Brise-glace : Différence entre versions

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher
m (coquille)
m (Webographie)
Ligne 162 : Ligne 162 :
 
- 7 activités brise-glace : Institut français Royaume-Uni (n.d.).  Activités brise-glace.  Récupéré de http://www.institut-francais.org.uk/pages/malette_pedagogique/3_brise-glace.htm
 
- 7 activités brise-glace : Institut français Royaume-Uni (n.d.).  Activités brise-glace.  Récupéré de http://www.institut-francais.org.uk/pages/malette_pedagogique/3_brise-glace.htm
  
 +
-24 activités brise-glace : Nottingham Trent University (s.d.) Icebreakers Guide. Récupéré à : https://www4.ntu.ac.uk/adq/document_uploads/running_a_course/187450.pdf
  
 
'''Formations en ligne :'''  
 
'''Formations en ligne :'''  

Version du 14 juillet 2018 à 14:16

Avancée


Appellation en anglais

Icebreaker. Opener.

Stratégies apparentées

Le brise-glace est souvent associé à deux autres stratégies : l’« énergisant » (energizer) et le « constructeur de groupe » (group builder).

  • L’énergisant est une brève intervention conçue pour aider les élèves à se changer les idées, à régénérer de l'énergie personnelle et/ou collective, ou à des fins de transition. Il est caractérisé par sa brièveté, l'implication physique des participants et son côté amusant (Boatman, 1991). Tout comme le brise-glace, il conduit à une communication améliorée entre les membres du groupe (Zwaagstra, 1997, cité par Chlup et Collins, 2010).
  • Le constructeur de groupe est une activité conçue pour aider les élèves à développer un sentiment de connexion dans un groupe. Il prend plus de temps qu’un brise-glace, et il nécessite plus de facilitation de la part de l'enseignant. Tout comme le brise-glace, il s'agit d'une stratégie essentielle pour créer un climat d’ouverture et de confiance dans une classe (Boatman, 1991).


Ces trois stratégies sont semblables, car elles visent à motiver les apprenants, et non à leur transmettre des connaissances ou des compétences.

Type de stratégie

Il s'agit d'une microstratégie.

Types de connaissances

Le brise-glace peut être utilisé pour débuter toute formation, peu importe les types des connaissances ou les compétences visées.

Description

Problématique à l'origine de cette microstratégie

De nombreux élèves ont une certaine appréhension au démarrage d’une activité d’apprentissage. Elle peut être en lien avec le rapport à soi, à son apprentissage ou aux autres. Dans la formation pour adultes, ces derniers peuvent aussi s’inquiéter de la qualité et de la pertinence de la formation choisie (Pedagoform, 2014). « L’ensemble de ces appréhensions, peurs et inquiétudes peuvent générer bon nombre d’émotions négatives et d’attitudes qui peuvent être génératrices de tensions dès le démarrage de la formation : refus de la formation, rejet des autres, aversion envers le formateur ou l'enseignant» (Pedagoform, 2014). Par ailleurs, les enseignants peuvent aussi avoir des idées préconçues sur l’enseignement différentes de celles des étudiants, ce qui peut créer une dynamique d'opposition (Chlup et Collins, 2010). Le brise-glace est un outil qui peut contribuer à transformer les émotions négatives en émotions positives (Pedagoform, 2014).

Définition

Un brise-glace est une activité conçue pour aider les étudiants à se sentir à l’aise les uns avec les autres. Il est caractérisé par la brièveté, l’implication relativement sans risque pour l’apprenant et la participation de toutes les personnes de la classe (Boatman, 1991). Cette activité permet de faciliter les premiers contacts entre les participants « afin de mieux faire connaissance et de transformer des émotions négatives en émotions positives » (Pedagoform, 2014). Bref, cette activité sert à mettre les apprenants dans le bon état d'esprit pour le reste de la formation (Pike et Busse, 1995).

Contexte d'utilisation

Le brise-glace est utilisé au début de toute formation, en classe ou en ligne.

  • Dans une formation en classe, l'utilisation d’un brise-glace vise à créer une atmosphère de groupe positive, réduire les barrières sociales et aider les gens à se connaître (McGrath et al., 2014). Par ailleurs, le brise-glace amène de l'humour dans la classe, établit un lien entre les participants, favorise un environnement d'apprentissage sécurisé et aide globalement à l'apprentissage du contenu. Par conséquent, la mise en œuvre d’un brise-glace pourrait bien contribuer à améliorer la participation des étudiants, à accroître la persévérance des élèves, et finalement à améliorer l'apprentissage des élèves (Chlup et Collins, 2010).
  • Dans une formation en ligne, les activités de brise-glace incluent des techniques supplémentaires qui utilisent plusieurs technologies pour développer un sentiment de communauté. Elles sont particulièrement importantes pour les apprenants en ligne, car ils n’ont généralement pas d'interaction en face à face. Les brise-glace sont des tactiques essentielles pour créer une ouverture et de la confiance envers le groupe. Son utilisation peut ainsi réduire le sentiment d’isolement typique à l’étude en ligne. Grâce à ces avantages, le brise-glace aide les étudiants à être plus motivés et engagés tout au long du cours (McGrath et al., 2014).

Déroulement

Le brise-glace peut avoir différentes formes. On encourage même les enseignants à toujours en créer de nouveaux, en fonction du contexte particulier de leur formation. Ces exercices devraient varier en fonction du type de formation en cours, de la taille du groupe et du type de participants (Pike et Busse, 1995). Le brise-glace ne comporte donc pas d’étapes précises à suivre en tout temps, car il n’existe pas de meilleure approche pour en créer (Chlup et Collins, 2010).

Conseils pour maximiser l'utilisation d'un brise-glace

Brise-glace en salle de classe

Voici les conseils de Pike et Busse (1995) au sujet de l’utilisation des jeux faits en classe, incluant le brise-glace :

  • Évaluer les gens de son auditoire et connaître les risques associés. Certains exercices fonctionnent bien avec certains types d’apprenants, mais ils pourraient être désastreux avec d’autres. Il est aussi essentiel que l’enseignant soit à l’aise avec l’animation d’un jeu. Si les participants ressentent de l’hésitation de la part de l’enseignant, ils partageront cet inconfort.
  • Toujours discuter d’un jeu après l’avoir fait. Les raisons pour lesquelles un jeu est pertinent à une formation peuvent être évidentes pour un enseignant, mais pas nécessairement pour les participants. Cette discussion aide aussi les participants à redevenir présents mentalement à la formation. De plus, elle les aide à voir la transition que l’enseignant a tenté de créer et à assimiler les points éducatifs du jeu s’il y a lieu.
  • Être créatif. Adapter, adapter, adapter. Aucune idée de jeu ne devrait être reprise telle quelle. Les formateurs qui ont eu du succès avec ces jeux, c'est parce qu'ils les ont adaptés à leurs propres besoins. Il est fortement recommandé d’adapter ces jeux au contexte particulier d’un enseignant. Par exemple, le type de formation, la grosseur du groupe et à quel point les gens se connaissent entre eux. Ce jeu ainsi adapté sera plus pertinent à la fois pour l'enseignant et les élèves. Il sera aussi plus amusant.


Par ailleurs, Chlup et Collins (2010) affirment qu’il existe de nombreux types de brise-glaces, et qu’il n’y en a pas un à préconiser en tout temps. Il est donc suggéré d'en connaître plusieurs, afin d'en concevoir un qui sera vraiment adapté aux besoins de ses élèves.

Brise-glace virtuel

Voici les conseils de McGrath et al. (2014) pour créer un brise-glace efficace pour une formation en ligne :

  1. Faire en sorte qu'il soit simple et facile à suivre
  2. Être créatif pour qu'il soit différent des autres brise-glaces
  3. Expliquer brièvement le but de cette activité et le lien avec les connaissances antérieures
  4. Faire en sorte qu'il soit drôle en engageant, et surtout qu'il ne ressemble pas à une corvée
  5. Considérer ses propres habiletés et celles de ses étudiants
  6. Garder en tête les contraintes et les exigences technologiques

Enfin, Collins (2010, citée par McGrath et al., 2014) affirme qu’un brise-glace bien conçu pour une formation en ligne aide également à évaluer rapidement les participants. Il est pertinent de les évaluer par rapport à leur niveau actuel de compétences ou de connaissances, leur attitude envers l’enseignant et envers l'environnement d'apprentissage.

Conditions favorisant l’apprentissage

Cette microstratégie favorise surtout une condition d'apprentissage : motiver. En effet, l'activité brise-glace vise surtout à attirer l’attention des participants, à créer des liens entre eux et à les mettre dans un bon état d’esprit. Ceci a pour but d’établir un climat propice à l’apprentissage.

Boekaerts (2010) affirme d'ailleurs qu'il y a huit principes clés de la motivation des apprenants. Le dernier principe est énoncé comme suit : « Les élèves sont plus motivés pour entreprendre un apprentissage et mettre en œuvre des stratégies de régulation émotionnelle lorsque l’environnement leur semble propice à l’apprentissage ». Le fait que le brise-glace vise à établir un tel climat a donc pour but de motiver les apprenants.

Dans le cas d’une formation en ligne, Collins (2010, citée par McGrath et al., 2014) affirme qu’un brise-glace bien conçu devrait aider à évaluer rapidement les participants. Cette évaluation devrait entre autres toucher leur niveau actuel de compétences ou de connaissances. Dans ce contexte spécifique, le brise-glace permet aussi d’activer les connaissances antérieures des apprenants.

Niveau d’expertise des apprenants

Le brise-glace n’a pas pour but de transmettre des connaissances, ni des compétences.

On peut donc l’utiliser pour des apprenants de tous les niveaux d’expertise : débutants, intermédiaires et avancés.

Dans le cas d’une formation en ligne, Collins (2010, citée par McGrath et al., 2014) affirme qu’un brise-glace bien conçu devrait aider à évaluer rapidement les participants. Cette évaluation devrait entre autres toucher leur niveau actuel de compétences ou de connaissances. Le brise-glace s’applique donc à des apprenants de tous les niveaux d’expertise.

Type de guidage

Cette microstratégie peut être guidée par un enseignant et/ou par un outil.

Lors d’une formation en classe, c’est l’enseignant qui guide l’activité brise-glace (Pike et Busse, 1995).

Lors d’une formation en ligne, c’est soit l’enseignant ou un outil informatique qui la guide. L'enseignant peut donner des consignes aux apprenants, mais il peut aussi les diriger vers un outil informatique pour qu’ils y fassent l’activité brise-glace. Par exemple, on peut demander aux étudiants de faire une carte conceptuelle en ligne. On peut aussi leur demander d’identifier leur ville de résidence sur une carte du monde en ligne (McGrath et al., 2014).

Type de regroupement des apprenants

Le brise-glace peut être utilisé en petit groupe ou en grand groupe. Il est aussi possible de regrouper les apprenants en petits groupes, puis de leur demander de partager leurs résultats avec le grand groupe.

On ne peut pas utiliser le brise-glace pour un regroupement individuel, car cette microstratégie a pour but de créer des liens entre les gens présents à la formation.

Milieu d’intervention

Cette microstratégie peut être utilisée dans n’importe quel milieu d’intervention :

  • École primaire
  • École secondaire
  • Préuniversitaire
  • Universitaire
  • Milieu de travail
  • Autres milieux

Conseils pratiques

Conseils généraux

Pour maximiser l'impact d'un brise-glace, il est essentiel de l'adapter au contexte particulier de l’enseignant. Par exemple, le type de formation, la grosseur du groupe et à quel point les gens se connaissent entre eux. Ce jeu ainsi adapté sera plus pertinent à la fois pour l'enseignant et les élèves. Il sera aussi plus amusant (Pike et Busse, 1995).

Différents conseils spécifiques à la création de brise-glaces pour les formations en classe et en ligne sont aussi énumérés dans la section "Description" de cette fiche.

Quelques idées de brise-glaces

Il existe de nombreuses possibilités d’activités brise-glace, autant pour les formations en classe qu’en ligne. Plusieurs exemples sont disponibles dans des livres et en ligne, notamment dans les sites internet présentés dans la bibliographie et la webographie de cette page.

Voici aussi des propositions d'activités brise-glace testées par une contributrice à cette page:

Le jeu des confessions

  • Niveau des apprenants : tous les niveaux
  • Matériel requis : 10 jetons par personne (cure-dents, jetons de bingo, etc.)
  • Objectif : permettre aux membres du groupe de se rencontrer

Tous les apprenants se réunissent dans un grand cercle et à tour de rôle doivent déclarer au groupe ce qu'ils n'ont jamais fait de leur vie, ex. « Je n'ai jamais traversé la rue sur un feu rouge ». Une fois la confession faite, tous les apprenants qui ont déjà fait ce que le dernier apprenant n'a jamais fait, doivent remettre un jeton à l'animateur. Puis à tour de rôle chaque apprenant continue à faire une confession jusqu'à ce qu'un apprenant n'ait plus de jeton (Preston, 1995, cité dan Pike, 1995).

Vrai-Vrai-Faux

  • Niveau des apprenants : tous les niveaux
  • Matériel requis : une carte index 5X8 pour chaque apprenant
  • Objectif : permettre aux membres du groupe de se rencontrer

On demande à chaque apprenant d'écrire 2 choses vraies à sonr égard et une chose fausse mais qui pourrait être possible dans un ordre quelconque. Chaque apprenant lit ses 3 énoncés au groupe. Le groupe a droit de lui demander un maximum de 3 questions sur ce qu'il a écrit ex. "tu dis que tu as sauté en parachute, à quelle élévation étais-tu?" Puis l'on essaie de deviner l'énoncé qui est faux.

Bibliographie

Boekaerts, M. (2010). Motivation et émotion : deux piliers de l’apprentissage en classe. Dans H. Dumont, D. Istance, & F. Benavides (Eds.), Comment apprendon? La recherche au service de la pratique (pp. 97-119). Paris, France : Éditions OCDE.

Boatman, S.A. (1991). Icebreakers and group builders for the classroom. Communication présentée à la Annual Meeting of the Central States Communication Association, Chicago, États-Unis. Récupérée de http://files.eric.ed.gov/fulltext/ED335728.pdf

Chlup, D. T. et Collins, T. E. (2010). Breaking the ice: using ice-breakers and re-energizers with adult learners. Adult learning, 21(3-4), 34-39. Récupéré de https://learningtrendz.files.wordpress.com/2014/06/collins-chlup-breaking-the-ice.pdf

McGrath, N., Gregory, S., Farley, H. et Roberts, P. K. (2014). Tools of the trade: 'Breaking the ice' with virtual tools in online learning. Dans Proceedings of Annual Conference of the Australasian Society for Computers in Learning in Tertiary Education. (pp. 470-474). Dunedin, NZ. ASCILITE. Récupéré de http://ascilite.org/conferences/dunedin2014/files/concisepapers/110-McGrath.pdf

Pedagoform (2014, 15 septembre). Début d’activité pédagogique : utiliser un brise-glace. Récupéré le 12 juin 2017 de http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/2014/09/debut-d-activite-pedagogique-utiliser-un-brise-glace.html

Pike, B. et Busse, C. (1995). 101 More Games for Trainers. Lakewood Publications. Minneapolis, MN.

Webographie

Formations en classe :

- 5 activités brise-glace : Pouliquen, A. (2013, 28 août). 5 « brise-glace » pour démarrer une formation # 1. Récupéré de http://tenseignes-tu.com/idees-pour-la-classe/brise-glace/

- 5 autres activités brise-glace : T’enseignes-tu (2014, 7 octobre). 5 « brise-glace » pour démarrer une formation # 2. Récupéré de http://tenseignes-tu.com/pratiques-de-classe/brise-glace-2/

- 7 activités brise-glace : Institut français Royaume-Uni (n.d.). Activités brise-glace. Récupéré de http://www.institut-francais.org.uk/pages/malette_pedagogique/3_brise-glace.htm

-24 activités brise-glace : Nottingham Trent University (s.d.) Icebreakers Guide. Récupéré à : https://www4.ntu.ac.uk/adq/document_uploads/running_a_course/187450.pdf

Formations en ligne :

- 8 activités brise-glace : Tucker, C. (n.d.). 8 icebreakers adapted for online student communities, part 1. Collaborize Classroom, pp. 1-4. Récupéré de http://files.simplek12.com/downloads/IcebreakersPtI.pdf

- Pourquoi et comment briser la glace dans une formation en ligne : Mansbach, J. (2015, 28 juillet). The Importance Of Icebreakers in Online Classes. Northwestern School of Professional Studies. Récupéré de https://dl.sps.northwestern.edu/blog/2015/07/the-importance-of-icebreakers-in-online-classes/

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter