Café

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
Cafe.pngBienvenue au Café!

Les consignes sur le fonctionnement du Café sont dans la page de discussion.

Section "Références" des fiches

--Et464640 (discussion) 4 avril 2018 à 11:11 (EDT) Bonjour chers contributeurs. Je me questionnais pas rapport à la division des références en deux sections, soit la "Bibliographie" et la "Webographie".

Dans le cadre d'un autre cours à la TÉLUQ, mon chargé d'encadrement m'a indiqué que, selon les normes de l'APA, une seule section devait apparaître à la fin de mes travaux, soit la section "Références". À ce propos, dans le document Normes bibliographiques - Adaptation française des normes de l’APA de Couture (2017, p.8), il est indiqué que le titre de la liste des références d'un document doit effectivement s'appeler "Références" et doit regrouper tous les documents cités. Couture mentionne qu'il est "impropre" d'utiliser le terme "Bibliographie".

Bien qu'un travail long standard diffère d'un format de type wiki, je me demandais s'il avait été considéré dans le passé de regrouper tous les documents cités en une seule section à la fin des fiches. Personnellement, je ne vois pas de valeur ajoutée à différencier les sources bibliographiques des sources webographiques. Qu'en pensez-vous? Est-ce que la distinction entre la bibliographie et la webographie est facilitante pour vous?

Respect des droits d'auteur

Bonjour, pendant la rédaction de mon travail noté 3 volet A, j'étais à enrichir une fiche et je me suis demandé si je n'allais pas un peu trop loin dans l'utilisation de textes, de tableaux et d'images tirés d'un ouvrage. J'ai donc relu le code de conduite et aussi le site de M. Couture sur le sujet. Je crois qu'il très important de toujours avoir ces règles en tête et particulièrement dans un wiki. À mon avis, il y a une bonne différence entre ce que l'on peut utiliser dans un travail remis en privé à notre enseignant et dans un wiki ouvert au public. Avez-vous des avis sur le sujet? Pour ma part, j'ai réduit un peu mon usage d'extrait. Merci. --Frédérik Cloutier (discussion) 28 janvier 2018 à 08:20 (EST)

Imprimer/Exporter

Je me demande s'il est possible de pouvoir imprimer ou exporter uniquement ses propres contributions sur une fiche donnée? S'il existait une fonctionnalité le permettant, ce serait bien. J'ai travaillé sur la stratégie Blogue (ébauche) qui a été partiellement développée par d'autres, mais le fichier exporter (PDF) pour envoyer à la professeure tient compte de tout le contenu ( moi et les autres). Comment va -t-elle savoir ce qui est de moi ou d'autres contributeurs? Question adressée à Mme. PudelKo et aux collègues étudiants. Merci!

--Béatrice Pudelko (discussion) 30 octobre 2017 à 10:39 (EDT)Bonjour ! Il y a la possibilité de voir toutes vos contributions. Dans une des pages à laquelle vous avez contribué (par exemple, celle-ci) cliquez sur "afficher l'historique" et sur "contributions" à côté de votre "identifiant". Vous allez voir la page qui liste vos contributions. Vous pouvez l'imprimer telle quelle ou encore faire une "impression d'écran". On peut y voir notamment les contributions "mineures", si vous avez pris soin de les identifier au fur et à mesure. Cela peut vous être utile pour l'auto-évaluation du volet B.

En ce qui concerne l'évaluation de votre contribution à une fiche à laquelle il y a déjà beaucoup de contributeurs, c'est de cette façon que je procède : je regarde l'historique de la fiche, et les modifications que vous y avez apportées. Étant donné la nature du wiki, l'évaluation de la part de chacun dans une construction collective n'est effectivement pas "directe" et nécessite de prendre le temps nécessaire pour évaluer la qualité de nouvelles contributions. Est-ce que cela clarifie votre questionnement ?

Rencontre des étudiants du cours TED 6310 ce vendredi le 3 février à Montréal

Bonjour! Je suis Elena, en train de travailler sur TN3 pour le cours TED6310, et je me rencontre ce vendredi à Montréal avec Dominique, une autre étudiante. S'il y a encore des désireux à se joindre, faites-moi signe. Mon courriel: elena.baraboi@gmail.com Bon travail!

Lancement de l'espace de discussion "Café"

Voici une nouvelle page dans le wiki destinée aux échanges sur tout sujet.

--Béatrice Pudelko, Avril 2015


Quelle est la différence entre "modèle" et "macrostratégie" dans l'approche cognitive ?

Comme il est précisé dans le site du cours TED 6210 et dans la page portant sur modèle, la distinction entre "modèle" et "macrostratégie" n'est pas toujours facile car souvent les deux sont liées. Cependant, selon l'approche cognitive de la conception pédagogique proposée dans ce cours, il est utile et pertinent de distinguer entre les deux tout comme de montrer leurs relations mutuelles.

Prenons un exemple courant, celui de la conception des formations dans une approche "par compétences". La plupart du temps, la "compétence" est décrite comme liée à une tâche, c'est une "capacité de réaliser une tâche" à un certain niveau de performance (plus ou moins "experte"). Pour concevoir une "solution de formation" pour une "compétence" particulière, il faut donc analyser en quoi consiste la tâche. Cette analyse de la tâche peut être réalisée de différentes façons (notez que l'analyse de la tâche ou du contenu des connaissances ne fait pas l'objet de ce cours. Ainsi, dans les "cas résolus" présentés dans le cours elle est déjà faite par les conceptrices). Voici un exemple simplifié de ce qu'aurait pu être l'analyse de la tâche dans le cas résolu B.

Analyse tâche.jpg


On constate que pour réaliser la tâche de la façon demandée, il faut "connaître la procédure existante". Ce sont ces connaissances que la conceptrice a réuni sous le terme "Savoir" (voir la "Solution proposée du cas résolu B"). Ce qui veut dire qu'elle a opéré une distinction entre "connaissances conceptuelles" et "connaissances procédurales" (qu'elle a placé dans "savoir-faire"). Elle a organisé les "connaissances conceptuelles" (les "savoirs") d'une certaine façon. Laquelle ? La réponse se trouve dans la description de la solution ;-)

C'est cette façon d'organiser les connaissances (ici sur la tâche), qui, selon l'approche cognitive proposée dans ce cours, porte le nom de "modèle". L'approche cognitive propose que l'organisation du contenu à apprendre peut être faite de différentes façons. Dans l'approche par compétences en milieu de travail, le modèle privilégié est du type "centré sur le monde", c'est-à-dire sur les tâches à réaliser. (Notez que dans l'approche par compétences en milieu scolaire, l'approche par compétences est plus problématique et c'est pourquoi elle est critiquée : à quelles "tâches" devrait-on préparer les élèves ? En fait, devrait-on les préparer aux "tâches", donc préparer les futurs "travailleurs" ou devrait-on les préparer pour remplir leur rôle de citoyens ?).

L'analyse des "tâches" permet habituellement de constater que pour réaliser certaines tâches de façon compétente, il faut d'une part, "savoir que.." donc avoir certaines connaissances conceptuelles et d'autre part "savoir comment" faire la tâche utilisant ces connaissances. L'analyse des tâches aboutit donc habituellement à distinguer ces deux types de connaissances et à les ordonner d'une certaine façon. Cet ordonnancement (par priorité, par degré de complexité, par niveau d'approfondissement nécessaire) fait l'objet d'une activité de concepteur rarement présentée dans la littérature : les connaissances sur cette activité, donc les "modèles" qui traitent de cette organisation sont moins bien développés que les connaissances sur les macrostratégies et les microstratégies. Une fois cette analyse faite, on peut organiser les "blocs" des connaissances identifiés selon une progression pédagogique dans un "scénario pédagogique". Mais en fait, la plupart des modèles semblent étroitement liés à un type de progression pédagogique.

Par exemple, supposons que notre organisation du contenu a permis de créer une hiérarchie organisant les connaissances dans le domaine de la tâche reliant les connaissances plus simples aux connaissances de plus en plus complexes. On peut décider d'organiser les progression pédagogique de façon temporelle, en privilégiant l'apprentissage des connaissances plus simples avant les connaissances plus complexes (par ex., dans une "approche par compétences", décider que les apprenants doivent d'abord apprendre les composantes de la tâche (sous-tâches) plus simples et devenir suffisamment habiles avant de s'exercer dans les tâches "entières" complexes), ou encore décider que l'on doit les mettre tout de suite en situation de tâche complexe (comportant toutes les composantes) mais de façon "simplifiée" ou constituant un exemple de la tâche la plus "typique". On peut décider de "présenter" les connaissances conceptuelles de façon progressive au début de la formation, ou alors décider que les apprenants devront les "découvrir" eux-mêmes en "pratiquant" une activité, ou les fournir sous forme de documents qu'ils utiliseront au fur et à mesure de leur "pratique"...

Ces différentes décisions font objets des "macrostratégies", mais, comme on le voit, la possibilité d'utiliser une macrostratégie ou une autre, est liée au produit de l'organisation du contenu (des connaissances, de la tâche etc.). Savoir que différents "modèles" peuvent être utilisés pour organiser les "briques" qui forment les différentes "connaissances" ou "compétences" à apprendre, constitue une connaissance théorique importante et utile pour tout concepteur pédagogique. En revanche, pour les enseignants dans les établissements d'enseignement primaire ou secondaire, l'organisation des connaissances est déjà "donnée" dans les programmes (le curriculum), et dans les "objectifs" ou "compétences" que les enseignants doivent utiliser pour "planifier" (concevoir) leur enseignement.

Comment citer les pages de Wiki-TEDIA ?

C'est une question que certains d'entre vous se posent ... et la réponse est : comme les pages de Wikipédia ! En utilisant les normes APA, dans le cours TED 6210, comme dans d'autres cours en éducation de la Téluq.

La forme de citation devrait être calquée sur celle de citation de Wikipédia, telle que décrite par mon collègue, le professeur Marc Couture. Veuillez noter que la forme suggérée par Wiki-TEDIa pour la citation d'un article selon le format APA (accessible par le lien Citer cette page de la rubrique Boîte à outils, dans le menu de gauche) n'est pas conforme aux normes APA, et c'est bien dommage ;-)

Voici un exemple :

Note  : chaque page indique la date de la dernière modification (tout en bas de la page). --Béatrice Pudelko (discussion) 10 novembre 2016 à 19:50 (EST)


--Et464640 (discussion) 4 avril 2018 à 10:20 (EDT) Bonjour Mme Pudelko. Merci pour ces références et cet exemple clair. Je me demande s'il serait possible de retirer l'outil "Citer cette page" du menu de gauche afin d'éviter que cette section puisse porter à confusion pour les étudiants connaissant peu le style APA.

Réflexions sur l'UA 2

Bonjour,

J'ai quelques questions qui me sont venues en tête en lisant la description des concepts. Selon mes lectures et vérifications dans la Banque de stratégies, le mentorat et le mentorat professionnel seraient en fait dans des catégories différentes? Alors que le premier peut être une macrostratégie ou un modèle, le second est une microstratégie? Au bureau, nous avons un programme entier dédié au mentorat et celui-ci comporte différents volets et activités d'apprentissage (microstratégies).

Les cartes conceptuelles constituent aussi une microstratégie, ce que je comprends pour son utilisation pour réprésenter des concepts et leurs liens entre eux. Par contre, nous avons dû en élaborer dans le cadre de la conception de matériel d'apprentissage dans un cours précédent donc je pense qu'il peut aussi s'agir d'une macrostratégie lorsqu'utilisée dans ce sens.

J'aimerais comprendre si mes réflexions sont tout de même appropriées.

--Marylaine 30 juillet 2017 à 12:24 (EDT)

TN3, Volets A et B

Bonjour, Dans le cours TED6210, au Tn3, je pense qu'il serait peut-être plus pertinent d'interchanger le volet A et le volet B. Le volet B sert à explorer le wiki-TEDia et développer son sens critique face à ce qui s'y trouve. De mon côté, j'aurais préféré avoir développé ces acquis avant d'amorcer le volet A.

Merci ! Patrick --Et406718 (discussion) 24 octobre 2016 à 14:26 (EDT)

Bonjour Patrick ! Merci pour cette suggestion, je la retiens pour la prochaine révision du cours ! Je n'y ai pas pensé (toutefois, je propose dès l'introduction du cours de se familiariser avec le wiki), mais effectivement, le volet B peut très bien contribuer à cette familiarisation et plus encore. Bonne continuation !--Béatrice Pudelko (discussion) 1 novembre 2016 à 22:42 (EDT)


"Action mapping": modèle ou macrostratégie?

Dans le cadre de mon mandat actuel, je dois concevoir une formation sur un nouvel outil informatique qui doit permettre aux employés, une fois formés, d'accomplir leurs tâches actuelles à l'aide de ce nouvel outil. On me demande de développer mon cours en m'appuyant sur la méthode proposée par Cathy Moore : Action mapping: A visual approach to training design.

Si j'ai bien compris les deux textes concernant le modèle et la macrostratégie, présentés dans ce site, je dirais que sa méthode est en fait une macrostratégie (et non un modèle, comme on peut le lire sur sa page), c'est-à-dire un "principe intégrateur qui doit assurer une cohérence interne de la démarche d'enseignement-apprentissage". En effet, sa méthode me permet de structurer le cours en fonction des tâches accomplir, et de définir avec précision les activités, c'est-à-dire des exercices (des simulations, en fait) - microstratégie - , que l'apprenant devra effectuer tout au long de la formation pour maîtriser l'exécution de ses tâches dans le nouvel outil.

Selon moi, cette macrostratégie s'apparente à celle de Pebble-in-the-Pond et se rattache aux modèles centrés sur le "monde", en particulier le modèle 4C/ID dont les composantes d'un système d'apprentissage sont très semblables à celles que Cathy Moore préconise.

Qu'en pensez-vous?
--S. Guelton (discussion) 30 mai 2016 à 21:38 (EDT)

Bonjour Sophie,
Ma réponse va être un peu décevante : ce n'est ni un modèle, ni une macrostratégie. La méthode proposée par Cathy Moore est de l'ordre des modèles ou méthodes d'ingénierie pédagogique (ou de design pédagogique).
Béatrice Pudelko distingue ce type de "méthode/modèle" et les modèles et stratégies qui nous intéressent dans le cours TED 6210 dans la page sur La conception pédagogique dans l'approche cognitive (sous-section 2).
La proposition de Cathy Moore serait intéressante à analyser dans le cadre du cours TED 6312 qui traite de ces méthodes/modèles d'ingénierie pédagogique.
À part cela, comme souvent, je trouve très intéressante cette proposition de Cathy Moore.
Bonne journée. --Julien (discussion) 6 juin 2016 à 11:08 (EDT)

Bonjour Julien,
Loin d'être décevante, votre réponse m'éclaire : je trouvais que mon choix était un peu "tiré par les cheveux". Alors vous me le confirmez en quelque sorte et cela m'encourage à approfondir la matière du cours.

Merci beaucoup. --S. Guelton (discussion) 7 juin 2016 à 00:05 (EDT)

2015-08-07

Une vidéo intéressante: Contexte d’apprentissage et stratégie associée
https://prodageo.wordpress.com/2015/07/31/contexte-dapprentissage-et-strategie-associee/
--
Denis Lamy / Chargé d'encadrement / 7 août 2015 à 10:32 (EDT)

Réflexions spontanées

Après avoir pris connaissance de la banque de stratégies ainsi que différents articles sur Wiki-TEDia, j'ai de la difficulté à réorganiser mes connaissances afin de faire les liens avec mes connaissances antérieures portant sur la catégorisation des notions en lien avec les stratégies d'apprentissage, les stratégies d'enseignement, les approches pédagogiques ainsi que les courants pédagogiques (selon les définitions de Legendre (2005)). Toutefois, je constate que la catégorisation n'est pas universelle d'emblée, car pour deux stratégies pédagogiques que j'ai sélectionnées dans le tableau de l'exercice, on les retrouve à la fois dans deux catégories (apprentissage coopératif ainsi que communauté d'apprentissage professionnelle). --Nathalie Denis, TED-6210, septembre 2015


Je suis une praticienne de l'enseignement des sciences depuis près de 20 ans, mais je n'avais aucune formation en pédagogie avant de m'inscrire à la Téluq. J'éprouvais entre autres le besoin d'acquérir des notions théoriques sur ce qui touche à l'enseignement et à l'apprentissage. Je suppose qu'il est normal que j'éprouve encore des difficultés avec le vocabulaire utilisé.

J'ai parcouru la banque de stratégies et j'ai lu l'article de Béatrice Pudelko intitulé "Introduction à l’approche cognitive des stratégies pédagogiques". Je ne me sens pas encore apte à saisir toutes les subtilités du vocabulaire utilisé par les communautés de chercheurs francophones et anglophones, et je ne suis pas non plus à l'aise la perception des uns et des autres de ce que doit être la pédagogie.

Je viens de terminer la seconde unité d'apprentissage (je fais le point sur... mes connaissances des stratégies pédagogiques). Comme ma collègue l'a écrit ci-dessus, je trouve qu'il est plutôt difficile de catégoriser les stratégies pédagogiques. Je trouve que les limites entre les types de stratégies sont un peu floues, de même que la limite entre la macrostratégie et le modèle.

Il est clair que j'apprendrai beaucoup dans ce cours... Pour le moment, je ressens un malaise causé par un certain manque de contrôle dans mes apprentissages.

Marie-Josée Fraser, TED 6210, mai 2016


Je me sens un peu dépassée par le TN2B. Les questions-guides me déroutent un peu. Ça me prend un temps fou pour essayer de répondre à chacune des questions. Mais, comme toutes choses dans lesquelles on y met du temps et de l'énergie, j'apprends. J'aimerais tout de même mieux comprendre ce qu'on attend de moi. Pour la première fois, je me sens seule dans un cours à la TELUQ... J'aimerais avoir un ou une collègue pour discuter de cela et confronter nos visions. Est-ce que mon manque d'expérience en IP me nuit ici ? Je ne suis qu'une enseignante au secondaire qui fait de son mieux...

Jani Nadeau Simard, TED 6210, juillet 2016


Bonjour Jani,

J'ai aussi éprouvé quelques problèmes avec ce travail, mais j'ai réussi à m'en sortir. On peut en discuter dans ma page de discussion si tu le souhaites. N'hésite pas à créer cette page!

Au plaisir,

Marie-Josée Fraser


Comme la lecture de ces message me réconforte! Comme madame Denis, j'ai moi aussi de la difficulté à organiser mes connaissances. Le désavantage d'un Wiki est que toutes les informations sont au même niveau, il faut les hiérarchiser nous-même. De plus, certaines pages sont plus complètes que d'autres et lorsqu'une page est pauvre en information, j'ai de la difficulté à trouver les bonnes données pour compléter ce manque.

Comme madame Fraser, je n'ai pas de formation en pédagogie(ou si peu), bien que j'enseigne dans mon milieu de travail depuis plus de 25 ans. J'utilise mon gros bon sens et mon expérience et je dois avouer que j'ai de bons résultats. J'ai, moi aussi, de la difficulté à saisir les subtilités du vocabulaire utilisé. En fait, je passe la majorité du temps à chercher un tableau, un site, un livre qui pourrait décrire les termes et en indiquer leur catégorisation. En faisant des recherches, souvent je constate que le même concept ne se nomme pas de la même façon dans deux ressources différentes. Difficile de s'y retrouver quand on est en apprentissage.

Comme madame Simard, les questions du TN2 me donnent du fil à retordre. J'ai l'impression que je passe beaucoup trop de temps à comprendre les questions, à essayer de lier les concepts énoncés avec ce que je peux trouver sur le Wiki-TEDia ou ailleurs plutôt qu'à analyser les situations proposées.

En gros, je trouve qu'il me manque des documents de référence, un ou des livres par exemple, qui regrouperaient les concepts qu'on doit apprendre : modèle, méthode, macrodesign, microdesing... on pourrait se baser sur le vocabulaire de ces documents.

Manon Tremblay, novembre 2016


Bonjour Manon,

Merci de partager votre questionnement ici ! Il est certain qu'un wiki - qui est um hypertexte, n'est pas facile à "naviguer". Vous pouvez cependant utiliser la fonctionnalité " créer un livre" pour ajouter des pages au fur et à mesure de votre exploration et ensuite l'exporter en pdf. Pour disposer d'un ensemble d'informations colligées, vous pourriez, par exemple, créer un livre en commençant par la page Stratégie pédagogique, puis y ajouter la page Types de stratégies et continuer avec les pages sur les différents types : modèle, macrostratégie, microstratégie. Ceci pourrait vous aider à disposer d'un document de référence.

Concernant la diversité de termes utilisées pur décrire les méthodes, techniques, modèles etc. , ce constat est fait explicitement dans les textes de l'approche cognitive. Le vocabulaire dans ce domaine est loin d'être stabilisé et il varie selon les auteurs. Dans le cours, je propose d'adopter une approche (approche cognitive) dans laquelle certaines décisions sur les termes sont prises. C'est dans ce cadre que la Banque de stratégies est construite. La catégorisation des "stratégies" s'y fait selon les principes qui permettent de distinguer les stratégies selon l'approche cognitive proposée. Maintenant, la description des fiches est faite par les étudiantes et les étudiants qui apportent chacun leur compréhension de ces principes. Les pages de discussion permettent d'évaluer cette compréhension, d'échanger sur les points problématiques et de guider la conceptualisation de chacun... Cela permet d'améliorer les fiches progressivement et, d'encourager le travail cognitif de chacun. L'objectif pédagogique du cours est d'aider à construire une compréhension de l'approche cognitive qui constitue une certaine perspective de la théorie qui sous-tend la conception, l'utilisation et l'adaptation des stratégies pédagogiques. C'est un champ de recherche, en cours et qui progresse... et certainement complexe, surtout pour des étudiants avec peu de bagage de connaissances antérieures en éducation et en technologie éducative. C'est pourquoi, il est tout à fait utile qu'on puisse en discuter comme on le fait en ce moment. Ensemble, il est possible de clarifier des choses ou de les présenter autrement ;-)

Ceci dit, je vais, comme je l'ai dit dans mon message du 10 novembre, revenir sur la question de la distinction des modèles et des macrostratégies. Alors, discussion à suivre ... ;-) Bonne continuation et à bientôt !--Béatrice Pudelko (discussion) 11 novembre 2016 à 16:12 (EST)

Bonjour,

Je viens de commencer le première unité d'apprentissage. Je suis contente de découvrir la richesse de la banque de stratégies. J'ai cependant encore de la difficulté à faire la différence entre modèle et macrostratégie. J'espère pouvoir y arriver dans la suite du parcours. Je suis motivée et j'ai hâte aux activités suivantes.

Julienne, juillet 2017 ______________________

Recherches pédagogique/recherchepsychosociale

Bonjour,

Je tente d’utiliser le café, mais je n’ai jamais utilisé ce type de moyen de communiquer, alors je vous prie de pardonner mes erreurs s’il y en a. Je fais actuellement le travail 1 et je me demandais si je devais spécifier qu’une de mes références provient du domaine de la recherche psychosociale. Je présume que la recherche en pédagogie est une branche de la recherche psychosociale; ai-je raison? Cette référence me permet d’affirmer que les recherches sont utiles pour guider les professionnels. En voici la citation : «En cette époque où nous sommes exposés à tant d’idées et d’opinion, la recherche scientifique constitue un phare qui guide les professionnels dans l’acquisition et l’application de connaissances et les protège contre certains écueils de la psychologie populaire.» (Elle provient du livre : Recherche psychosociale de Bouchard et Cyr, 2005). Puisque ma formation est en sexologie, je suis moins alerte aux différentes notions et perceptions spécifiques à la pédagogie.

-- Et323941 (discussion) 2 octobre 2016 à 14:18 (EDT)Sara-Ann Doiron

Bonjour, Sara-Ann !
Je pense que vous pouvez utiliser cette citation ... puisqu'elle vous permet d'appuyer un propos qui est très pertinent dans le cadre des réflexions que vous êtes invités à déployer dans le cadre de ce cours. La question des "découpages" de territoires disciplinaires n'est pas facile à poser ni à répondre... et je crois qu'une ouverture sur les différentes perspectives est plus fructueuse qu'un positionnement disciplinaire étroit. La pédagogie, en tant que "théorie pratique" de la conduite éducative en situation, fait probablement partie de ce que vous appelez "recherche psychosociale", cette dernière m'apparaît comme un champ extrêmement vaste fédérant diverses sciences sociales et humaines. Donc, investissez sans hésitation vos lectures et vos connaissances antérieures dans ce cours ;-)) ce sera certainement bénéfique pour vous et pour vos lecteurs. (Une petite note : pensez à citer la page, lorsque vous rapportez les propos exacts d'un ouvrage).--Béatrice Pudelko (discussion) 3 octobre 2016 à 15:38 (EDT)
Merci madame Pudelko,
Pour ce qui est de la page, c'est la page 2 du chapitre 1. Les auteurs de ce chapitre sont Sophie Côté et Stéphane Bouchard, car le document est sous la direction de Stéphane Bouchard et Caroline Cyr.

-- Et323941 (discussion) 4 octobre 2016 à 11:32 (EDT) Sara-Ann Doiron

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter