liés de près à la thématique de la fiche. Si vous utilisez ces ressources pour rédiger votre contribution, vous devez les citer dans votre texte et, de plus, les déplacer dans la section " Ressources informationnelles utilisées". Vous pouvez aussi, comme tout autre contributeur au Wiki-TEDia, ajouter ici toutes les ressources informationnelles que vous connaissez, que vous avez trouvées sur le web ou en lisant d'autres écrits, même si vous les utilisez pas. Cette section fait donc office de veille sur la thématique couverte par la fiche. Veillez à placer les ressources proposées dans la bonne section : soit dans la bibliographie (articles, livres, chapitres) ou dans la webographie (ressources électroniques diverses, cependant les articles des revues électroniques ou des chapitres publiées en ligne doivent être placées dans la bibliographie).

Bibliographie

Dans cette section figurent les articles des revues (y compris les revues en ligne, les livres ou les chapitres de livres (y compris ceux qui sont disponibles en ligne). L'hyperlien peut être indiqué si possible. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour ce faire, utilisez le guide suivant : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uqam.ca/~mcouture/apa/Auteurs.htm

Webographie

Dans cette section figurent des ressources informationnelles complémentaires disponibles sur le web. L'hyperlien doit être indiqué, de même que la date de consultation. Les ressources doivent être citées selon les normes APA. Pour cela, utilisez le guide du professeur Couture, notamment cette section du guide en ligne : Couture, M. (2013, mise à jour). Adaptation française des normes bibliographiques de l'APA. Récupéré du site http://benhur.teluq.uqam.ca/~mcouture/apa/docsweb.htm

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter