Discussion:Actualités : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
(commenter fiche: carte de connaissance : nouvelle section)
(À COMMENTER : carte de connaissance : nouvelle section)
Ligne 44 : Ligne 44 :
  
 
Bonjour, pour ceux et celles qui le veule, ma fiche : carte de connaissance est en attente de commentaires. Je vous remercie beaucoup !!
 
Bonjour, pour ceux et celles qui le veule, ma fiche : carte de connaissance est en attente de commentaires. Je vous remercie beaucoup !!
 +
Catherine
 +
 +
== À COMMENTER : carte de connaissance ==
 +
 +
Bonjour,pour ceux et celles que ça intéresse, ma fiche: carte de connaissance (banque de stratégie) est à commenter. J'attends vos commentaires avec beaucoup d'impatience.
 +
Merci beaucoup.
 
Catherine
 
Catherine

Version du 8 janvier 2017 à 21:01

Enseigner, instruire et action pédagogique

Bonjour à tous!

Je serais curieux de connaître vos définitions ou surtout de voir comment vous distinguer les notions "d'enseigner" et "d'instruire".

Dans le texte, il est question de trois types d'actions pédagogiques: instruire, éduquer et socialiser.

Je crois bien comprendre les concepts de "socialiser" et "éduquer".

Dans le texte, il me semble qu'on parle peu de la notion "d'enseigner". Dans les cercles de la page 17, on présenter l'enseignement comme étant plus "général" que l'instruction.

L'action pédagogique est présentée comme un ensemble d'actions d'enseignement, dont le but est... d'enseigner (p.14).

Si l'instruction consiste à transmettre des connaissances et compétences qui seront assimilées par l'apprenant (p.20), est-ce qu'on peut alors dire que l'enseignement c'est la dynamique qui se crée dans un contexte (comme l'école) pour permettre une activité communicative (p.14) entre un enseignant et un apprenant qui collaborent pour que ce dernier s'approprie un savoir ("action pédagogique qui porte sur un objet d'enseignement", p. 15)?

En ce sens, je saisis mieux l'idée que l'instruction se retrouve "subordonnée" (ou dans un plus petit cercle) que l'enseignement.

La question que je me pose alors c'est de savoir si "action pédagogique" ne serait pas alors un synonyme d'enseigner.

Qu'en pensez-vous? Y'a-t-il d'autres personnes qui ont aussi un peu de difficulté à saisir la notion "d'enseignement"?


En passant... bonne session à tous, peu importe où vous en êtes rendu dans le cours! :)


Bruno Vaillancourt

Bonjour Bruno et bienvenue dans le cours !
Un peu tardivement, mais voilà ma réaction à ta question complexe mais pertinente ! L'action pédagogique, décrite habituellement comme un ensemble d'actions d'enseignement (là tu as raison de penser qu'il s'agit habituellement d'un synonyme), entretient des liens avec les actions qui sont décrites par des termes tels que instruire, socialiser, former ou éduquer ... L'emploi de ces termes diffère selon les auteurs, selon les époques et selon les contextes (francophone et anglophone). C'est pourquoi, il est intéressant de clarifier leurs relations réciproques et tracer quelques frontières qui permettront de mieux comprendre ce qu'on comprend par "pédagogique" (action ou stratégie...).

L'action pédagogique (l'enseignement) est une composante des actions "éduquer" ou "socialiser" puisque l'éducation et la socialisation ont lieu dans les contextes culturels plus larges que les institutions d'enseignement créées pour accomplir le rôle "éducatif" dans une société donnée. Autrement dit, l'école (l'institution privilégié de l'enseignement) n'est pas la seule institution qui socialise ou éduque... Et on peut voir facilement la tension générée par cette situations aujourd'hui : les médias "socialisent" autant sinon plus que l'école. Ainsi, si la mission de l'école est de "socialiser" il s'agit bien d'une certaine socialisation particulière, cohérente avec les valeurs sociales que l'école souhaite "inculquer" (certainement pas des valeurs asociales !). Le fait est que l' accent mis sur la "socialisation" (ou l'éducation) peut être souhaitable dans l'action pédagogique dans certaines institutions éducatives (par exemple, en lien avec la réinsertion sociale), mais contestable dans d'autres institutions. Par exemple, il y a un débat récurrent sur l'importance relative de la socialisation et de certaines "matières" à dimension de "socialisation" forte (et souvent implicite) (enseigner des compétences de collaboration et de travail en équipe ?, l'entrepreneuriat ?, peut-on enseigner l'histoire du Québec de façon "neutre" ou alors l'enseignement actuel vise une socialisation du type "multiculurel" ?, et qu'en est-il de l'éthique et culture religieuse ou du "savoir-vivre ensemble" ?) vs instruction (mettre l'accent sur le contenu, la conceptualisation...) dans les écoles. On constate facilement que la socialisation et l'éducation sont toujours imprégnées des valeurs sociales et culturelles ... souvent implicites (c'est notre cadre de vie et comme des poissons on ne s'en rend pas compte puisqu'on "baigne" dedans). L'action pédagogique - qui est toujours une relation humaine et culturelle - y est donc incluse, et un enseignant peut en avoir plus ou moins conscience, tandis que les programmes ministériels et diverses autres institutions peuvent les afficher et les expliciter plus ou moins clairement. Instruire est une action subordonnée à celle d'enseignement, puisque la centration sur l'objet du "savoir" permet, ne serait-ce que temporairement, faire, dans une certaine mesure l'abstraction de la dimension relationnelle ... Toutefois, "instruire" est aussi une action qui véhicule certaines valeurs fortes (comme il est précisé plus loin dans le texte introductif), notamment la conviction que la connaissance constitue la voie privilégiée pour l'émancipation des hommes et des femmes... Et ne parlons pas du terme de "formation" qui réunit de façon encore plus intime ces différents types d'action d'enseignement ! Les cercles conceptuels constituent un exercice de clarification de ces relations complexes et vous invitent donc à chercher les principes qui permettent de distinguer entre ces termes, souvent confondus ! Dans la pratique de concepteur pédagogique, il n'est cependant pas indifférent de viser d'abord un objectif de "socialisation" ou celui de l'"instruction", ou encore de concevoir la "formation" dans la perspective originelle de l'éducation permanente ou "tout au long de la vie" (formation de citoyen, formation de personnalité) ou dans la perspective d'instruction exprimée très bien par le terme anglais "training". Mon idée est qu'il est important d'y réfléchir et d'en prendre conscience pour mieux comprendre le "pourquoi" de nos décisions et de celles des autres et, ainsi, être capable de prendre du recul et d'analyser les situations.--Béatrice Pudelko (discussion) 26 mars 2015 à 19:30 (EDT)

Fiche à commenter: le compagnonnage cognitif - S. Drapeau et013466

Bonjour à tous,

Ma fiche est disponible pour vos commentaires.

Au plaisir,

Sébastien

commenter fiche: carte de connaissance

Bonjour, pour ceux et celles qui le veule, ma fiche : carte de connaissance est en attente de commentaires. Je vous remercie beaucoup !! Catherine

À COMMENTER : carte de connaissance

Bonjour,pour ceux et celles que ça intéresse, ma fiche: carte de connaissance (banque de stratégie) est à commenter. J'attends vos commentaires avec beaucoup d'impatience. Merci beaucoup. Catherine

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter