" La note de passage "¨

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher

Source de l'histoire

Cette histoire, on me l'a raconté, s'est déroulée dans une école primaire publique de ma région. Ma collègue de travail me raconte ce qu'elle vit avec sa fille dans son milieu scolaire.

Protagoniste

Dans cette histoire, c'est la professeure qui est confrontée au dilemme éthique. Elle doit considérer les propos qui manquent d'empathie et de respect de la personne venant de la directrice de l'école primaire envers une enfant avec des besoins particuliers entre autres de santé.

Voici ce qui s'est passé...

L'histoire commence en juin dernier lors de la remise des bulletins de fin d'année. Le lendemain, ma consoeur me confie qu'il y a un problème à l'école avec sa fille. Elle a été rencontrée la professeure titulaire de sa fille de cinquième année la veille au soir. Elle a eu la surprise de savoir que sa fille passe avec brio son année. Il faut dire que cette grande fille de douze ans a passé au travers de bien des difficultés comme la maladie et des difficultés scolaires découlant du premier problème. Toute fière, elle discute avec la professeure de la marche à suivre au courant de l'été pour aider sa fille en septembre. En plus,c'est la même enseignante qui recevra sa fille l'année suivante et un beau lien de confiance entre la famille et la professeure s'est créé pendant l'année. La mère et la professeure espèrent qu'une année de plus permettra à la petite de mieux réussir pour aller ensuite dans une classe de cheminement particulier. La maman et la professeure ont des attentes réalistes face à la petite fille. Au courant de la conversation, la directrice vient les rejoindre et commence à dire que cet enfant ne finira jamais ses cours réguliers du primaire. La directrice amène le fait que l'élève est plus vieille que les autres et qu'elle est immature. La professeure essaie d'expliquer qu'avec un an de plus au primaire, elle pourrait encore avancer dans son cheminement personnel et scolaire. La directrice, pour sa part, maintien que pendant toutes les années qu'elle a enseigné dans une classe, aucun enfant n'a jamais réussi à rattraper un retard de maturité comme celui-là. Elle indique qu'il sera préférable pour la jeune fille d'être envoyé dans une classe spéciale pour handicapée au secondaire, car elle ne pourra jamais fonctionner normalement en compagnie des autres de toute façon. La professeure amène le fait que la présence des plus vieux va nuire à la petite vu son manque de maturité. Malgré les arguments du parent et de l'enseignante, la directrice termine l'entretien en disant qu'elle allait prendre les dispositions nécessaires. Questions

  • De tels propos à l'égard d'un enfant qui a des difficultés vous auraient-ils fait réagir?
  • Si vous étiez la professeure dans l'histoire, comment réagiriez-vous en écoutant les paroles de la directrice?
  • Auriez-vous le même avis que la directrice à l'égard de cet enfant pour son avenir scolaire?
  • Auriez-vous tenté de savoir si la directrice est venue elle-même observer cet enfant?
  • Si vous aviez à travailler en collaboration avec une directrice comme celle de l'histoire, comment seriez-vous intervenu auprès d'elle?
  • Si vous étiez à la place de la directrice, comment seriez-vous intervenu dans une situation semblable?
  • Est-ce que ce problème éthique aurait pu se retrouver dans un milieu scolaire primaire privé?
  • Si vous étiez la directrice et que vous aviez tout son bagage d'expérience, vous permettriez-vous de porter un tel jugement par rapport à l'enfant avec des difficultés?
  • Selon vous, les jugements ont-ils leur place au sein d'un milieu scolaire primaire public?
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter