Discussion:Apprentissage par projets

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher

Appréciation globale

Après lecture de la fiche, j’ai eu la certitude de comprendre ce qu’on entend par approche par projets. Elle identifie clairement les auteurs à l’origine de leur définition, leurs forces et leurs critiques. Voic ce que je retiens: La notion d’adéquation entre projet individuel et projet collectif est essentielle. L’étude Follow Through permet d’identifier que cette stratégie est efficace du fait de sa structure faisant appel au courant constructiviste et affectif. Définitivement, cette fiche me stimule à plus d’un titre, soit non seulement afin de mieux connaître l’approche par projets mais également pour en explorer l’usage. Par ailleurs, l’étude Follow Through sera définitivement une de mes prochaines lectures. J’aimerais préciser que pour moi, il existe une différence claire entre l’approche par projets et la résolution de problèmes (comme par exemple Crépin D. et autres (2014). Résolution de problèmes - Méthodes, outils, retours d'expériences, Paris : Éditions Eyrolles, 304 pages). J’aimerais obtenir plus de détails sur l’approche par projets et la résolution de problèmes. Il me semblait que l’étude de cas était l’activité pédagogique idoine. Je vais donc également me pencher sur cette question dès la fin de ce cours.

Carine

Votre travail est très élaboré, il permet de comprendre ce qu'est l'apprentissage par projets et de savoir comment l'utiliser efficacement. De plus, votre fiche est bien présentée et les différentes sections sont très explicites et bien écrites. Tout cela bonifié par des sources de référence appropriées.

Ignace


Votre fiche semble très complète et la lecture en est aisée. En espérant que les quelques lignes qui suivent vous seront utiles pour encore améliorer votre fiche. --
Denis Lamy
Chargé d'encadrement 5 octobre 2014 à 17:37 (EDT)


Je tiens à vous féliciter pour la réalisation de cette fiche. Votre texte est bien articulé, facile à lire et vous allez directement à l’essentiel, ce qui me paraît indispensable dans un wiki afin de trouver l’information souhaitée. Vos explications sont suffisamment précises pour avoir une vision générale du sujet sans entrer dans des détails superflus qui pourraient alourdir votre texte. Vos références sont pertinentes ce qui donne beaucoup de crédibilité à votre fiche. À ce sujet, quelques sections n'ont pas de sources venant soutenir vos propos. Il serait intéressant d'en ajouter.

Bonne continuité.

--Et418676 17 janvier 2015 à 13:19 (EST)


Votre fiche contient divers éléments pertinents à l’apprentissage par projets. L’information répertoriée est bien citée et nous sommes bien certains, en tant que lecteur du wiki, que vous vous êtes appuyés sur des auteurs spécialistes de ce sujet. Je constate cependant que de l’information devrait être remaniée afin que la lecture se fasse aisément. Voici quelques suggestions qui pourraient améliorer votre fiche :

  • Il serait judicieux d’indiquez que la pédagogie par projets constitue un autre terme utilisé pour l’apprentissage par projets, et ce, au tout début de votre fiche, dans la section des stratégies apparentées. À mon avis, cette information se trouve présentement trop loin dans votre texte;
  • Dans le paragraphe sur le Types de connaissances, je placerais la définition de « compétences transversales » tout juste avant de faire allusion au programme du Ministère de l’Éducation. Cette petite réorganisation favorise une meilleure compréhension;
  • Dans la partie description, je mettrais des sous-titres pour mieux situer le lecteur et le paragraphe instructif sur les origines devraient être le tout premier de cette section, comme pour en faire une chronologie;
  • Dans types de guidages, j’ai apprécié l’information sur les phases (2e paragraphe). J’aurais aimé lire davantage sur ce sujet;
  • J’ai trouvé quelques exemples pour illustrer de façon plus concrète la fiche.
  1. Au primaire, des exemples d’activités pour apprendre les TIC mélangées à de l’histoire : http://www.recitus.qc.ca/sae/primaire
  2. Au secondaire, des exemples de projets d’une école secondaire privée de Trois-Rivières : http://www.keranna.qc.ca/Enseignement/Projets-d-apprentissage
  3. Au niveau universitaire : une agence de communication étudiante Préambule communication http://preambulecommunication.com/ . Supervisée par des professeurs, l’agence emploie des étudiants en communication de l’Université Laval assignés à des projets réels avec de vrais clients. Un moyen concret pour maximiser l’apprentissage de l’étudiant confronté à des cas concrets.

Cordialement, et419913 (Marie-Eve Bélanger, 15 février 2015)

Appellation en anglais

J'aime bien votre présentation des acronymes. --Denis Lamy
Chargé d'encadrement 5 octobre 2014 à 17:27 (EDT)

Stratégies apparentées

  • J'aime bien que vous ayez fait des liens vers les fiches du wiki. Cela évite de chercher.
  • Citer vos sources pour appuyer justifier votre propos

Merci, j'avais déjà cité mes sources, mais possiblement l'organisation de mes paragraphes ne rendait pas la provenance de mes sources claire ?

  • Le troisième paragraphe est-il au bon endroit? Ne serait-il pas mieux dans la section "Description"?--Denis Lamy
    Chargé d'encadrement 5 octobre 2014 à 17:27 (EDT)

Bonjour,

J'apprécie votre explication sur les stratégies apparentées et les liens que vous avez faits vers d'autres fiches de wiki. Pourtant, je vous propose d’ajouter à votre liste deux autres stratégies apparentées, telles que l’apprentissage basé sur les cas et l'apprentissage par équipes. La raison d’être de cette suggestion est que ces stratégies mettent l’accent sur les études de problèmes authentiques et demandent une implication active des apprenants, comme votre stratégie présentée.

De plus, je pense que cela serait souhaitable de faire un schéma qui décrirait de relations hiérarchiques entre les stratégies proposées, pour répondre à la question lesquelles de ces stratégies peuvent être utilisées soit comme synonymes parfaits, soit comme synonymes imparfaits, soit comme stratégies qui chapeautent d’autres stratégies.

Finalement, cela serait intéressant à s’insérer ces stratégies sur le continuum avec deux pôles : l’apprentissage centré sur l’apprenant et l’apprentissage centré sur l’enseignant. Autrement dit, la question qu’on se pose est la suivante: dans quelle mesure chacune de ces stratégies peut-elle être caractérisée en tant qu’une stratégie générative ou en tant qu’une stratégie de supplantation? Cette proposition de classification des stratégies est due, en partie, à la confusion liée au fait que vous nommez l’apprentissage par problèmes en tant que sous-catégorie de l’apprentissage par projets. Selon une source que j’ai trouvée (Strevy, 2014, p. 462), les deux stratégies, l’apprentissage par projet et l’apprentissage par problèmes sont considérés comme les synonymes et elles peuvent être utilisées d’une façon interchangeable. La différence entre eux que l’apprentissage par problèmes commence par la présentation des problèmes, tandis que l’apprentissage par projets commence par les questions posées par les apprenants ou par l’enseignant (Strevy, 2014, p. 463).

Évidemment, mon commentaire sur la classification de stratégies est également pertinent à chaque fiche qui décrit de stratégies apparentées.--Elena (discussion) 9 mai 2015 à 19:29 (EDT)

Type de stratégie


Types de connaissances

Description

Il serait intéressant d’ajouter des sous-sections à cette section. Cela faciliterait selon moi la recherche d’informations.

--Et418676 17 janvier 2015 à 13:19 (EST)

Bonjour, La description que vous avez faite sur l’apprentissage par projets est très bien formulée. En gros, l’apprentissage par projets consiste en une stratégie d’enseignement qui vise à permettre à l’élève d’acquérir des savoirs à travers la réalisation d’un travail qu’il crée seul ou en collaboration avec d’autres, ce qui subséquemment l’encourage dans son autonomie et le responsabilise en même temps. Par conséquent, je suis d'accord sur le fait que vous devriez ajouter des sous-sections à votre texte, cela le rendrait plus fluide dans sa lecture.

Concernant le type de guidage, le rôle de l’enseignant serait celui d’un guide, d’un motivateur et d’un médiateur. Dans ce sens, il aurait été pertinent d’avoir plus d’informations sur son rôle de médiateur concernant l’apprentissage par projets. En somme, lorsque je regarde la totalité du contenu de la fiche, je la trouve quand même très bien détaillée. Bravo! (ET409573, 16-01-15)

Bonjour, je trouve que votre fiche est assez détaillé et approfondie. Pourtant, pour faciliter sa lecture, je vous suggère d'ajouter les sous-sections suivantes: avantages, inconvénients, les étapes, les résultats des recherche sur son efficacité. En particulier, la partie où vous critiquez la stratégie me semble très importante. Mais vue que son titre n'est pas souligné, elle se perd parmi d'autres informations de la section. De plus, je trouve que la partie de critique demande d'être davantage élaborée dans le contexte des récentes critiques des réformes du renouveau pédagogique à l’école secondaire au Québec (2005). Voici la source que je vous recommande à citer: Duchesne, S., Larose, S., Boisclair-Châteauvert, G., Cyrenne, D., Harvey, M., Smith, S. (2014). Perceptions de l’enseignement et réussite éducative au secondaire : une analyse comparative selon que les élèves ont été exposés ou non au renouveau pédagogique (Rapport final déposé à la Direction de la recherche et de l’évaluation Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, projet ERES). Québec, Canada : Université Laval.--Elena (discussion) 15 mai 2015 à 23:40 (EDT)

Conditions favorisant l’apprentissage

Niveau d’expertise des apprenants

Type de guidage

Type de regroupement des apprenants

Milieu d’intervention

Conseils pratiques

Vos conseils sont d'une grande utilité pour mieux appréhender l'apprentissage par projet. Vous indiquez les conditions requises pour un succès dans cet apprentissage et vous nous sensibilisez sur les attitudes pouvant conduire à des résultats non désirables. Dans le même ordre d'idée, je voudrais vous proposer des suggestions extraites de Bissonnette, Richard, Gauthier et Bouchard (2010). Dans cette oeuvre la dérive productiviste est expliquée, concernant l'apprentissage par projet, à travers plusieurs auteurs. Voici ce que révèlent Morin, Guenon et Ratté (2002), cités par Bissonnette, Richard, Gauthier et Bouchard (2010): "Les enseignants semblent accorder très peu d'importance aux savoirs, aux savoir-faire et stratégies d'apprentissage comparativement à celle qu'ils accordent au fonctionnement même du projet. Cette tendance, le fait de considérer le projet comme une fin en soi, correspond à ce que Bordallo et Ginest (1993) appelle dérive productiviste" (p. 29).

Dans la même oeuvre, parlant de la pédagogie par projets, les auteurs citent Michel Huber (2005) en ces termes: "montrer aux élèves comment faire" constitue une "dérive à éviter" (p. 30).

En somme il s'agit de conseiller aux enseignants qui utilisent l'apprentissage par projets de ne pas ignorer les savoirs et les savoir-faire, mais aussi de permettre aux apprenants de construire leurs connaissances.

Référence: Bissonnette, S., Richard, M., Gauthier, C. et Bouchard, C. (2010). Quelles sont les stratégies d'enseignement efficaces favorisant les apprentissages fondamentaux auprès des élèves en difficulté de niveau élémentaire? Résultats d'une méga-analyse. Revue de Recherche Appliquée sur l'Apprentissage. Vol. 3, article 1, 2010

Merci,

Ignace

Bibliographie

Vérifiez votre bibliographie et votre webographie pour n'y mentionner que les documents utilisés/cités dans votre fiche. Placez les autres documents dans la section "Ressources informationnelles disponibles pour rédiger et améliorer la fiche". Ces ressources pourront servir à améliorer cette fiche dans le futur. --
Denis Lamy
Chargé d'encadrement 5 octobre 2014 à 17:36 (EDT)


Suggestion de consultation:

Bissonnette, S., Richard, M., Gauthier, C. et Bouchard, C. (2010). Quelles sont les stratégies d'enseignement efficaces favorisant les apprentissages fondamentaux auprès des élèves en difficulté de niveau élémentaire? Résultats d'une méga-analyse. Revue de Recherche Appliquée sur l'Apprentissage. Vol. 3, article 1, 2010

Strevy, D. (2014). Focus on Teacher Education: Project-Based Learning ; Is There a Problem-Based Difficulty? Childhood Education, 90(6), 462-465--Elena (discussion) 9 mai 2015 à 19:40 (EDT)

Webographie

Suggestion de consultation: Ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2015). Des projets éducatifs qui inspirent la pédagogie par projets? Récupéré au site le 15 mai 2015: http://www.education.gouv.qc.ca/outil-de-recherche/dans-le-site/capsule-video/?tx_vibeo_pivideoplayer[video]=59&tx_vibeo_pivideoplayer[action]=detail&tx_vibeo_pivideoplayer[controller]=Videoplayer&cHash=edf28840c3a7f67fa75c11f3141ff2c0

Suggestions de ressources pour améliorer la fiche

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter