Narration (storytelling) : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(Bibliographie)
(Bibliographie)
 
Ligne 173 : Ligne 173 :
 
Egan, K. (1989) Memory, Imagination, and Learning: Connected by the Story. ''Phi Delta Ka''ppan 70 (6), 455–59. Récupéré de : https://www.sfu.ca/~egan/MemoryIm.html
 
Egan, K. (1989) Memory, Imagination, and Learning: Connected by the Story. ''Phi Delta Ka''ppan 70 (6), 455–59. Récupéré de : https://www.sfu.ca/~egan/MemoryIm.html
  
Gallagher, K.M. (2011). In Search of a Theoretical Basis for Storytelling in Education Research: Story as Method. ''International Journal of Research & Method in Education'', 34(1), p.49-61.
+
Gallagher, K.M. (2011). In Search of a Theoretical Basis for Storytelling in Education Research: Story as Method. ''International Journal of Research & Method in Education'', 34(1), 49-61.
  
 
Green, M. (2004) Storytelling in Teaching. ''The Association for Psychological Science''. 17:4. Récupéré de : http://www.psychologicalscience.org/publications/observer/2004/april-04/storytelling-in-teaching.html
 
Green, M. (2004) Storytelling in Teaching. ''The Association for Psychological Science''. 17:4. Récupéré de : http://www.psychologicalscience.org/publications/observer/2004/april-04/storytelling-in-teaching.html

Version actuelle en date du 31 janvier 2019 à 23:07

Avancée


Appellation en anglais

  • Narrative
  • Storytelling
  • Story-based learning

Stratégies apparentées

Une stratégie similaire est la discussion.

Synonymes de la narration: récit, conte, histoire, anecdote, témoignage, nouvelle.

Type de stratégie

Il s'agit d'une microstratégie.

Types de connaissances

Le storytelling peut être utilisé à tout moment, peu importe les types des connaissances ou les compétences visées.

Description

Origine

Le storytelling (ou narration) est un des moyens de communication parmi les plus anciens. « Historiquement, c’est d’abord par la transmission orale puis en littérature, en journalisme et au cinéma que les techniques de la communication narrative ont été les plus utilisées (Leroux, 2016) ».


Définition et principe

Activité par laquelle les apprenants se font raconter ou évoquent eux-mêmes une histoire. L’histoire racontée peut être fictive (conte, légende) ou tirée de faits vécus. Cette formule permet de véhiculer des idées fortes, de partager des anecdotes intrigantes ou de favoriser l’identification à des enjeux, provoquant par conséquent la curiosité des apprenants et suscitant leur adhésion (Sydologie, 2014).

« Il s’agit donc d’un ensemble de techniques utilisées pour raconter une histoire faisant appel à une vaste gamme d’émotions et de sentiments. D’ailleurs, on entend souvent dire que pour parler à la tête, il faut d’abord toucher le cœur… (Leroux, 2016) » En effet, une histoire racontée avec émotion demeure habituellement plus convaincante que celle qui utilise la logique argumentative. De plus, quand on réussit à stimuler l’émotion, on favorise la mémorisation. (Leroux, 2016)


Contexte d’utilisation

Le storytelling peut être utilisé à tout moment lors d’une formation. Cette stratégie sera particulièrement intéressante en début de formation pour créer un climat d’ouverture avec les apprenants et susciter l’intérêt. En fin de segment, elle permet de consolider les apprentissages. Par exemple, faire visionner ou écouter une histoire pour permettre aux participants de dégager des constats globaux et des apprentissages clés sur un sujet donné (Institut coopératif Desjardins, 2015).

Le storytelling peut être utilisé dans une formation en salle, en classe virtuelle, en ligne ou sur une plateforme collaborative (Cursus Pro Entreprise, 2018 ; Institut coopératif Desjardins, 2015).


Pourquoi utiliser cette microstratégie ?

Selon Alterio (2003), le storytelling est une stratégie puissante pour la communication et l’apprentissage. Lorsqu’utilisé adéquatement, le storytelling stimulerait les capacités d’apprentissages créatives des apprenants (Clandinin and Connelly, 1998; McDrury and Alterio, 2002; McEwan and Egan, 1995; Pendlebury, 1995; and Witherell and Nodding, 1991, cités dans Alterio, 2003).

Toujours selon Alterio (2003), lorsque cette microstratégie est intégrée dans une formation, elle peut :

  • Encourager la coopération entre les apprenants
  • Intégrer des perspectives holistiques (théorie, concept, etc.)
  • Valoriser la place des émotions dans l'apprentissage
  • Lier la théorie à la pratique
  • Illustrer la complexité d'une situation
  • Révéler les multiples perspectives d'une situation
  • Donner un sens à l'expérience d'apprentissage
  • Encourager l'auto-évaluation
  • Construire de nouvelles connaissances


Bénéfices et avantages du storytelling

Les bénéfices et avantages pour les apprenants sont les suivants (Alterio, 2003, Cursus Pro Entreprise, 2018 ; Roulois, 2016 ; Sydologie, 2014) :

  • Permet la rétention de messages clés (mémorisation)
  • Suscite des émotions, capte l’intérêt et l’attention prédisposant à l’apprentissage
  • Favorise l’adhésion à de nouvelles façons de penser et d’agir
  • Permet de contextualiser les apprentissages
  • Favorise la motivation

Conditions favorisant l’apprentissage

Cette microstratégie favorise principalement les deux conditions d’apprentissage suivantes : motiver et réguler. Cela s’explique notamment par le fait que la « mémoire retient mieux les histoires, les faits liés entre eux par un processus narratif, que les faits isolés, aussi rationnels et passionnants soient-ils. (Loyen, 2017) ». Selon Nahum Gershon (cité par Petitjean, 2007), « le cerveau humain a une capacité prodigieuse de synthèse multisensorielle de l’information quand celle-ci lui est présentée sous une forme narrative ».

D’après Loyen (2017), le storytelling provoque chez l’apprenant :

  • de l’empathie, ce qui l’encourage à coopérer, donc à s’engager dans l’apprentissage (motivation)
  • des émotions, qui entraînent une meilleure mémorisation des points clés du discours (régulation)

Cette stratégie permet de susciter l'intérêt des apprenants, ce qui est l'une des composantes clés de l'apprentissage selon une approche cognitive (Willingham, 2010). Aussi, cette microstratégie rend l'expérience d'apprentissage plus agréable et plus efficace puisqu’elle met l’apprenant dans une posture active et favorable à la mémorisation (Loyen, 2017).

Niveau d’expertise des apprenants

Ce type de microstratégie peut être utilisée pour des apprenants de tous les niveaux, débutants, intermédiaires ou avancés, que ce soit en formation initiale ou en formation continue (Roulois, 2016).

Type de guidage

Cette microstratégie peut être guidée par un enseignant, par un média, par les apprenants ou encore en groupe (Institut coopératif Desjardins, 2015).

Type de regroupement des apprenants

Ce type de stratégie pédagogique peut être utilisée de façon individuelle ou en groupe. Le processus individuel, qui implique un narrateur et un auditeur, a le potentiel d’explorer les expériences en profondeur (Alterio, 1999 cité par Alterio, 2003), tandis que les activités collaboratives peuvent offrir aux apprenants la possibilité d’explorer le sujet sous de multiples perspectives (McDrury et Alterio, 2002, cité par Alterio, 2003).

Milieu d’intervention

Cette microstratégie peut être utilisée dans n’importe quel milieu d’intervention pour les apprenants de tout âge (Roulois, 2016) :

  • École primaire
  • École secondaire
  • Préuniversitaire
  • Universitaire
  • Milieu de travail
  • Autre

Conseils pratiques

Principes de conception

Malgré la variété des formats (conte, discours, saga, témoignage), celle des supports (conférence, texte, vidéo, web) et un éventail de registres (comique, épique, ludique, merveilleux, pathétique, etc.) (Leroux, 2016), la structure d’un storytelling devrait contenir les éléments fondamentaux suivants (Santos, 2015) :

  • Le cadre ou l’intrigue : Où se déroule l’histoire ?
  • Les personnages : Qui sont les personnages de l’histoire ? À quoi ressemblent-ils ? Quel est leur rôle ?
  • L’événement (le problème) : Illustre habituellement l’objectif à atteindre.
  • Le déroulement (actions et conséquences) : Fait le lien entre les actions posées et les conséquences.
  • Le point culminant (enseignements et résolution de problème) : En règle générale, le point culminant de l’histoire est l’aboutissement d’une suite d’événements. Il peut également représenter un tournant dans le récit et montrer comment le personnage de l’histoire a réussi à renverser une situation.
  • Le dénouement : L’histoire doit se terminer par une conclusion qui rappelle les points clés et apporte une solution.


Exemple de consignes d’encadrement

Le conteur :

  • S’investit dans son récit en incarnant le personnage, au besoin
  • Suit la séquence narrative
  • Utilise un ton approprié au thème
  • Garde les apprenants en haleine

Les apprenants :

  • Tirent des leçons de l’histoire liées aux résultats souhaités
  • Ciblent les éléments qui les interpellent personnellement
  • Identifient et articulent les principes à retenir
  • Établissent des parallèles avec leurs situations de travail


Différents types de storytelling et leurs caractéristiques (pour un déroulement en salle)

Source : Institut coopératif Desjardins (2015)


Ressources informationnelles utilisées dans la fiche

Bibliographie

Alterio, M. G. (2003). Using Storytelling to Enhance Student Learning. Higher Education Academy, Récupéré de: https://eclass.uowm.gr/modules/document/file.php/ELED163/Μάθημα%208ο%3A%20Χρήση%20των%20ιστοριών%20στη%20διδασκαλία/Alterio,%20M.,%20(2003).pdf

Institut coopératif Desjardins (2015) Choisir les formules pédagogiques. Document inédit. Manuel de référence, Trousse de conception pédagogique, Lévis, Canada: auteur.

Petitjean, J. (2007). Raconte-moi une histoire. Enjeux et perspectives (critiques) du narrativisme, in Tracés. Revue de Sciences humaines, vo. 13. DOI : 10.4000/traces.321, Récupéré de : http://traces.revues.org/321

Roulois, P. (2016). L'approche narrative dans l'apprentissage, Neuropédagogie, Récupéré le 30 novembre 2018 de : https://neuropedagogie.com/pedagogie-apprendre-former/approche-narrative-apprentissage.html

Willingham, D. T. (2010). Pourquoi les enfants n’aiment-ils pas l’école? (chapitre 1). In D. T. Willingham (Ed.), Pourquoi les enfants n’aiment pas l’école?, (pp. 3-23). Paris, France: La Librairie des Écoles.

Webographie

Cursus Pro Entreprise (2018, 18 octobre). Le storytelling dans la formation : entrez dans l’histoire! [billet de blogue] Récupéré le 30 novembre 2018 du blogue : https://blog.cursuspro.com/storytelling-dans-formation-entrez-dans-histoire/

Leroux, P. (2016, 6 septembre). La communication narrative (storytelling) pour rallier vos publics. [billet de blogue] Récupéré le 8 décembre 2018 sur Technologia : http://www.technologia.com/fr/publications/technologies-de-linformation/la-communication-narrative-storytelling-pour-rallier-vos-publics/

Loyen, M. (2017, 7 avril). Du formateur au narrateur : comment engager les apprenants dans une aventure pédagogique ? [billet de blogue] Récupéré le 2 décembre 2018 sur le blogue de Unow : https://www.unow.fr/blog/le-coin-des-experts/4-recettes-a-appliquer-a-lettre-booster-taux-dengagement-vos-formations-digitales-44/

Santos, P. (2015, 6 février). Storytelling : devons-nous raconter des histoires dans les modules e-learning ? [billet de blogue] Récupéré le 30 novembre 2018 sur le blogue du digital learning : https://www.elearning-news.fr/2015/02/06/storytelling/

Sydologie (2014) Utiliser le storytelling en formation, Le magazine de l’innovation pédagogique, [billet de blogue] Récupéré le 30 novembre 2018 : http://sydologie.com/2014/01/utiliser-le-storytelling-en-formation/


Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche

Bibliographie

Abrahamson, C.E. (1998). Storytelling as a Pedagogical Tool in Higher Education. In Education, Spring. Récupéré de : https://www.questia.com/library/journal/1G1-20494609/storytelling-as-a-pedagogical-tool-in-higher-education

Alterio, M. (2003). Using Storytelling to Enhance Student Learning. Higher Education Academy: Récupéré de : https://eclass.uowm.gr/modules/document/file.php/ELED163/%CE%9C%CE%AC%CE%B8%CE%B7%CE%BC%CE%B1%208%CE%BF%3A%20%CE%A7%CF%81%CE%AE%CF%83%CE%B7%20%CF%84%CF%89%CE%BD%20%CE%B9%CF%83%CF%84%CE%BF%CF%81%CE%B9%CF%8E%CE%BD%20%CF%83%CF%84%CE%B7%20%CE%B4%CE%B9%CE%B4%CE%B1%CF%83%CE%BA%CE%B1%CE%BB%CE%AF%CE%B1/Alterio,%20M.,%20(2003).pdf

Alterio, M., & McDrury, J. (2003). Learning through storytelling in higher education: Using reflection and experience to improve learning. Routledge.

Andrews, D. H. , Hull, T. D. , & Donahue, J. A. (2009). Storytelling as an Instructional Method: Definitions and Research Questions. Interdisciplinary Journal of Problem-Based Learning , 3(2).Récupéré de : http://dx.doi.org/10.7771/1541-5015.1063

Bordeau, J. (2008). La véritable histoire du storytelling, L'Expansion Management Review 2008/2 (N° 129), p. 93-99. DOI 10.3917/emr.129.0093. Récupérér de : https://www.cairn.info/revue-l-expansion-management-review-2008-2-page-93.htm

Brugeron, P.-E. (s.d.). Le récit de vie aujourd’hui, Implications Philosophiques. Récupéré de : http://www.implications-philosophiques.org/recherches/storytelling-marchandisation-instrumentalisation/definition-dune-machine-a-recit-de-vie/

Clandinin, D. J. and Connelly, F. M. (1990). Stories of Experience and Narrative Inquiry. Educational Researcher. 19 (5), 2-14. Récupéré de : http://www.tc.umn.edu/~dillon/CI%208148%20Qual%20Research/Session%2012/Narrative-Clandinin%20ER%20article.pdf

Denning, S. (2004) Telling Tales. Harvard Business Review, 82 (5), 122–29.

Egan, K. (1989) Memory, Imagination, and Learning: Connected by the Story. Phi Delta Kappan 70 (6), 455–59. Récupéré de : https://www.sfu.ca/~egan/MemoryIm.html

Gallagher, K.M. (2011). In Search of a Theoretical Basis for Storytelling in Education Research: Story as Method. International Journal of Research & Method in Education, 34(1), 49-61.

Green, M. (2004) Storytelling in Teaching. The Association for Psychological Science. 17:4. Récupéré de : http://www.psychologicalscience.org/publications/observer/2004/april-04/storytelling-in-teaching.html

Green, M.C., & Brock, T.C. (2000) Narrative impact: Social and cognitive foundations Mahwah, NJ: Erlbaum

McDrury, J., Alterio, M. (2003) Learning through Storytelling. in Higher Education. London: Routledge

McKeough, A., Bird, S., Tourigny, E., Romaine, A., Graham, S., Ottmann, J. and Jeary, J. (2008). Storytelling as a Foundation to Literacy Development for Aboriginal Children: Culturally and Developmentally Appropriate Practices. Canadian Psychology. 49 (2), 148-153.

Mattingly, C. (1990) Narrative Reflections on Practical Actions in D. Schon (ed.) The Reflective Turn. New York: Teachers College Press.

Moon, J. (2010). Using Story in Higher Education and Professional Development. London: Routledge

Parrish, P. (2006) Design as Storytelling. Tech Trends, 50, 4, p. 72-82, August. Doi: 10.1007/s11528-006-0072-7, http://link.springer.com/article/10.1007/s11528-006-0072-7

Petitjean, J. (2007). Raconte-moi une histoire. Enjeux et perspectives (critiques) du narrativisme, in Tracés. Revue de Sciences humaines, vo. 13. DOI : 10.4000/traces.321Récupéré de : http://traces.revues.org/321

Pineau, G. (2014), Histoires de vies et stratégies de formations universitaires coopératives, Éducation permanente, no 210, vol. 4.

Robin, B. (2006). The Educational Uses of Digital Storytelling. In C. Crawford, R. Carlsen, K. McFerrin, J. Price, R. Weber & D. Willis (Eds.), Proceedings of Society for Information Technology & Teacher Education International Conference 2006 (pp. 709-716). Chesapeake, VA: Association for the Advancement of Computing in Education (AACE). Récupéré de: http://digitalstorytelling.coe.uh.edu/articles/Educ-Uses-DS.pdf

Sadik, A. (2008). Digital storytelling: a meaningful technology-integrated approach for engaged student learning, Educational Technology Research and Development, 56, 4, August, pp 487–506, Récupéré de http://link.springer.com/article/10.1007/s11423-008-9091-8

Salmon C. (2007), Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, Paris, La Découverte.

Simons, P. R. J. (1984). Instructing with Analogies. Journal of Educational Psychology, 76, 513–77. Récupéré de : http://psycnet.apa.org/psycinfo/1984-27149-001

Soulier Eddie (dir.)(2006). Le storytelling : concepts, outils et applications, Traité IC2. , Hermes Science Publishing, Série Informatique et Systèmes d’Information, 2006

Witherell, C., Nodding, M (eds) (1991). Stories lives tell: Narrative and dialogue in education. New York: Teachers College Press.

Webographie

Beaudet, C. (2015). Quelles histoires nous racontent le storytelling?, Synthone, 4 juin. Récupéré de : http://syntone.fr/quelles-histoires-nous-raconte-le-storytelling/

CaddERéputation (2011), Storytelling & e-réputation : le récit comme cadre d’analyse, Overblog (29 août). Récupéré le e 3 novembre 2016 de http://caddereputation.over-blog.com/article-storytelling-e-reputation-le-recit-comme-cadre-d-analyse-82829746.html

Higher Education Academy, Learning through storytelling, https://www.heacademy.ac.uk/enhancement/starter-tools/learning-through-storytelling#sthash.RUuyTWZD.dpuf

Pucheu-Planté, C. (2013, mai). Écrire avec le web. Prezi. Récupéré du site de L"Académie de Créteil (France) http://www.cddp91.ac-versailles.fr/spip.php?article861

Un article qui présente l'utilisation de Prezi pour "raconter des histoires".

Thot Cursus (2014). L’art du récit : Scénarisation pédagogique et storytelling. Récupéré du site de Thot cursus le 3 novembre 2016 : http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/18/art-recit-scenarisation-pedagogique-storytelling/#.WBtmX8m5J6w

Dossier spécial : recueil de 21 publications entre mai 2011 et mars 2014.

Youth, Education and storytellers Alliance (2012). Storytelling and the common core standards, National Governors Association Center for Best Practices, Council of Chief State School Officers, Washington D.C. Récupéré de http://yesalliance.org/wp-content/uploads/2013/02/STandCCS-June2012.pdf

Youth, Educators, and Storytellers Alliance (YES!) (2006) A Statement Concerning the Importance of Storytelling in Education, August 1, http://www.yesalliance.com/

A World-Wide List of Courses In and/or About Storytelling Taught at Colleges and Universities, Récupéré de http://www.storytellinginstitute.org/07.html


Vidéos

Brown, L. (2011). One story of storytelling in higher education. The Art of Storytelling Show. Récupéré de: http://www.artofstorytellingshow.com/2011/04/29/larry-brown-storytelling-in-higher-education/

Digital Storytelling MOOC https://digitalstorytelling.coe.uh.edu/

University of Houston, Video http://digitalstorytelling.coe.uh.edu/archive/

Les storytellers de demain II, Conférence d’une journée élaborée par Future of StoryTelling et Phi, sur le thème Entre réalité virtuelle et réalité physique, les frontières s’estompent. 7 décembre 2016 https://phi-centre.com/evenement/les-storytellers-de-demain-ii/

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter