Neuf événements (Gagné) : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(Webographie)
(Description)
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
== Description ==
 
== Description ==
 
Décrire la démarche d’enseignement-apprentissage proposée par la stratégie, notamment :  la problématique et les origines de conception de cette stratégie, ses principales étapes, les conditions de la mise en oeuvre, les médias qui peuvent être utilisés pour supporter la stratégie.
 
Décrire la démarche d’enseignement-apprentissage proposée par la stratégie, notamment :  la problématique et les origines de conception de cette stratégie, ses principales étapes, les conditions de la mise en oeuvre, les médias qui peuvent être utilisés pour supporter la stratégie.
+
 
 +
Le modèle de Neuf événements a été développé par un psychologue américain Robert Mills Gagné (21 août 1916 - 28 avril 2002). <br />
 +
 
 +
Robert Gagné a proposé un modèle qui consiste en série d’événements d'instruction.
 +
En général, Gagné partageait une approche béhavioriste, dans laquelle l’enseignant tente de structurer la situation de manière à ce que les récompenses viennent orienter les réactions vers le but recherché. L’enseignant est la personne qui gère ces différentes situations.
 +
Si on compare Gagné avec d’autres psychologues behavioristes : pour Thorndike (1928), l’enseignement consiste à guider l’apprentissage à l’aide de récompenses, pour Skinner (Skinner, 1968) l’enseignement consiste à faire coïncider les contingences d’un renforcement. Pour Robert Gagné l’enseignement représente l’arrangement des conditions qui sont indépendantes de l’apprenant (Gagné, 1965).
 +
Malcom Knowles (1990, p. 85-86), en analysant l’héritage de Gagné, a fait la conclusion que, selon psychologue américain, il faudrait distinguer types d’apprentissage, dans lequel il est important de créer la réunion d’un ensemble de conditions particulières. <br />
 +
* Type 1. Apprentissage du signal. L’individu apprend à réagir de manière générale et diffuse à un signal. C’est la théorie des réflexes conditionnés de Pavlov.<br />
 +
* Type 2. L’apprentissage du modèle stimulus-réaction. L’individu apprend une réaction spécifique à un stimulus donné. Ce qu’il apprend, c’est une connexion ou un opérant donné. <br />
 +
* Type 3. Enchaînement. On cherche à créer une chaine entre deux ou plusieurs connexions stimulus-réaction.<br />
 +
* Type 4. Association verbale. Il s’agit de l’apprentissage de chaines verbales. Les êtres humains étant dotés du langage, ile est possible dans ce cas de choisir les liaisons internes dans le répertoire que possède déjà l’individu. <br />
 +
* Type 5. La discrimination multiple. L’individu apprend autant de réactions qu’il y a de stimuli.<br />
 +
* Type 6. L’apprentissage de concepts. L’apprenant acquiert la faculté de réagir de manière identique à une catégorie de stimuli qui peuvent apparaitre très différents. Sa réaction doit alors permettre d’identifier une certaine catégorie d’objets et d’évènements. <br />
 +
* Type 7. L’apprentissage de principes. Pour simplifier, on peut dire qu’un principe est une chaine de deux ou plusieurs concepts. Il sert à guider le comportement sur le modèle exprimé sous la forme «Si A, alors, B». <br />
 +
* Type 8. La résolution de problèmes. Ce type requiert le processus interne appelé la pensée, qui permet de combiner deux ou plusieurs principes afin de faire naitre une nouvelle capacité qui peut être la manifestation d’un principe supérieur. <br />
 +
Selon Gagné, chaque forme d’apprentissage requiert comme préalable la forme précédente.
 +
À partir de ces types, Gagné (1992) a distingué neuf évènements d’apprentissage :
 +
* 1. Gagner l’attention - présenter le stimulus. Chaque type d’apprentissage nécessité la présence de stimulus dans l’environnement éducatif. Exemples: stimuler des apprenants à l’aide de nouvelle, surpris, incertitude; poser de questions; poser de problèmes. <br />
 +
* 2. Informer l'apprenant de l'objectif : diriger l’attention des apprenants vers certain stimulus, informer de la nature générale des compétences à acquérir. Exemples: décrire la performance exigée, présenter un modèle de compétences; présenter les instructions verbales ou écrites. <br />
 +
* 3. Stimuler le rappel d'une connaissance acquise précédemment: procurer des repères extérieurs. Exemples: poser des questions concernant l’expérience précédente; poser des questions sur concepts déjà étudiés. <br />
 +
* 4. Présenter le contenu. Exemples: présenter vocabulaire; présenter exemples; présenter différentes versions du même contenu : vidéos, cours.<br />
 +
* 5. Assurer le guidage pendant l’apprentissage : donner les conseils aux apprenants, orienter la pensée. Exemples: présenter l’assistance (scaffolds); modéliser les connaissances (concept mapping), visualiser l’information, présenter l’étude de cas, analogies, images visuelles, métaphores. <br />
 +
* 6. Faire ressortir les performances (pratiquer): laisser l'apprenant démontrer ce qu'il a appris après avoir interagi avec le matériel. Exemples: demander des apprenants de réviser, critiquer ce qu’ils ont appris; demander d’expliquer les détails; demander questions plus complexes; présenter des exemples de vie réelle. <br />
 +
* 7. Produire une rétroaction sur les performances: pour informer l'apprenant si ses performances étaient correctes. Exemples: donner une rétroaction soit informative, soit analytique, soit directive. <br />
 +
* 8. Évaluer les performances: évaluer les résultats de l’apprentissage, évaluer l'accomplissement de l'objectif de départ avec succès. Exemples: donner testes, quizzes selon des critères établis avant. <br />
 +
* 9. Augmenter la rétention et le transfert des connaissances. Exemples: proposer références, gabarits, assistance d’emploi.
 +
 
 
== Conditions favorisant l’apprentissage ==
 
== Conditions favorisant l’apprentissage ==
 
Identifier, expliquer  et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.
 
Identifier, expliquer  et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.

Version du 18 février 2014 à 15:15


Appellation en anglais

Préciser les termes anglais utilisés pour nommer cette stratégie.

Stratégies apparentées

Identifier les stratégies similaires, notamment en ce qui concerne les domaines d’apprentissage et les conditions d’apprentissage visées. Préciser, au besoin, les similitudes et les différences. Identifier les synonymes s’il y a lieu.

Type de stratégie

Déterminer si la stratégie est une microstratégie ou une macrostratégie ou les deux.

Domaine d’apprentissage

Décrire les connaissances visées. Expliquer en quoi cette stratégie est adaptée à ce type de connaissances. Donner des exemples des contenus ou champs disciplinaires dans lesquels la stratégie a été utilisée.

Description

Décrire la démarche d’enseignement-apprentissage proposée par la stratégie, notamment : la problématique et les origines de conception de cette stratégie, ses principales étapes, les conditions de la mise en oeuvre, les médias qui peuvent être utilisés pour supporter la stratégie.

Le modèle de Neuf événements a été développé par un psychologue américain Robert Mills Gagné (21 août 1916 - 28 avril 2002).

Robert Gagné a proposé un modèle qui consiste en série d’événements d'instruction. En général, Gagné partageait une approche béhavioriste, dans laquelle l’enseignant tente de structurer la situation de manière à ce que les récompenses viennent orienter les réactions vers le but recherché. L’enseignant est la personne qui gère ces différentes situations. Si on compare Gagné avec d’autres psychologues behavioristes : pour Thorndike (1928), l’enseignement consiste à guider l’apprentissage à l’aide de récompenses, pour Skinner (Skinner, 1968) l’enseignement consiste à faire coïncider les contingences d’un renforcement. Pour Robert Gagné l’enseignement représente l’arrangement des conditions qui sont indépendantes de l’apprenant (Gagné, 1965). Malcom Knowles (1990, p. 85-86), en analysant l’héritage de Gagné, a fait la conclusion que, selon psychologue américain, il faudrait distinguer types d’apprentissage, dans lequel il est important de créer la réunion d’un ensemble de conditions particulières.

  • Type 1. Apprentissage du signal. L’individu apprend à réagir de manière générale et diffuse à un signal. C’est la théorie des réflexes conditionnés de Pavlov.
  • Type 2. L’apprentissage du modèle stimulus-réaction. L’individu apprend une réaction spécifique à un stimulus donné. Ce qu’il apprend, c’est une connexion ou un opérant donné.
  • Type 3. Enchaînement. On cherche à créer une chaine entre deux ou plusieurs connexions stimulus-réaction.
  • Type 4. Association verbale. Il s’agit de l’apprentissage de chaines verbales. Les êtres humains étant dotés du langage, ile est possible dans ce cas de choisir les liaisons internes dans le répertoire que possède déjà l’individu.
  • Type 5. La discrimination multiple. L’individu apprend autant de réactions qu’il y a de stimuli.
  • Type 6. L’apprentissage de concepts. L’apprenant acquiert la faculté de réagir de manière identique à une catégorie de stimuli qui peuvent apparaitre très différents. Sa réaction doit alors permettre d’identifier une certaine catégorie d’objets et d’évènements.
  • Type 7. L’apprentissage de principes. Pour simplifier, on peut dire qu’un principe est une chaine de deux ou plusieurs concepts. Il sert à guider le comportement sur le modèle exprimé sous la forme «Si A, alors, B».
  • Type 8. La résolution de problèmes. Ce type requiert le processus interne appelé la pensée, qui permet de combiner deux ou plusieurs principes afin de faire naitre une nouvelle capacité qui peut être la manifestation d’un principe supérieur.

Selon Gagné, chaque forme d’apprentissage requiert comme préalable la forme précédente. À partir de ces types, Gagné (1992) a distingué neuf évènements d’apprentissage :

  • 1. Gagner l’attention - présenter le stimulus. Chaque type d’apprentissage nécessité la présence de stimulus dans l’environnement éducatif. Exemples: stimuler des apprenants à l’aide de nouvelle, surpris, incertitude; poser de questions; poser de problèmes.
  • 2. Informer l'apprenant de l'objectif : diriger l’attention des apprenants vers certain stimulus, informer de la nature générale des compétences à acquérir. Exemples: décrire la performance exigée, présenter un modèle de compétences; présenter les instructions verbales ou écrites.
  • 3. Stimuler le rappel d'une connaissance acquise précédemment: procurer des repères extérieurs. Exemples: poser des questions concernant l’expérience précédente; poser des questions sur concepts déjà étudiés.
  • 4. Présenter le contenu. Exemples: présenter vocabulaire; présenter exemples; présenter différentes versions du même contenu : vidéos, cours.
  • 5. Assurer le guidage pendant l’apprentissage : donner les conseils aux apprenants, orienter la pensée. Exemples: présenter l’assistance (scaffolds); modéliser les connaissances (concept mapping), visualiser l’information, présenter l’étude de cas, analogies, images visuelles, métaphores.
  • 6. Faire ressortir les performances (pratiquer): laisser l'apprenant démontrer ce qu'il a appris après avoir interagi avec le matériel. Exemples: demander des apprenants de réviser, critiquer ce qu’ils ont appris; demander d’expliquer les détails; demander questions plus complexes; présenter des exemples de vie réelle.
  • 7. Produire une rétroaction sur les performances: pour informer l'apprenant si ses performances étaient correctes. Exemples: donner une rétroaction soit informative, soit analytique, soit directive.
  • 8. Évaluer les performances: évaluer les résultats de l’apprentissage, évaluer l'accomplissement de l'objectif de départ avec succès. Exemples: donner testes, quizzes selon des critères établis avant.
  • 9. Augmenter la rétention et le transfert des connaissances. Exemples: proposer références, gabarits, assistance d’emploi.

Conditions favorisant l’apprentissage

Identifier, expliquer et justifier les conditions d’apprentissage que la stratégie vise à favoriser. Décrire quelle est la preuve empirique de l’efficacité de la stratégie.

Niveau d’expertise des apprenants

Identifier si la stratégie est adaptée aux apprenants débutants, intermédiaires ou novices dans un domaine. Décrire comment la stratégie prend en considération le niveau des connaissances des apprenants dans le domaine ciblé. Donner des exemples.

Type de guidage

Décrire quel est le type de guidage et de support offert par la stratégie. Faire les liens avec le niveau d’expertise des apprenants en décrivant comment et pourquoi le type offert est censé favoriser l’apprentissage de ces apprenants.

Type de regroupement des apprenants

Décrire le type de regroupement préconisé par la stratégie et comment on peut le réaliser. Donner des exemples.

Milieu d’intervention

Décrire dans quel milieu éducatif la stratégie a été utilisée. Donner des exemples.

Conseils pratiques

Dans la mesure du possible, fournir des conseils, des « trucs » ou des « astuces » en lien avec des exemples issus de la pratique « réelle » de cette stratégie.

Bibliographie

Identifier, selon les normes APA, toutes les ressources informationnelles utilisées pour rédiger cette fiche.

Webographie

Une vidéo amusante présentant la stratégie de Neuf événements à l'aide d'un exemple de tous les jours :
Apprendre à faire le thé. En ligne : http://www.youtube.com/watch?v=rxPt75bU6rc&feature=related

Une autre vidéo présentant de façon très simple la stratégie : En ligne : http://www.youtube.com/watch?v=hUymf-qHuAw

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter