" Zéro sur un examen!"

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher

Source de l’histoire: Cette histoire a été vécue par une collègue enseignante en francisation aux adultes. J’ai été témoin de cette situation car, à l’époque, j’enseignais dans une autre classe de l’école. J’ai aussi enseigné aux étudiants en question pendant un mois en remplacement avant que la situation se passe, donc je connaissais bien ces étudiants.

Protagoniste: Les personnes qui vivent ce dilemme éthique sont une enseignante en francisation niveau débutant adultes, deux élèves de sa classe et le directeur de la francisation.

Voici ce qui s’est passé: Cette histoire se passe dans une classe de francisation aux adultes débutants. Cette classe comprend des étudiants qui n’ont presque pas étudié de leur vie (soit des études primaires dans leur pays, soit pas d’études du tout), de plus ils ont passé une grande partie de leur vie dans un camp réfugié. Au moment de l’incident, ils achevaient leur première année d’études en francisation au Québec. Il faut aussi savoir que ces classes en francisation sont basées, tout au long de l’année, sur une aide mutuelle et un grand esprit de camaraderie parmi les élèves. Cette situation particulière se déroule lors des examens de fin de cours, qui sont donnés dans leur classe par leur propre enseignante. Durant l’examen, une étudiante d’une quarantaine d’années s’est mise à pleurer car elle avait de la difficulté dans l’examen (selon la culture de leur pays, il faut avoir tout bon lors d’un examen, sinon on est puni). Donc, cette dame avait beaucoup de peine à cause de ses difficultés. Un jeune homme, qui était assis près d’elle, a eu de la compassion pour elle et lui a soufflé une réponse dans sa langue maternelle. L’enseignante est intervenue, a dit au jeune homme de ne pas donner de réponses et a continué les examens sans d’autres incidents. Lorsque l’examen était terminé, elle a rapporté la situation au directeur, qui a dit de donner une note de zéro aux deux étudiants à cause de la tricherie. Le jeune homme en question était très brillant et aurait réussi une bonne note sur son examen, la dame aurait surement passé son examen si ce n’était pour cet incident.

Questions: Pensez-vous que le directeur a bien fait de suivre le protocole à la lettre et donner zéro aux deux étudiants ? Est-ce qu’il aurait dû prendre en considération la culture de ces élèves qui fait en sorte qu’ils pensent qu’ils doivent réussir à tout prix ? Est-ce qu’il se peut que dû à leur culture et manque de compréhension, ces élèves ne connaissent pas les répercussions qu’un tel acte aurait sur leur résultat ? Pensez-vous que l’enseignante a bien fait de rapporter cet incident au directeur ? Est-ce qu’elle aurait dû prendre plus en considération la culture et la pensée de ces élèves et passer par-dessus cet incident ? Est-ce que l’élève qui a soufflé la réponse aurait pu, éthiquement parlant, ne pas faire cette intervention même si cette dame était plus âgée que lui et que selon sa culture, il lui devait un grand respect ?

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter