"Préparer un entretien d'embauche"

De Wiki-TEDia
Aller à : navigation, rechercher

Source de l’histoire

Cette histoire m’a été rapportée par une amie, protagoniste de cette histoire.

Protagoniste

Mon amie, responsable d’un centre de formation pour les bibliothécaires qui a pour mission la formation et l’information sur les carrières des bibliothèques.

Voici ce qui s’est passé

Mon amie m’explique qu’une jeune étudiante est venue lui demander des conseils et des renseignements pour préparer un entretien d’embauche qu’elle venait de décrocher dans une bibliothèque. Cette jeune fille est titulaire de plusieurs diplômes universitaires, en Lettres. Elle ne sait pas bien quelle orientation professionnelle suivre. Elle a envoyé des CV dans des bibliothèques « pour voir », et elle se trouve convoquée à un entretien. Elle n’a aucune expérience professionnelle, ni dans les bibliothèques ni ailleurs. Elle a repéré l’existence d’un centre de formation aux carrières des bibliothèques et s’est dit qu’elle trouverait sans doute des personnes pour l’aider à préparer son entretien. Mon amie, après avoir regardé son CV et après lui avoir posé quelques questions sur son parcours, lui a expliqué qu’elle avait très peu de chances d’être recrutée avec un profil comme le sien. Son manque d’expérience professionnelle allait être rédhibitoire car elle allait se trouver en concurrence avec d’autres candidats sans doute plus expérimentés. Elle lui a expliqué qu’il était très difficile de trouver un poste en bibliothèque, qu’il y avait très peu de possibilités et beaucoup de candidats, notamment des candidats titulaires d’un diplôme professionnel en sciences de l’information et qui avaient souvent enchaîné déjà plusieurs contrats en bibliothèques. Si la jeune fille souhaitait vraiment travailler en bibliothèque, il allait falloir qu’elle entame une démarche de formation, car sa formation universitaire ne suffirait pas à faire d’elle une candidate crédible pour un employeur. En tout état de cause, son entretien d’embauche allait être une expérience intéressante, mais il ne fallait pas se faire d’illusion sur le résultat. La jeune fille a semblé très choquée et révoltée par ce discours car elle avait un bon CV universitaire et ne comprenait pas qu’on puisse douter de ses qualités. Quelques minutes après cet entretien, traversant le parking, mon amie a croisé de nouveau la jeune fille qui était au téléphone en train d’expliquer à quelqu’un que « manifestement pour l’entretien c’était mort ». En me rapportant cette histoire, mon amie considérait qu’elle avait eu raison de confronter la jeune étudiante à la réalité du marché de l’emploi en bibliothèque et que cette étape, certes douloureuse, pourrait l’amener progressivement à construire son projet professionnel de manière viable. Ebranlée cependant par la réaction de la jeune fille qui, manifestement, avait mal vécu le discours qu’elle lui avait dispensé, mon amie s’interrogeait cependant sur l’usage de « la violence de la vérité ».

Questions

Quel type d’aide ou de renseignement venait chercher la jeune fille ? Quelle était l’intention de mon amie au travers de sa réponse ? Quel effet le discours de mon amie peut avoir eu sur la jeune fille ? Quel effet la réaction de la jeune fille peut avoir eu sur mon amie ? Peut-on imaginer d’autres réponses possibles face à la demande de la jeune fille ? Peut-on imaginer d’autres réactions possibles face au discours de mon amie ?

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Outils
Assistance
Imprimer / exporter